logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/11/2015

LE VENT ET VERHAEREN

Verhaeren.jpg

Entendre la voix d'un poète né au XIXème siècle, comme Émile VERHAEREN, récitant un de ses poèmes, est une chose plutôt rare... C'est le cas pour le poème "Le Vent" que Verhaeren récita et enregistra le 12 mars 1913 sur un cylindre phonographique, comme en atteste le document ci-après (ph. : BNF) :

Enregistrement Le vent.JPEG

 

LE VENT

Sur la bruyère longue infiniment,
Voici le vent cornant Novembre,
Sur la bruyère, infiniment,
Voici le vent
Qui se déchire et se démembre,
En souffles lourds battant les bourgs, 
Voici le vent,
Le vent sauvage de Novembre.

(...)

Cliquez sur le triangle vert du podcast pour entendre le poète :
podcast

[ Émile VERHAEREN (1855-1916) - Recueil : Les Villages illusoires ]

*

Les intonations de voix du poète semblent accentuer l'impression de force et de fougue du vent ; ce poème, dédié à l'automne, est décidément bien de circonstance, avec la météo que nous connaissons actuellement... !

***

Bonne journée à tous !

*****

07:00 Publié dans Poésie, Littérature | Lien permanent | Commentaires (5) | | | | | Pin it!

Commentaires

Les poèmes d'Emile Verhaeren ont la richesse d'une nature généreuse. Ce sont de pures merveilles.Merci pour ce moment de réel plaisir. Bonne journée

Écrit par : monique.c | 18/11/2015

Impressionnant effectivement d'entendre la voix de ce poete et quelles intonnations !!
Amitiés

Nicole

Écrit par : Nicole la Berrichonne | 18/11/2015

Comme dit Nicole c'est impressionnant de l'entendre conter le vent...
Bonne soirée et bizoux aux Ch'tis !

Écrit par : françoise la comtoise | 18/11/2015

il a écrit de beaux textes poétiques , réalistes et sociaux
il est mort à Rouen si ma mémoire est fiable
c'est à la communale que nous l'avons appris amitiès

Écrit par : ventdamont | 19/11/2015

Belles poésies que celles de ce poète. Je me souviens que nous avions appris "l'effort" à l"école mais en plusieurs "tranches" si je puis dire, car cette poésie était très longue.
Souvenir, souvenir....
Bises.

Écrit par : pimprenelle | 21/11/2015

Les commentaires sont fermés.