logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/01/2009

TRAITS DE DOMINANCE (1)

Tout chien est un dominant potentiel.

Pour certains, ce trait de caractère est inscrit dans leurs gènes. C'est le cas du berger allemand qui, rappelons-le, descend directement du loup. Or, chez les loups, il y a un chef de meute... Pour d'autres, cet instinct de domination est beaucoup plus atténué et ce sera selon les circonstances que le chien se montrera autoritaire et agressif. Mais souvenons-nous que tous les chiens descendent, depuis plus ou moins longtemps, du loup !

Cette pulsion naturelle est normale, mais doit être contenue. Il faut que votre chien ne devienne pas une bête féroce dès qu'il rencontre un congénère et encore moins vis-à-vis de vous, son maître ! Il ne s'agit pas non plus de le laisser aboyer méchamment sur "tout ce qui bouge" !

Je vais vous livrer, ici, au travers de quelques notes et sans prétendre détenir toutes les arcanes de l'éducation canine, les résultats de notre expérience dans le domaine de l'éducation du chiot. Comme vous le savez peut-être, nous en sommes à notre troisième berger allemand et nous savons qu'il faut absolument appliquer quelques règles d'éducation dès l'arrivée du chiot au sein de sa famille d'accueil !

Plus vous laisserez votre chiot faire ce qu'il veut, plus ce sera difficile de "redresser la barre" lorsqu'il grandira et a fortiori, lorsqu'il sera adulte.

Ces conseils, vous les retrouverez dans tout bon manuel d'éducation canine. Nous-mêmes, les avons obtenus ainsi ; mais aussi auprès d'éducateurs et comportementalistes canins. S'y sont ajoutés, selon le caractère du chien, des mesures "maison" qui, je pense, peuvent être utiles selon les cas.

Entrons maintenant dans le vif du sujet, en considérant que le chien vivra, la majeure partie du temps, dans votre maison...

1 - La place du chiot :

Le chiot doit être installé dans un endroit neutre de la maison. Pas question qu'il ait ses aises dans le couloir ou le hall d'entrée. Ce serait un endroit trop stratégique pour lui, qui lui permettrait d'observer toutes les allées et venues de ses maîtres et de leurs hôtes. Cela grandirait son sentiment de domination et de prépondérance vis-à-vis de vous.

Installez-le, s'il le faut, dans la cuisine, le salon ou une véranda ne permettant pas au chiot de pouvoir tout surveiller.

En aucun cas, la chambre à coucher ne doit servir de retraite au chien ! Il est bon, d'ailleurs, de lui en interdire l'accès, quitte à poser une barrière telle que celles qui servent à limiter le champ d'action d'un bébé, si vous désirez laisser la porte de votre chambre entrouverte, la nuit.

Certains autres endroits lui seront également interdits, ce sera une façon de montrer au chiot qu'il n'est pas le maître des lieux : la cave ou sous-sol (raison de plus si y sont stockés des produits dangereux...), une autre chambre ou un bureau etc...

medium_BESSY_1er_jour_Jeudi_26_octobre_2006_006.jpg

2 - La nourriture, moyen d'action contre la dominance :

D'abord, ne jamais servir le chiot (le chien, lorsqu'il sera adulte) avant vous, sauf cas de force majeure ! Le maître doit agir en chef de meute, et le chef de meute se sert en premier ! Si vous êtes obligés de lui donner sa gamelle avant que vous ne passiez vous-mêmes à table, décalez l'horaire habituel d'alimentation du chiot et servez-le au moins une demi-heure avant.

Lorsque vous servez votre chiot, faites-le patienter en le faisant sagement asseoir. Lorsqu'il est servi, dites-lui : "tu peux !". Ce n'est pas grave, si les premières fois, le chiot aura déjà plongé sa gueule dans sa gamelle, sans attendre votre ordre !

Pas à chaque fois, mais de temps à autre, alors que le chiot mange, retirez-lui sa gamelle quelques instants ou remuez sa nourriture (croquettes, pâtée...) avec vos doigts. Le chiot doit comprendre que vous avez encore un droit de regard sur sa pitance même s'il l'a déjà bien entamée !

Les récompenses pour chien ne doivent pas être données sans raison à un chiot ! Faites-lui faire un petit exercice avant de lui présenter une friandise : assis, couché, silence (s'il avait jappé) etc... 

[ à suivre : 3 - Le jeu, élément essentiel d'éducation ]

Les commentaires sont fermés.