logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/05/2012

BRIBES DU MAROC : LA VALLEE DE L'OURIKA (1 / 2)

Je vous parlerai à nouveau de l'hôtel où nous séjournions une autre fois (de son confort, de sa cuisine, de son personnel)...
Car, dès le lendemain de notre arrivée, nous décidâmes d'entreprendre une excursion en taxi qui nous emménerait pas trop loin : à la vallée de l'Ourika. Celle-ci se trouve à 30 km au sud de Marrakech, au pied du massif du Haut-Atlas.
2012.04.19 Maroc (26).JPG
Le taxi est un moyen de locomotion très répandu, au Maroc, surtout pour les touristes. Les tarifs pratiqués par les chauffeurs de taxi sont abordables, à condition de marchander ! D'ailleurs, ce serait faire affront à ces "ouvriers de la route" si vous ne marchandiez pas le prix !
Nous sommes partis assez tard dans la matinée et, arrivés à quelques kilomètres seulement de la rivière, le chauffeur nous amena dans un riad avec restaurant, il était l'heure de déjeuner...
2012.04.19 Maroc (30).JPG
Un riad, c'est en arabe et au sens propre, un jardin.
Par extension, toute maison traditionnelle fermée sur l'extérieur et comportant un jardin arboré, doté d'une fontaine, est un riad.
Evelyne tomba sous le charme de ce jardin où poussent les citrons...
2012.04.19 Maroc (31).JPG
Au fond de l'image, la table où nous allions déjeuner.
Il faisait un peu frais, au pied des montagnes du Haut Atlas où se situe ce restaurant et cette table était l'un des rares endroits bien ensoleillés, de ce jardin.
Il est vrai que nous étions déjà à une certaine altitude et encore au mois d'avril...
2012.04.19 Maroc (35).JPG
Au menu, concocté par le chef : un tajine de boeuf (heu... la viande est dessous les légumes, pardi !).
2012.04.19 Maroc (36).JPG
Après avoir flâné quelque peu dans cet endroit idyllique, nous reprîmes la route vers 14h.30...
La vallée de l'Ourika n'était plus bien loin. La route, pas toujours goudronnée, était jalonnée de bâtons rouge et blanc, ce qui laisse supposer qu'il y a de la neige, en hiver...
2012.04.19 Maroc (37).JPG
Le village de Setti-Fatma est en vue. Il s'agit du dernier douar (groupe d'habitations, hameau) accessible par une route carrossable. En effet, plus vous vous enfoncez dans les montagnes, plus les chemins sont difficiles et non viabilisés.
2012.04.19 Maroc (39).JPG
Le chauffeur de taxi nous emmena alors, en faisant un petit détour et à notre grande surprise, chez un marchand dont la boutique possède une terrasse à l'étage, d'où - une fois que vous y accédiez - l'on a une vue... assez quelconque sur la vallée !
(Sur la photo : des cultures de pommes de terre... pas encore sorties de terre, d'ailleurs !)
Je crois que le chauffeur était de mèche avec le propriétaire du bazar pour que nous soyions tentés par quelque achat de souvenirs...
Les Marocains, comme les Chinois, semblent être tous nés commerçants !
2012.04.19 Maroc (44).JPG
Sur cette terrasse, des "oeuvres d'art" élaborées avec des métaux et objets de récupération...
2012.04.19 Maroc (42).JPG
Le vendeur fit essayer un chèche, à Evelyne. Nous avons trouvé que cela lui allait très bien... Mais une mèche de cheveux blonds, dépassant du chèche, indiquait ostensiblement qu'Evelyne ne devait pas être d'origine marocaine !
2012.04.19 Maroc (45).JPG
Après cette parenthèse, le chauffeur reprit le volant et nous amena à pied d'oeuvre...
2012.04.19 Maroc (46).JPG
Une première vue de la rivière, photo prise à travers la vitre du taxi.
[ à suivre ]
***
Bon dimanche à tous !
*****

07:00 Publié dans Maroc | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | | Pin it!

Commentaires

Merci pour la balade.... Evelyne est radieuse sur cette photo....je l'envie, cat nous les petits pulls sans manches ne sont pas encore sortis de l'armoire....
Bon dimanche et votez bien.
Bisous
Anita.

Écrit par : anita | 06/05/2012

Me revoilà venue visiter le Maroc , je comprends Evelyne comme elle j'aurais été charmée .
Je sais qu'il y a de la neige car le cousin de Marrakech va y faire du ski sur les hauteurs de l'Atlas .
Bizoux la Françouèze !

Écrit par : françoise la comtoise | 06/05/2012

Les commentaires sont fermés.