logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/09/2015

LA FOLIE DES GLANDEURS

Autour de... la paresse, voici ci-après, quelques boutades frappées au coin du bon sens... non ?

 

Paresse.jpg

 

S’il y avait une récompense pour la paresse, j’enverrais quelqu’un la récupérer pour moi.

Je ne suis pas paresseux, je suis juste en mode « économie d’énergie ».

Le travail acharné paie sur le long terme, la paresse paie tout de suite.

J’allais faire quelque chose aujourd’hui, mais je n’ai pas fini de ne rien faire d’hier.

La paresse est un mot très fort. Je préfère l’appeler « participation sélective ».

Le simple fait que je suis célibataire ne signifie pas que je dors seul, je partage l’autre moitié du lit avec la pile de linge que je suis trop paresseux pour la ranger.

Quelqu’un m’a traité de paresseux, aujourd’hui. J’ai presque répondu ! 

Mon lit est un endroit magique où je me souviens soudainement de toutes les choses que j’étais supposé faire.

Mon ambition est handicapée par ma paresse.

La paresse est mère de toutes les mauvaises habitudes, mais finalement, c’est une mère, donc il faut la respecter !

Ma paresse est exactement comme le nombre 8. S’il se couche, il devient infini…

Je lutte contre ma paresse, je suis du genre : « dois-je m’asseoir et ne rien faire ou m’allonger et ne rien faire ? »

***

Sur ces bonnes paroles, je vous souhaite à tous une bonne journée et un bon week-end !

*****

07:00 Publié dans Humeur du jour, Philo | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | Pin it!

Les commentaires sont fermés.