logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

25/07/2016

ROSES DE PICARDIE

Le 1er juillet dernier, cela faisait 100 ans que le général Douglas Haig, Commandant en chef de l'armée britannique lançait une grande offensive dans le département de la Somme. Un département traversé, à ce moment de la première Guerre mondiale, par la ligne de front occidentale.

Il s'agit de l'une des batailles les plus meurtrières de l'histoire (hors victimes civiles), avec parmi les belligérants environ 1 060 000 victimes, dont environ 442 000 morts ou disparus.

La première journée de cette bataille, le , fut, pour l'armée britannique, une véritable catastrophe, avec 58 000 soldats mis hors de combat dont 19 240 morts.

Bataille de la Somme.2.jpg

La bataille prit fin le . Le bilan fut, sur le plan militaire, peu convaincant. Les gains de territoires pour les Alliés furent modestes, une douzaine de kilomètres vers l'est tout au plus, le front ne fut pas percé. Les combats usèrent les adversaires, sans vainqueurs ni vaincus.

Bataille de la Somme.jpg

La trame du plan de Haig :

L'objectif de l'offensive de Haig était double. Un objectif immédiat était de réduire la pression infernale exercée sur les Français qui tentaient désespérément de mettre fin à une offensive allemande majeure visant à saisir la ville historique de Verdun. Mais Haig a également perçu une occasion de réussir là où les offensives françaises et britanniques avaient échoué en 1915, et de gagner la guerre en brisant les lignes allemandes fortement défendues. Il parlait avec optimisme de l'offensive qu'il prévoyait, appelée "the Great Push forward" (mot à mot : la Grande Poussée vers l'avant). Le commandant britannique suprême était convaincu que Dieu l'avait choisi personnellement pour guider son pays et ses alliés vers la victoire. De son offensive, il dira plus tard qu'il "sentait que chaque étape de son plan avait été menée avec l'aide divine."

[ Sources : globalresearch.ca et Wikipedia ]

Mais, savez-vous que : la bataille de la Somme a fourni l'inspiration pour une chanson qui allait devenir un énorme succès en Grande-Bretagne, "Roses de Picardie", écrite par un avocat et célèbre auteur-compositeur, Frederick Edward Weatherly (musique de Haydn Wood) ?

La province de Picardie, dont fait partie le département de la Somme, théâtre de la grande bataille, n'est pourtant pas spécialement connue pour ses roses. Ces fleurs ont servi de symbole puissant du sang qui a été répandu dans cette région, autant que les coquelicots le furent pour les champs de bataille de Flandre.

En outre, comme l'historien américain Paul Fussell l'a noté : les roses sont étroitement liées à l'Angleterre et sont un symbole de fidélité à la patrie britannique. Dans cette chanson, la fidélité à la patrie est étroitement associée à la fidélité à l'être aimé.

Une chanson qui a, depuis, été interprétée par moult artistes de par le monde et, notamment, pour la France, par Tino Rossi et Yves Montand...

Voici la version en français (paroles Pierre d'Amor)

chantée par Mado Robin, soprano :

 

 

Roses de Picardie

- 1 -
De ses grands yeux de saphir clair
Aux reflets changeants de la mer
Colinette regarde la route
Va rêvant, tressaille, écoute
Car au loin, dans le silence
Monte un chant enivrant toujours
Tremblante, elle est sans défense,
Devant ce premier chant d'amour.

Refrain
Des roses s'ouvrent en Picardie
Essaimant leurs arômes si doux
Dès que revient l'Avril attiédi
Il n'en est de pareille à vous

[Nos chemins pourront être un jour écartés
Et les roses perdront leurs couleurs
L'une, au moins, gardera pour moi sa beauté
C'est la fleur que j'enferme en mon coeur.
] [bis]

- 2 – 

À jamais sur l'aile du temps
Depuis lors ont fui les ans
Mais il lit dans ses yeux la tendresse
Ses mains n'ont que des caresses
Colinette encor voit la route
Qui les a rapprochés, un jour,
Quand monta vers son coeur en déroute
Cette ultime chanson d'amour.

   

Paroles: Pierre d'Amor
Musique : Haydn-Wood – Paroles originales : Frederick Edward Weatherly

 ***

Bonne journée et bonne semaine à tous !

*****

Commentaires

Un fort intéressant blog sur cette sanglante bataialle de la Somme qui restera longtemps dans nos mémoires, le comble de l'horreur. Oui...A BAS LA GUERRE et que l'aube de la Paix se lève enfin. Bises.

Écrit par : hélène | 25/07/2016

Que d'hommes sacrifiés durant cette sale guerre. En espérant de tout coeur que cela ne se reproduise pas.
Bises et caresse à belle Hupette.
Geneviève

Écrit par : Genevieve | 25/07/2016

Les commentaires sont fermés.