logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/09/2012

HOMMAGE A TONTON JEAN, NOTRE CHAMPION CYCLISTE...

Je vous présente mon beau-père, Jean, dit "Tonton Jean"...

 Jean (8).jpg

Jean (2ème à partir de la droite) fut coureur cycliste.

Jean (2).jpg

 Ce ne fut pas un grand champion ; tout juste remporta-t-il quelques courses de ducasse, comme on le dit par chez nous (une course organisée par une commune, à l'occasion de la fête foraine).

Sur la photo ci-dessus, il pose (à g.) avec deux de ses copains. Non, celui de droite, ce n'est pas Jacques Anquetil, même si on peut lui trouver quelque ressemblance... !

Jean (5).jpg

Jean, né en 1926 à Bruay-en-Artois (Bruay-Labuissière, de nos jours) décrocha quand-même une 17ème place au Championnat de France amateurs, juste après guerre (1946, 1947... ?) ; performance d'autant plus remarquable qu'il s'était "permis" de s'arrêter, durant la compétition, pour satisfaire un besoin naturel pressant (vous voyez ce que je veux dire...) perdant ainsi de précieuses secondes !

Jean (7).jpg

Les courses de ducasse, même remportées, ne permettaient pas de vivre décemment et il fut ouvrier monteur à l'usine proche de chez nous, et cela jusqu'à sa retraite en 1982.

Jean (10).jpg

Jean, le voici au départ d'une course (au centre).

Jean (6).jpg

Le voici encore, à l'arrivée d'une compétition (à l'extrême gauche). Visiblement, ce jour-là, il n'avait pas remporté l'épreuve, car ce n'est pas lui qui porte le bouquet du vainqueur. Il arrêta de courir lorsqu'il se maria en 1951.

Jean (9).jpg

Mon beau-père m'a peu parlé de ses exploits, durant la période où je l'ai connu (de 1973 à 1987, année où il nous a quitté), car il était d'une grande modestie. Mais il était ravi que je m'intéresse au sport qu'il avait pratiqué et quand je lui citais tous les noms des vainqueurs du Tour de France depuis l'après-guerre jusqu'à nos jours ! Et quand je lui rappelais d'autres noms, ceux des équipiers de Jacques Anquetil, par exemple. A ce propos, il avait connu Jean Stablinski, un pays, plusieurs fois champion de France et champion du monde en 1962, et qui, je pense, devait figurer parmi ses idoles.

Jean (4).jpg

Tonton Jean, en pleine action...

TONTON JEAN et TZARINE.jpg

Mais pourquoi l'appelions-nous "Tonton Jean", me direz-vous ?

Tout simplement, parce qu'il était le "tonton" pour Tzarine (notre premier B.A. femelle) qui l'adorait !

Anecdote : à chaque fois que Jean venait à la maison, Tzarine lui faisait une fête pas possible, et tous deux roulaient dans le gazon pour jouer comme des gosses... !

Sur la photo ci-dessus : Jean, ou plutôt Tonton Jean, avec Tzarine, à la maison, lors des fêtes de fin d'année 1984 (ou 1985). Une des dernières images que nous possédons de lui...

***

Bonne journée à tous !

*****

07:00 Publié dans De mémoire d'homme, Sport | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | | Pin it!

Commentaires

Bel homme "tonton Jean" et sportif qui sut remiser son vélo pour une histoire d'amour
Tu lui rends un bel hommage
Bon dimanche Bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 22/09/2012

Pierre, mon mari, aurait eu plaisir à le connaître ce "Tonton Jean", car comme lui c'est un passionné de cyclisme, il a participé à pas mal de courses et puis trop pris par le travail il a négligé le vélo. Nous sommes à la retraite depuis un an, mais différents travaux à la maison l'ont accaparé et il n'a pas encore eu le temps de se consacrer à sa passion.Autre ressemblance, la complicité avec l'animal, c'est mon mari tout craché! On a un voisin qui a un berger allemand qui pleure de joie en faisant de véritables fêtes dés qu'il apperçoit mon mari.Bonne soirée. Monique Ruiz

Écrit par : Monique Ruiz | 22/09/2012

Les commentaires sont fermés.