logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/12/2014

LA SOURCE

Un affrontement entre deux puissants qui se termine mal pour les deux adversaires, dans cette fable de Victor Hugo (et oui, il n'y a pas que La Fontaine qui ait écrit des fables).

Une fable qui nous fera, peut-être, penser à la plupart de nos "chers" hommes politiques...

Aigle et lion.jpg

 

LA SOURCE

 

Un lion habitait près d'une source ; un aigle

Y venait boire aussi.

Or, deux héros, un jour, deux rois - souvent Dieu règle

La destinée ainsi -

 

Vinrent à cette source où des palmiers attirent

Le passant hasardeux,

Et, s'étant reconnus, ces hommes se battirent

Et tombèrent tous deux.

 

L'aigle, comme ils mouraient, vint planer sur leurs têtes,

Et leur dit, rayonnant :

- Vous trouviez l'univers trop petit, et vous n'êtes

Qu'une ombre maintenant !

 

Ô princes ! et vos os, hier pleins de jeunesse,

Ne seront plus demain

Que des cailloux mêlés, sans qu'on les reconnaisse,

Aux pierres du chemin !

 

Insensés ! à quoi bon cette guerre âpre et rude,

Le duel, ce talion ?...

Je vis en paix, moi l'aigle, en cette solitude,

Avec lui, le lion.

 

Nous venons tous deux boire à la même fontaine,

Rois dans les mêmes lieux ;

Je lui laisse le bois, la montagne et la plaine,

Et je garde les cieux.

 

*

[ Victor HUGO (1802-1885) – Recueil : Les Contemplations ]

 

***

Bonne journée à tous !

*****

 

 

Commentaires

Comme quoi, les animaux sont bien plus raisonnables que les humains.
En les observants, on s'en rend compte tous les jours.
Bises et caresses à belle Hupettte.
Geneviève

Écrit par : Genevieve | 09/12/2014

Il est bien connu également, parfois, il vaudrait mieux être plus proche des animaux que d'êtres humains. Le monde est ainsi.

Grosse caresse à Hupette.

Bises.

Écrit par : judith | 09/12/2014

Les commentaires sont fermés.