logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/02/2017

HUMOUR EN VRAC

 

acid_picdump_45.jpg

L'occasion d'essayer la nouvelle lessive ?...

Smiley clin d'oeil.jpg

C'est un type qui est accoudé au comptoir dans un bar et qui décide de rentrer chez lui car il est trop bourré. Il s'éloigne du comptoir, fait 2 mètres et s'écroule par terre. 

- Je suis trop bourré. Je vais ramper jusqu'à l'extérieur ! 

Arrivé dehors notre bonhomme se dit que l'air frais va lui faire du bien et il décide de se remettre debout. Et là, au bout de 2 mètres, vlan,  il s'écroule encore !

- J'habite à 800 mètres. Je vais ramper jusqu'à la maison… 

Arrivé devant chez lui, il se dit qu'il a dû dessouler et essaie de se remettre debout. Et encore une fois au bout de 2 mètres, vlan, le voilà par terre.

- Bon… je vais ramper jusqu'à la chambre !

Alors il ouvre sa porte d'entrée en rampant, monte les escaliers en rampant, ouvre en rampant la porte de la chambre où dort sa femme, se déshabille par terre et avant de se mettre au lit, il se dit qu'il doit pouvoir enfin se lever.

Il se lève, fait 2 mètres et s'écroule encore, mais cette fois, sur le lit.

Il s'endort en se disant que sa femme n'a rien entendu. Sauvé !

Le lendemain matin, sa femme le réveille:

- Toi, t'as encore picolé hier soir ! 

- Hein ?... Non ! Pourquoi ?...

- Le bar a appelé : t'as oublié ton fauteuil roulant !

unnamed.jpg

 

Un groupe de femmes se trouvaient à un séminaire intitulé

"Comment vivre une véritable relation amoureuse avec votre mari".

On leur a posé plusieurs questions :

Combien parmi vous aiment leurs maris ?  Toutes les femmes ont levé la main.

Ensuite on leur a demandé : quand avez-vous dit à votre mari que vous l'aimiez pour la dernière fois ?

Certaines ont répondu aujourd'hui, quelques-unes hier et d'autres ne s'en rappelaient plus.

On leur a ensuite demandé de prendre leurs GSM et d'envoyer le texto suivant à leur mari : " Je t'aime, mon chéri "

Dans les 10 minutes suivantes, les femmes ont ensuite été invitées à lire à voix haute le message reçu en retour.

Voici 11 réponses : 

  1. C'est qui ?
  2. Hé, la mère de mes enfants, t'es malade ou quoi ?
  3. Oui, je t'aime aussi. Mais qu'est-ce qui ne va pas ?
  4. Je suppose que tu as encore crashé la voiture.
  5. Je ne comprends pas ce que tu dis, message incomplet.
  6. Qu'as-tu encore fait ?
  7. Ne tourne pas autour du pot ! Dis-moi combien tu veux ?
  8. Je rêve ou quoi ?
  9. Si tu ne me dis pas à qui est destiné ce message, ça va barder.
  10. Je pensais que nous étions d'accord et que tu ne boirais plus la journée.
  11. Me dis pas que ta mère vient s'installer chez nous ?

Coluche (3).jpg

 

Quand j'explique à Adam que les vaches donnent le lait et la viande, il demande : « Et les frites aussi ? » (Pierre 3 ans)

acid_picdump_32.jpg

Dites-le avec des émoticônes !

Smiley clin d'oeil.jpg 

A l'hôpital, un vieux monsieur couché dans son lit, s'époumone à crier :

- Le revolver !... Le bazooka !... Le fusil !... La mitraillette !....

L'infirmière entre précipitamment dans la chambre et l'enguirlande :

- Non mais, ça ne va pas de crier comme ça ! Vous vous croyez encore à la guerre ?

Et puis c'est quoi cette odeur d'urine ?

Elle soulève les draps et s'aperçoit qu'ils sont complètement mouillés :

- Mais c'est dégoûtant ! Vous auriez pu demander le pistolet...

- Voilà ! Le pistolet… C'est le mot que je cherchais !

acid_picdump_31.jpg

- Oui, j'ai décidé d'habiter en ville... !

***

Bonne journée à tous !

*****

07:00 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | | Pin it!

Commentaires

voilà qui déride ! t'as raison d'la lessive
va en falloir pour
que les politiques lavent plus blanc
...j'adore celle du pépé qui réclame son arme pour dégainer
amitiès

Écrit par : ventdamont | 02/02/2017

Répondre à ce commentaire

Elles sont fameuses ces histoires !
ça fait du bien de rire un peu !
Merci !
Bon dimanche avec Evelyne !
Celle que tu as choisi parmi toutes les belles filles du Nord !
Bises ! huguette

Écrit par : macary huguette | 04/02/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire