logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/07/2015

LA VIEILLE ÉCHELLE

"La Vieille Échelle"... ou quand un poète réussit à nous apitoyer sur le sort réservé à cet objet...

Comme quoi, tout peut devenir matière à poésie ! 

Vieille échelle.jpg

 

LA VIEILLE ÉCHELLE

 

Gisant à plat dans la pierraille, 
Veuve à jamais du pied humain, 
L'échelle, aux tons de parchemin, 
Pourrit au bas de la muraille.

Jadis, beaux gars et belles filles, 
Poulettes, coqs, chats tigrés 
Montaient, obliques, ses degrés, 
La ronce à présent s'y tortille.

Mais, une margot sur le puits 
Se perche... une autre encore ! et puis, 
Toutes deux quittant la margelle

Pour danser sur ses échelons, 
Leurs petits sauts, tout de son long, 
Ressuscitent la pauvre échelle.

***

[ Maurice ROLLINAT (1846-1903) – Recueil : Paysages et Paysans ]

***
Bonne journée à tous !
 

*****

07:00 Publié dans Poésie, Littérature | Lien permanent | Commentaires (4) | | | | | Pin it!

Commentaires

Coucou Chapiou !
Pas trop ici en ce moment suis occupée et trop chaud derrière l'ami PC. Jolie poésie toute simple d'une échelle de campagne qui accompagnée d'une photo nous fait imaginer cette fameuse échelle abandonnée. Bon mercredi et bizoux Doubs au Nord !

Écrit par : françoise la comtoise | 22/07/2015

Bien utile une vieille échelle, mais prudence pour nous, ne pas faire un looping retourné.

Bon mercredi et bises.

Écrit par : Judith | 22/07/2015

Attention en testant les barreaux...
Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 23/07/2015

objets inanimés , avez vous une àme ?
amitiès

Écrit par : ventdamont | 24/07/2015

Les commentaires sont fermés.