logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

31/10/2013

HISTOIRE DE (NOS) CHIENS

I - TZARINE

Copie de TZARINE 1982.jpg

Tzarine avait deux mois et demi en mars 1982 quand nous l'avons adoptée d'un chenil proche de chez nous.

Elle n'avait pas de pedigree et nous ne connaissions donc pas ses origines. Son nom nous est venu du fait qu'elle se tenait bien droite comme une impératrice, la première fois où nous l'avons vue !

TZARINE et EVELYNE.jpg

Très vite habituée à nous, Tzarine montra une grande qualité (c'est un défaut aussi, en certaines circonstances...) : elle était exclusive.

Pour elle, rien ne comptait que la famille et les amis proches et leurs (éventuels) chiens. Farouche gardienne de son territoire - malheur à l'étranger qui aurait voulu entrer chez nous sans crier gare - Tzarine aurait donné sa vie pour nous !

TZARINE avec EVELYNE 1989.jpg

Tzarine n'a pas connu de centre d'éducation canine (contrairement aux B.A. que nous avons eus par la suite), nous l'avons éduquée comme nous avons pu et elle obéissait aussi bien à Evelyne qu'à moi-même, mais aussi parfois aux membres de notre famille : père, mère et soeur d'Evelyne, ainsi qu'à notre beau-frère !

TONTON JEAN et TZARINE.jpg

Son grand ami, je vous l'ai déjà présenté (voir note du : 22 septembre 2012), c'était "Tonton Jean", le papa d'Evelyne avec qui elle aimait jouer et se promener.

TZARINE ET TEMPO _ Printemps 1990.jpg

Côté chien, Tzarine fit très tôt la connaissance de Tempo, le yorkshire de belle-maman, né la même année qu'elle. Leur amitié indéfectible dura jusqu'à la disparition du petit chien en 1991. 

Tonton Jean aimait à qualifier son chien Tempo de "berger allemand de poche", tant son caractère était voisin de celui de Tzarine, sans oublier ses couleurs noir et feu, comme un B.A. !

TZARINE.jpg

Les problèmes de santé de Tzarine commencèrent fin 1986. A notre retour, un soir, nous trouvâmes Tzarine en piteux état : elle avait une bosse au niveau des reins et criait quand on la touchait à cet endroit.

Elle boitait de la patte arrière gauche mais cela n'avait rien à voir avec la dysplasie, cette terrible maladie qui affecte certaines races de chiens, dont le berger allemand, nous l'apprîmes rapidement en consultant le vétérinaire.

Elle avait dû chuter (à la renverse, peut-être... ?) dans les escaliers qui mènent à notre balcon, là où se tient la porte d'entrée de notre maison, car elle aimait courir "comme une folle" en montant ou en descendant ces marches.

TZARINE ET SON CHARIOT.jpg

Durant de longues années, Tzarine s'adapta à sa patte arrière gauche qui restait raide la plupart du temps. Malgré tout, et avec l'aide de piqûres de corticoïdes lors de ses crises, elle remplissait toujours son rôle de vaillante gardienne de la maison. 

Plus tard, vers l'âge de 11 ans et devant l'aggravation de son handicap, nous lui achetâmes un chariot à roulettes pour son train arrière, ce qui permit à notre chienne de continuer à faire ses promenades quotidiennes...

TZARINE SUR LE GAZON.jpg

Tzarine nous quitta en mars 1994, de mort naturelle, à l'âge de 12 ans et 2 mois, un âge respectable pour un B.A. surtout si l'on tient compte de ce qu'elle avait enduré.

Le beauté de Tzarine, l'affection qu'elle nous portait ainsi que son obéissance sans compromis nous avaient conquis. C'est ce qui nous détermina à rester fidèle à cette race de chien remarquable...

Vous pouvez retrouver Tzarine dans le premier album photos consacré au berger allemand (colonne de droite du blog dans la rubrique "Albums photos").

***

Bonne journée à tous !

*****

07:00 Publié dans B.A. - CHIENS | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : chien, berger allemand | | | | | Pin it!

Commentaires

L'amitié , indéfectible , je dirais aussi bien amour que nos amis chiens peuvent nous porter est si fort qu'on le ressent et la perte est d'autant plus dure . Un amour pur et sans conditions que la race humaine a parfois bien du mal à égaler . Bises . Lucette

Écrit par : nanne | 31/10/2013

Les animaux ressentent bien les choses, nous avons eu un début d'incendie dû à une bougie laissée allumer, et notre chien " Ness " est venu me réveiller dans la chambre en milieu de nuit,le feu dévorait du plastique en cuisine , grâce à lui, si non, nous étions asphyxié par la fumée noire.
Bonne fin de mois
quand à nous, nous revenons du Pas-de-Calais !

Écrit par : Marie-Thérèse | 31/10/2013

Hello
Bel hommage à ta jolie chienne qui a partagé une partie de votre vie et les bons souvenirs qu'elle a laissé dans vos cœurs. Je n'ai pas d'animaux mais il y en a beaucoup autour de nous chez mon fils, mon beau frère, mes amies et amis et je comprends votre attachement et j'ai vu leur douleur lors de la perte de certains animaux .
Amitiés
Janie

Écrit par : Janie Bataille | 02/11/2013

Les commentaires sont fermés.