logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/04/2015

ARMES ÉTRANGES DE LA 1ÈRE GUERRE MONDIALE

Tank licorne imaginé par de Vinci.jpg

Depuis Léonard de Vinci, qui imagina un char d'assaut "licorne", les militaires ont cherché à créer ce type d'arme redoutable pour enfoncer les lignes ennemies et qui, en outre, protégerait ses occupants. Certains concepts sont restés à l'état de prototype, d'autres ont réellement servi durant la première Guerre mondiale...

Quadricycle armé 1899.jpg

1898 : quadricycle armé imaginé par F.R. Simms (G.B.). Un peu léger, sur les champs de bataille !...

Concept de char 1906.jpg

Concept de char, en 1906

La machine Boirault 1915 pour passer les tranchées.jpg

1915 : la machine Boirault (France), conçue pour sauter les tranchées. Ancêtre du tank, elle ne fut pas utilisée durant le conflit, car peu pratique à manipuler.

Concepts de chars 1916.jpg

Concepts de chars, v. 1916

Char Tsar, Russie,1917.jpg

Le gigantesque char "Tsar" russe, dont voici la présentation résumée (Wikipedia) :

Le Tsar (aussi connu sous le nom de НетопырьNetopyr, signifiant « chauve-souris Pipistrellus », ou Char Lebedenko, d'après le patronyme de son inventeur), est un prototype de blindé russe développé pendant la première Guerre mondiale. Le projet fut abandonné après les premiers essais, qui déterminèrent que le char n'était pas assez puissant et qu'il était vulnérable à l'artillerie.

Le char était original par son concept, basé sur une motricité par tricycle et non par des chenilles. Les roues avant avaient presque neuf mètres de diamètre et la roue arrière, plus petite, seulement 1,5 m de hauteur pour assurer une bonne manœuvrabilité. La tourelle canon supérieure mesurait presque 8 mètres, la coque presque 15 mètres de longueur avec deux canons supplémentaires dans les sponsons. D'autres armes équipaient le ventre de la structure.

Le véhicule fut surnommé Netopyr parce que le prototype, incliné vers l'arrière par sa petite roue, ressemblait à une chauve-souris en train de dormir.

Les énormes roues avaient été conçues pour franchir des obstacles importants mais, à cause d'erreurs de calcul sur le poids du système, la petite roue arrière s'enfonçait facilement dans la boue et la terre molle, tandis que les grandes ne suffisaient pas à sortir l'engin de ces situations. Ces défauts furent jugés rédhibitoires lors de plusieurs tests ratés devant une haute commission en août 1915. On laissa le char là où avaient eu lieu ces essais, à environ 60 km de Moscou, jusqu'à ce qu'il soit démantelé en ferraille en 1923.

Tank américain.jpg

Tank américain

L'AV7 allemand.jpg

L'AV7 allemand

Le Mark IV britannique.jpg

Le Mark IV britannique

Tank à quatre roues, italien.jpg

Tank à quatre roues, Italie.

***

Bonne journée à tous !

*****

Commentaires

Mais ou vas tu dénicher tout ça mon ami ????BONJOUR CHEZ TOI ET A MADAME.

Écrit par : heraime | 30/04/2015

Et je crie haut et fort :" à bas les marchands d'armes...ils gagnent un fric fou...pour que de pauvres gars aillent se sacrifier...pour la patrie. Celui qjui aventé ce genre d(objet aurair dû cultiver son jardin ou aider son voisin.
Merci pour tes recherches très fouillées et bises
Hélène

Écrit par : hélène | 30/04/2015

Oui, de vilaines armes.
Bises.

Écrit par : pimprenelle | 01/05/2015

Les commentaires sont fermés.