logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/06/2013

BLOG EN PAUSE


Pause.png.jpg

*****

07:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5) | | | | | Pin it!

03/06/2013

FALAISES D'ANGLETERRE

 

Beachy head (10).jpg

Beachy Head est un promontoire de craie sur la côte sud de l'Angleterre, près de la ville d'Eastbourne (comté de l'East Sussex), immédiatement à l'est des Seven Sisters, Sussex. 

Le nom Beachy Head est attesté sous la forme « Beauchef » en 1274 et « Beaucheif » en 1317, devenant « Beachy Head » aux environs de 1724. Ce nom est donc sans rapport avec la plage (beach), mais consiste en une corruption du nom français du promontoire, Béveziers.

Beachy head (8).jpg

Sa falaise est la plus haute falaise côtière de craie en Grande-Bretagne, s'élevant à 162 mètres au-dessus du niveau de la mer.

La ville d'Eastbourne achète en 1929, pour la somme de 100 000 livres sterling, 16 km2 de terres entourant Beachy Head en vue de les préserver de toute urbanisation.

Beachy head (7).jpg

 La proéminence que constitue Beachy Head en a fait un point de repère pour les marins naviguant dans la Manche.

Beachy head (1).jpg

Le ressac marin a participé à l'érosion des falaises autour de Beachy Head, où se produisent souvent de petites chutes de pierres. Les chutes importantes sont plus rares. Une telle chute a eu lieu en 2001, à l'occasion d'un hiver très pluvieux : l'eau s'était infiltrée dans les fissures puis, sous l'action du gel, les a élargies jusqu'à faire s'effondrer une partie du bord de la falaise dans la mer.

Beachy head (6).jpg

Le promontoire offre des vues sur la côte du sud-est, allant du promontoire de Dungeness à l'est à Selsey Bill à l'ouest. 

Beachy head (2).jpg

Sa hauteur en a aussi fait un des sites de suicide les plus connus au monde. 

Beachy head (9).jpg

[ Source : Wikipedia / Photos : Zuza Fun ]

***

Bonne journée à tous !

*****

07:00 Publié dans Divers, Vagabondages | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | | Pin it!

02/06/2013

BIENTÔT LES VACANCES !

Dans quelques jours nous irons retrouver...

2012.06.11  (10).JPG

ANDUZE...

2012.06.15  (82).JPG

...et la Porte des Cévennes.

2011.06.06 SAM (29).JPG

Nous reverrons le Gardon...

2012.06.11  (5).JPG

...et continuerons ensuite notre voyage en allant vers l'Hérault.

Mais Hupette restera à la maison, entourée de personnes qu'elle aime bien. 

Le blog sera bientôt mis en pause. Nous aurons toutefois une pensée pour tous les amis de Blog50 et tous nos visiteurs !

*****

11:30 Publié dans Blog, LANGUEDOC | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | | Pin it!

CINQ PONTS EN BOIS

Retrouvez, dans le diaporama que je vous propose de visionner,

cinq ponts en bois célèbres...

Pont de Lucerne.jpg

[ Lucerne, Suisse ]

Cliquez sur le lien, ci-dessous, pour ouvrir le fichier

[ Power Point non automatisé, non sonorisé ] :

Ponts en bois.pps

***

Bon dimanche à tous !

*****

07:00 Publié dans Vagabondages | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | | Pin it!

01/06/2013

C'ETAIT BESSY...

Voici des photos prises par Béatrice, une amie d'Evelyne, lors du concours d'éducation canine organisé le 18 mars 2012 à Annezin, près de Béthune. Evelyne tentait de faire obtenir la classe 1 d'obéissance canine à Bessy...2012.03.18 Bessy - Classe 1 à ANNEZIN (4).JPG

La présentation du carnet de travail...

2012.03.18 Bessy - Classe 1 à ANNEZIN (5).JPG

On se dirige vers le lieu de travail...

2012.03.18 Bessy - Classe 1 à ANNEZIN (12).JPG

Le juge voit passer un golden retriever, un bearded collie et un berger allemand... c'est Bessy.

2012.03.18 Bessy - Classe 1 à ANNEZIN (7).JPG

Prêts à concourir...

2012.03.18 Bessy - Classe 1 à ANNEZIN (15).JPG

Première évaluation par monsieur le juge...

2012.03.18 Bessy - Classe 1 à ANNEZIN (14).JPG

2012.03.18 Bessy - Classe 1 à ANNEZIN (26).JPG

Les positions : assis, couché, debout...

L'image peut vous sembler faire apparaître une désynchronisation entre ce que demande la juge et ce que fait Bessy. Cette dernière est assise alors que le juge arbore le panneau "couché". En fait, il s'agit du prochain ordre à signifier au chien. 

2012.03.18 Bessy - Classe 1 à ANNEZIN (28).JPG

Toutefois, Bessy "la têtue" n'obtempérera pas tout à fait comme il faut aux ordres d'Evelyne...

2012.03.18 Bessy - Classe 1 à ANNEZIN (32).JPG

Pour le saut, elle ne réalisa bien que l'aller, mais pas le retour !

2012.03.18 Bessy - Classe 1 à ANNEZIN (9).JPG

Puis Evelyne se cache et Bessy doit rester en position couchée pendant une minute en l'attendant ; ce qu'elle ne fera pas !... 

2012.03.18 Bessy - Classe 1 à ANNEZIN (16).JPG

Bessy était parfois assez têtue, mais aussi distraite comme le montre cette image, quand elle est en train de renifler un objet abandonné sur le terrain, sous le regard quelque peu amusé des officiels...

2012.03.18 Bessy - Classe 1 à ANNEZIN (1).JPG

Bessy n'obtiendra pas le diplôme de classe 1, mais les officiels félicitent quand-même sa maîtresse...

Mais c'était Bessy et, auparavant, aucun autre de nos chiens n'était (quand-même) allé jusqu'au brevet d'obéissance, et cela, avec la mention "excellent".

Et puis, le principal, c'est qu'elle nous adorait, nous, ses maîtres et qu'on le lui rendait bien...

2012.03.18 Bessy - Classe 1 à ANNEZIN (13).JPG

Evelyne en grande discussion avec un juge...

Retrouvez la note que j'avais faite, à l'époque, sur ce thème, avec le lien ci-dessous (clic sur la photo) :

 

éducation canine,chien

*****

12:50 Publié dans B.A. - CHIENS | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : éducation canine, chien | | | | | Pin it!

LA VIE AU MOYEN AGE

 

Cela circule sur le Net,

un ami me l'a envoyé ; je vous en fais profiter :


LE SAVIEZ-VOUS  ?...


La prochaine fois que vous vous laverez les mains, et que vous trouverez la température de l'eau pas vraiment agréable, ayez une pensée émue pour nos ancêtres...

Voici quelques faits des années 1500 :    
  
La plupart des gens se mariaient en juin, parce qu'ils prenaient leur bain annuel en mai, et se trouvaient donc encore dans un état de fraîcheur raisonnable en juin. Mais évidemment, à cette époque, on commençait déjà à puer légèrement, et c'est pourquoi la mariée tentait de masquer un tant soit peu son odeur corporelle en portant un bouquet. C'est à cette époque qu'est née la coutume du bouquet de la mariée. 
 

Pour se baigner, on utilisait une grande cuve remplie d'eau très chaude. Le maître de maison jouissait du privilège d'étrenner l'eau propre ; suivaient les fils et les autres hommes faisant partie de la domesticité, puis les femmes, et enfin les enfants. Les bébés fermaient la marche.
 
A ce stade, l'eau était devenue si sale qu'il aurait été aisé d'y perdre quelqu'un... D'où l'expression « Jeter le bébé avec l'eau du bain » !

 
En ces temps-là, les maisons avaient des toits en paille, sans charpente de bois. C'était le seul endroit où les animaux pouvaient se tenir au chaud. C'est donc là que vivaient les chats et les petits animaux (souris et autres bestioles nuisibles), dans le toit. Lorsqu'il pleuvait, celui-ci devenait glissant, et il arrivait que les animaux glissent hors de la paille et tombent du toit.

 

Raining cats and dogs.png

D'où l'expression anglaise « It's raining cats and dogs » ("Il pleut des chats et des chiens").

 
Pour la même raison, aucun obstacle n'empêchait les objets ou les bestioles de tomber dans la maison. C'était un vrai problème dans les chambres à coucher, où les bestioles et déjections de toute sorte s'entendaient à gâter la literie. C'est pourquoi on finit par munir les lits de grands piliers afin de tendre par-dessus une toile qui offrait un semblant de protection. Ainsi est né l'usage du ciel de lit. 

 A cette époque, on cuisinait dans un grand chaudron perpétuellement suspendu au-dessus du feu. Chaque jour, on allumait celui-ci, et l'on ajoutait des ingrédients au contenu du chaudron. On mangeait le plus souvent des légumes, et peu de viande. On mangeait ce pot-au-feu le soir et laissait les restes dans le chaudron. Celui-ci se refroidissait pendant la nuit, et le cycle recommençait le lendemain.

 

Chaudron.jpg

De la sorte, certains ingrédients restaient un bon bout de temps dans le chaudron...

 
Les plus fortunés pouvaient s'offrir des assiettes en étain. Mais les aliments à haut taux d'acidité avaient pour effet de faire migrer des particules de plomb dans la nourriture, ce qui menait souvent à un empoisonnement par le plomb (saturnisme) et il n'était pas rare qu'on en meure. C'était surtout fréquent avec les tomates, ce qui explique que celles-ci aient été considérées pendant près de 400 ans comme toxiques. Le pain était divisé selon le statut social. Les ouvriers en recevaient le fond carbonisé, la famille mangeait la mie, et les hôtes recevaient la croûte supérieure, bien croquante. 

Pour boire la bière ou le whisky, on utilisait des gobelets en plomb. Cette combinaison mettait fréquemment les buveurs dans le coma pour plusieurs jours ! Et quand un ivrogne était trouvé dans la rue, il n'était pas rare qu'on entreprenne de lui faire sa toilette funèbre. Il restait ainsi plusieurs jours sur la table de la cuisine, où la famille s'assemblait pour boire un coup en attendant que l'olibrius revienne à la conscience. D'où l'habitude de la veillée mortuaire.

La Grande-Bretagne est en fait petite, et à cette époque, la population ne trouvait plus de place pour enterrer ses morts. Du coup, on déterra des cercueils, et on les vida de leurs ossements, qui furent stockés dans des bâtiments ad hoc, afin de pouvoir réutiliser les tombes. Mais lorsqu'on entreprit de rouvrir ces cercueils, on s'aperçut que 4 % d'entre eux portaient des traces de griffures dans le fond, ce qui signifiait qu'on avait enterré là quelqu'un de vivant. Dès lors, on prit l'habitude d'enrouler une cordelette au poignet du défunt, reliée à une clochette à la surface du cimetière. Et l'on posta quelqu'un toute la nuit dans les cimetières avec mission de prêter l'oreille. C'est ainsi que naquit là l'expression « sauvé par la clochette ». 
 

Qui a donc dit que l'histoire était ennuyeuse ?

***

Bonne journée à tous !

*****