logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/11/2013

HISTOIRE DE (NOS) CHIENS

 II - JELLY 

JELLY _ ARRIVEE CHEZ NOUS EN 1994 (23 avril).jpg

Après la disparition de Tzarine, et devant le vide causé par cet événement, nous ne tardâmes pas à reprendre un chien. Et ce fut Jelly que nous allâmes choisir chez un éleveur des environs d'Arras.

Jelly avait un peu plus de trois mois lorsqu'elle arriva chez nous en avril 1994...

1998 Jelly dans le séjour.jpg

Très vite Jelly devint propre et prit ses habitudes. C'était une chienne calme et obéissante. C'était notre premier chien possédant un pedigree. Elle s'appelait très exactement : Jelly de l'Ecurie Royale.

Pourquoi ce nom de Jelly ? Parce que l'éleveur de B.A. aimait aussi le sport hippique et les chevaux de course. Ainsi les chiots qui naissaient étaient baptisés de noms dérivés des noms de chevaux de course célèbres : Jelly (pour Gélinotte), Aurasi (pour Ourasi) Belino (pour Bellino II)... Nous avons conservé ce nom de Jelly.

Jelly (1).jpg

Dans le montage ci-dessus, on peut voir combien Jelly était décontractée chez nous : elle aimait rouler sur le dos pour attirer notre regard... et nos caresses. Elle m'accompagnait au jardin et se tenait tranquille pendant que j'y travaillais. Quand il neigeait, sa "folie douce" était de démolir les grosses boules de neige que je lui confectionnais. Jelly connut rapidement tous les coins et recoins de notre terrain et adorait y courir en tous sens, à la poursuite d'oiseaux ou d'invisibles intrus... 

JELLY ET SA MAITRESSE.png

Une des plus belles photos que nous possédons de Jelly et sa maîtresse Evelyne...

Notre B.A. avait pris la pose et, la tête tournée vers l'objectif, semblait attendre le déclic de l'appareil photo.

Jelly (3).jpg

Jelly ne connut pas de gros problèmes de santé, tout au long de son existence, si l'on excepte un début de métrite vers l'âge de 10 ans. 

Travaillant tous les deux, Evelyne et moi, Jelly restait fréquemment seule, enfermée à la maison, pour quelques heures le matin et l'après-midi. Jamais, je dis bien jamais, nous n'avons eu à déplorer le moindre dégât à nos affaires ou à nos meubles de maison, même lorsqu'elle n'était encore qu'un jeune chien ! Elle avait ses jouets et son coin pour dormir et s'en tenait strictement à ça...

Jelly fut aussi une gardienne efficace pour notre maison, n'aboyant qu'à bon escient.

2002 Eté.jpg

Notre chienne adorait l'eau et possédait sa propre... "piscine" !

Par les chaudes journées d'été, jouer à l'eau était un incontournable, pour Jelly.

Jelly (2).jpg

Contrairement à Tzarine que nous avions éduquée par nous-mêmes, Jelly bénéficia de plusieurs leçons d'éducation canine dans un centre spécialisé, tenu par un comportementaliste, non loin de chez nous (comme on peut la voir, en compagnie d'un autre chien dans l'image en bas à droite). Elle y apprendra, un peu l'agility, mais surtout l'obéissance, qualité dont elle fit preuve toute sa vie...

Elle s'entendait bien avec ses congénères, comme le montrent les photos ci-dessus : à gauche, lorsque nous nous retrouvâmes, un jour, avec un pensionnaire inattendu (comment ce chien était-il arrivé chez nous, malgré la clôture du jardin ?...) et en haut à droite, en compagnie d'Orka, le labrador femelle de Patricia, l'amie de la famille.

JELLY PRES DU CEDRE.JPG

Ce n'est que vers l'été 2005 que Jelly donna des signes de faiblesse. Elle était plus vite essoufflée et perdait de son enthousiasme lorsque nous voulions jouer avec elle ou simplement la promener...

Mais elle tint bon encore une année, avec de temps à autre une visite chez le vétérinaire pour y recevoir des soins, dont une piqûre de corticoïdes.

Un jour d'octobre 2006, elle s'affala d'un seul coup, dans notre salon, et ne pouvait (ou ne voulait) plus se relever. Emmenée chez le vétérinaire, une tumeur au coeur, avec poche de liquide tout autour, fut diagnostiquée par échographie.

Mise en observation, elle eut une nouvelle crise le lendemain ; une nouvelle crise qui lui fut fatale, cette fois-ci...

*

Jelly nous a laissé le souvenir d'un chien très équilibré et très doux avec ses maîtres. Si le temps nous avait été donné, elle aurait pu faire beaucoup de choses en tant que chien d'utilité car elle avait une certaine intelligence et ne rechignait pas au travail...

***

Bonne journée à tous !

*****

07:00 Publié dans B.A. - CHIENS | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : chien, berger allemand | | | | | Pin it!

Commentaires

Hello
Très émouvante cette note sur ta superbe Jelly à qui tu rends un bel hommage.
Vous avez eu de bons moments de vie ensemble qui vous laissent de superbes souvenirs.
Amitiés
Janie

Écrit par : Janie Bataille | 05/11/2013

Les commentaires sont fermés.