logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/03/2014

UNE DAME CREOLE

Dame créole.jpg

 

A une dame créole

 

Au pays parfumé que le soleil caresse,
J’ai connu, sous un dais d’arbres tout empourprés
Et de palmiers d’où pleut sur les yeux la paresse,
Une dame créole aux charmes ignorés.

Son teint est pâle et chaud ; la brune enchanteresse
A dans le cou des airs noblement maniérés ;
Grande et svelte en marchant comme une chasseresse,
Son sourire est tranquille et ses yeux assurés.

Si vous alliez, Madame, au vrai pays de gloire,
Sur les bords de la Seine ou de la verte Loire,
Belle digne d’orner les antiques manoirs,

Vous feriez, à l’abri des ombreuses retraites,
Germer mille sonnets dans le coeur des poètes,
Que vos grands yeux rendraient plus soumis que vos noirs.

*

[ Charles BAUDELAIRE (1821-1867) - Recueil : Les Fleurs du Mal ]

Antilles.jpg

***

Bon dimanche à tous !

*****

07:00 Publié dans Poésie, Littérature | Lien permanent | Commentaires (3) | | | | | Pin it!

Commentaires

Coucou Chapiou !
Charles était un amoureux des femmes et qui savait les embellir... mais en ce temps là ils en faisaient des esclaves. Bon dimanche et des bizoux aux Ch'tis de la Françouèze !

Écrit par : françoise la comtoise | 30/03/2014

Les poèmes de Beaudelaire reflètent les relations qu'il entretenait avec les femmes
Pour Baudelaire, la femme est le contraire du dandy , elle doit faire horreur. Il ajoute même, en tant qu'ennemi du naturalisme, que "la femme est naturelle, c'est à dire abominable."
Bisous pour un doux dimanche et des caresses à la jolie Hupette

Écrit par : Bcommebleu | 30/03/2014

bon dimanche à toi

Écrit par : bernadette | 30/03/2014

Les commentaires sont fermés.