logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/01/2013

NOTRE-DAME DE PARIS par G. DE NERVAL

Notre Dame de Paris.png

NOTRE DAME DE PARIS

 

N-D. de Paris.jpg

[ Ph. : P. Kovarik / AFP ]

 

 Notre-Dame est bien vieille : on la verra peut-être
Enterrer cependant Paris qu'elle a vu naître ;
Mais, dans quelque mille ans, le Temps fera broncher
Comme un loup fait un boeuf, cette carcasse lourde,
Tordra ses nerfs de fer, et puis d'une dent sourde
Rongera tristement ses vieux os de rocher !

Bien des hommes, de tous les pays de la terre
Viendront, pour contempler cette ruine austère,
Rêveurs, et relisant le livre de Victor :
- Alors ils croiront voir la vieille basilique,
Toute ainsi qu'elle était, puissante et magnifique,
Se lever devant eux comme l'ombre d'un mort !

 

[ Gérard de NERVAL (1808-1855) – Recueil : Odelettes ]

Gérard de NERVAL.jpg

Gérard de Nerval, de son vrai nom Gérard Labrunie, est un poète et écrivain français. Il se lia d'amitié avec Théophile Gautier et Victor Hugo.
Épris de l'actrice Jenny Colon, Nerval lui voua un culte idolâtre qui prit des formes nouvelles à la mort de celle-ci : figure de la Mère perdue, mais aussi de la Femme idéale. Il connut à partir de 1841 plusieurs crises de démence qui le conduisirent à la maison de santé du docteur Blanche. Dès lors, ses séjours dans cet établissement alternèrent avec ses voyages, en Allemagne, au Moyen-Orient. Ses dernières années furent marquées par la détresse matérielle et morale. On le retrouva pendu à une grille d'un bouge, rue de la Vieille-Lanterne, le 26 janvier 1855, dans le « coin le plus sordide qu'il ait pu trouver », comme l'a noté Baudelaire. Il a composé "Les Filles du Feu" (1854), "Aurélia", les sonnets des "Chimères" (1854).

[ Source : Les éphémérides d'Alcide ]

*****

Commentaires

Il a été et reste un de mes poetes preferes
Bonne journée
Ici la neige tombe encore...
Bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 26/01/2013

Coucou Chapiou !
Comme c'est étrange certains de ces génies artistiques deviennent fous ou boivent ...
Belle et vieille dame la cathédrale de Paris et si elle pouvait parler elle en raconterait des choses depuis 850 ans . Bonne soirée et bizoux à vous partager ; de qui ?

Écrit par : françoise la comtoise | 26/01/2013

au début de ma carrière j'ai travaillé dans un sce hospitalier spécialisé
qui s'appelait "gérard de nerval "....
à l'époque je ne connaissais pas ce bonhomme
alors j'ai lu quelques poèmes et sa biographie
un destin tragique ,et un grand poète
amitiès

Écrit par : ventdamont | 26/01/2013

Les commentaires sont fermés.