logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/02/2016

CES INVENTEURS VICTIMES DE LEUR INVENTION (III / III)

 Hormis le fait qu'une invention puisse être un progrès ou une calamité pour l'humanité, selon l'usage qu'en fait l'Homme, une invention peut aussi être à l'origine du décès accidentel de son inventeur. Voici une petite série d'exemples célèbres d'inventions qui furent fatales pour leurs créateurs... 

(suite et fin)

2 - Jean-François-Pilatre-de-Rozier.jpg

Le 15 juin 1785, Jean-François Pilâtre de Rozier, accompagné du physicien Pierre Romain, tente de traverser la Manche en ballon mixte (à air chaud et à gaz), dans le sens France-Angleterre (contre les vents dominants), en s'envolant depuis Boulogne-sur-Mer.

Une tentative du même genre, mais dans le sens Angleterre-France, avait été couronnée de succès pour Jean-Pierre Blanchard, le 7 janvier de la même année.

Ce 15 juin 1785, les vents étaient favorables et l'envol en direction de l'Angleterre ne posa pas de problèmes. Mais, alors que les deux hommes s'étaient éloignés d'à peu près 5 kilomètres, un vent d'ouest les ramena vers la côte et le ballon se dégonfla brusquement, s'écrasant au sol, à 300 mètres du rivage, tuant ses deux passagers qui devinrent ainsi les deux premières victimes de l'aéronautique.

On ne connaît pas les circonstances exactes de l'accident et ce qui a déclenché le dégonflage du ballon. Il ne semble pas qu'il y ait eu incendie, mais il se peut que la soupape actionnée pour la descente ait entraîné une déchirure du ballon à gaz, ce qui aurait provoqué sa chute.

6 - Thomas-Andrews.jpg

L'architecte naval britannique Thomas Andrews, né en 1873, est chargé, en 1908, de superviser la construction de trois grands paquebots de luxe, pour la compagnie White Star Line, dont le Titanic.

Durant ses travaux, Andrews suggéra de prévoir 46 canots de sauvetage pour le Titanic. Malgré ses conseils, le navire ne fut doté que de 20 canots. 

Le 10 avril 1912, Andrews embarque sur le Titanic, pour le voyage inaugural, en compagnie de huit ouvriers et ingénieurs chargés de noter, durant la traversée, toutes les imperfections éventuelles du bateau.

On connaît la suite, le Titanic heurtera un iceberg le 14 avril et sombrera le lendemain. Thomas Andrews participera à l'évacuation des passagers et s'assurera que tout le monde est bien en possession d'un gilet de sauvetage, faisant preuve d'un comportement exemplaire, mais il périra dans le naufrage.

4 - William-Bullock.jpg

William Bullock (1813-1867) est un inventeur américain, auteur de plusieurs inventions dont une presse rotative à grande vitesse, à bobines de papier, en 1865. Cette invention révolutionna quelque peu les méthodes d'impression de l'époque, par sa rapidité de travail et la réduction du personnel nécessaire.

Le 3 avril 1867, en voulant, d'un coup de pied, ajuster une courroie sur sa poulie d'entraînement, il se fait prendre la jambe par la machine. Sa jambe est brisée et, quelques jours plus tard, la gangrène se déclare. Il mourra durant l'opération d'amputation.

10 - Abu-Nasr-Ismail-ibn-Hammad-Al-Jawhari.jpg

Abu Nasr Ismaïl ibn Hammad al-Jawhari, lexicographe et théologien du Xème et du XIème siècles, est l'auteur d'un dictionnaire d'arabe. On ne connaît pas son année de naissance (au Turkestan), et l'on situe sa mort en 1002 ou en 1008 de notre ère.

Mais, c'est une invention de sa fabrication qui allait lui être fatale. Al-Jawhari se confectionna deux ailes en bois qu'il pouvait tenir avec ses bras, pour effectuer un vol du haut de la mosquée de Nisabur. Mais il ne parvint pas à voler et s'écrasa au sol et fut tué sur le coup.

1 - Francis-Edgar-Stanley.jpg

Francis Edgar Stanley fonde, avec son frère jumeau Freelan, la "Stanley Motor Carriage Company" qui, au début du siècle dernier, proposait des voitures performantes, mues par la vapeur. Ainsi, en janvier 1906, la "Tea Kettle" ("la "bouilloire") bat le record de vitesse avec 205 km/h sur le mile lancé.

Mais, peu à peu et inexorablement, les voitures à essence s'imposent sur les marchés et, en 1917, les ventes de voitures Stanley stagnent. 

C'est en conduisant sa voiture que Francis Edgar Stanley trouvera la mort : voulant éviter un obstacle, il braqua trop séchement et la voiture se renversa. Griévement blessé, Stanley devait décéder le 31 juillet 1918. Freelan continuera de gérer l'entreprise jusqu'à l'année suivante où il passa la main. Les contraintes de la vapeur et le prix des voitures Stanley (3 fois le prix d'une Ford T, à l'époque) auront raison de la marque, en 1926, année de sa disparition...

***

(Source : 2zAz et Wikipedia - Photos : 2zAz - Trad. : Chap')

***

Bonne journée et bon week-end à tous !

*****

Commentaires

Bon samedi
Anita

Écrit par : anita | 06/02/2016

Il y en a dis donc qui ont péri à cause de leur invention incroyable...
Bonne soirée et bizoux Doubs Chapiou !

Écrit par : françoise la comtoise | 06/02/2016

Les commentaires sont fermés.