logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/07/2015

LA VALSE DU CARROUSEL

Voici une musique de film qui est devenue un véritable classique que les plus grands orchestres introduisent dans leur répertoire.

Il s'agit de la musique du film "Carousel" (Carrousel, avec 2 " r " en français) de Henry King, sorti en 1956 aux États-Unis. Ce film s'inspirait directement de la comédie musicale éponyme, créée à Broadway en 1946 par Oscar Hammerstein II, pour le livret et Richard Rodgers, pour la musique. 

Carousel.jpg

*

Ce morceau "the Carousel Waltz", interprété par l'Orchestre de John Wilson (dirigé par lui-même) : 

 

Pour en savoir plus :

Thème du film :

La Nouvelle-Angleterre, en 1873. Une ouvrière de moulin, Julie Jordan, se rend après son travail sur une fête foraine. Elle y rencontre Billy Bigelow, responsable d'un carrousel (carousel en anglais) appartenant à Madame Mullin. Bientôt, les deux jeunes gens s'éprennent l'un de l'autre ; la propriétaire du manège, jalouse, renvoie alors Billy. Julie et lui se marient mais, sans ressources, doivent s'installer chez Nettie Fowler, cousine de la mariée. Billy se lie à Jigger Craigin, un truand qui lui propose un cambriolage chez David Bascombe, le patron du moulin où Julie travaillait auparavant. D'abord réticent, Billy accepte lorsque sa femme lui révèle être enceinte, et attiré par la perspective de gagner facilement de l'argent. Mais la tentative de vol est un échec : Jigger parvient à s'enfuir lorsque la police intervient ; Billy, arrêté, choisit de se suicider...

Quinze ans plus tard, Billy (confiné au purgatoire), obtient du gardien du ciel de retourner durant une journée sur terre, où il devra accomplir une bonne action pour mériter son entrée au paradis. Il rencontre Louise, sa fille, une adolescente rebelle, peu confiante en son avenir, et chahutée par des jeunes gens qui connaissent le passé de voleur du père. Billy, invisible à volonté, déclare à Julie son amour, à l'insu de celle-ci. Et surtout, il prodigue à sa fille (à laquelle il se présente comme un ami de son père) de bons conseils, ce qui lui vaut de gagner sa place au ciel...

***

16:15 Publié dans Cinéma, Musique et variétés | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | Pin it!

Les commentaires sont fermés.