logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

23/10/2008

LA REDOUTE A ROUBAIX : LA DEROUTE ?...

medium_Couverture_ancien_catalogue_La_Redoute.2.jpg

Les prévisions de licenciement de personnel à La Redoute, le géant de la Vente à Distance, n'annoncent pas des matins qui chantent pour la Région Nord-Pas de Calais.

A chaque fois que je pense à cette entreprise ou que je prononce son nom, je ne peux m'empêcher de dire "La Redoute... la déroute !". Cela est dû au fait que je me souviens de la déconfiture d'un autre "monstre" de la V.à.D. d'il y a trente ou quarante ans (déjà !) : Manufrance.

Les dirigeants actuels de La Redoute s'en prennent à la conjoncture (crise financière, hausse des prix des matières premières, concurrence acharnée, notamment sur le Net, charges de personnel trop lourdes etc...) Certes, ce n'est pas rose tous les jours pour se maintenir en tête des entreprises de V.à.D.

medium_Catalogue_1956.jpgMais, à chaque fois, je repense à Manufrance dont le gros défaut avait été de vouloir proposer une gamme de produits trop vaste - et c'est ce qui l'avait perdu - allant du fusil de chasse à l'habillement, en passant par la boite de cirage ou le couteau de cuisine !...

La Redoute n'aurait-elle pas intérêt, pour proposer des produits concurrentiels, de se recentrer sur ce qu'elle a su toujours bien faire depuis le début : les articles de mode (vêtements, chaussures, à la rigueur, maroquinerie...)

Il n'est qu'à feuilleter les pages consacrées à l'électro-ménager et la bureautique du catalogue La Redoute pour se rendre compte rapidement que les prix affichés ne peuvent guère supporter la concurrence de grandes surfaces comme Darty, ou d'un site Internet comme CDiscount, pour ne citer qu'eux...

C'est mon (humble) avis et comme l'on dit familièrement, je le partage !...

*****

 

21/07/2008

LE LIDO A SETE

Je reviens sur ma note du 22 mai dernier, intitulée "Promenade de la Mer à Sète", car en juin dernier, au cours de nos vacances, nous avons pû constater l'avancée des travaux d'aménagement de cette promenade ; travaux qui sont liés à l'aménagement du lido entre Sète et Marseillan-Plage (environ 15 kilomètres de longueur)...

Je signalais dans cette note le manque d'ombre pour une promenade située dans une région au soleil généreux en été et combien il fallait être courageux, lorsque ça "tape dur", pour s'aventurer à y faire ne serait-ce que quelques centaines de mètres à pied !

Cette impression se confirme, comme en témoignent les photos que nous avons prises :

medium_2008.06.23_1_.JPG

Venant de Marseillan, vous ne pouvez plus vous diriger vers le centre-ville, sauf à faire un large détour et devez donc vous garer sur l'un des parkings mis à disposition à l'entrée de la ville et près des plages. Vous vous apercevez alors que votre voiture restera au soleil, le parking n'offrant aucune zone ombragée. Vous me direz que la situation était la même lorsque vous vous gariez le long de la route. Mais planter quelques arbres, à notre époque, n'est plus un  luxe, écologiquement parlant, et la municipalité aurait pû y penser !

medium_2008.06.23_5_.JPG

La promenade, qui s'appelle "Promenade du Lido", s'il vous plaît, a pris quelques centaines de mètres supplémentaires, mais pas beaucoup de végétation digne de ce nom, pouvant offrir de l'ombre aux flâneurs... Le béton se déroule donc, maintenant, sur des kilomètres : vous apercevez le Mont Saint-Clair (et donc, la ville), au fond de cette photo !...

medium_2008.06.23_6_.JPG

Autre déconvenue, la construction d'immeubles bat son plein et ce qui a été gagné pour la plage et l'environnement d'un côté, est perdu d'un autre côté...

medium_2008.06.23_9_.JPG

Plus vous avancez vers la ville, et plus vous avez l'impression d'un envahissement par le béton. Ici, un immeuble est en construction, qui comportera plusieurs étages (quatre ou cinq) d'appartements, comme le montre le grand panneau fièrement installé en bordure du chantier.

medium_2008.06.23_7_.JPG

Vous vous consolerez en observant l'aménagement d'un fossé, sans doute pour récupérer le trop-plein d'eaux d'écoulement par fortes pluies. Parallèle au Lido et planté d'arbustes et plantes diverses (des oyats entre autres) pouvant retenir -enfin il faut l'espérer- le terrain sablonneux de l'endroit, ce fossé comporte des passerelles de franchissement.

medium_2008.06.23_8_.JPG

Ici, une vue de ce fossé de récupération, prise en direction de Marseillan, depuis la passerelle piétonnière...

medium_2008.06.23_3_.JPG

La plage a, toutefois, gagné en profondeur et peut acceuillir du monde, c'est sûr... Un des objectifs de l'aménagement du lido était d'approfondir la plage, qui avait perdu beaucoup de terrain au fil des ans, à cause des intempéries et, selon les officiels chargés des travaux, à cause de la route nationale qui la bordait. Cette route a été détournée avant l'arrivée à Sète et même coupée si l'on parle de son ancien tracé...

medium_2008.06.23_10_.JPG

Mais, derrière une bonne conscience écologique, la municipalité de Sète ne cache-t-elle pas aussi de nombreux projets immobiliers "juteux" qui, il faut le souhaiter, trouveront leur limite et ne s'aligneront pas sur des kilomètres, entre Sète et Marseillan, comme l'on peut en voir à la Côte d'Azur...

*****

15:00 Publié dans Billet d'humeur, LANGUEDOC | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | Pin it!

22/05/2008

PROMENADE DE LA MER A SETE

La promenade de la mer à Sète, depuis le "triangle de Villeroy" jusqu'au théâtre de la Mer, permet de longer la côte et d'avoir un aperçu sur les petites criques et plages qui la composent. C'est un chemin de promenade bien viabilisé, avec, de temps en temps, sur le côté, des avancées en proue de bateau qui permettent aux piétons de surplomber la mer.

Seulement, voila, il y a un hic : nous l'avons déjà arpentée et je puis vous dire que lorsque le soleil tape dur, cette promenade n'est pas aussi agréable que l'on pourrait le penser. En effet, si la ville a bien prévu de nombreux bancs (en béton...) et tout le mobilier urbain qui va avec (poubelles, par exemple), elle n'a guère penser à prévoir un peu d'ombrage pour les badauds !

medium_Promenade_de_la_mer_à_Sète.jpg

 Bon courage donc, si vous vous promenez en plein soleil... !

medium_Au_triangle_Villeroy.jpg

Seuls, les abords du triangle Villeroy ont été boisés... avec des palmiers, arbres qui ne fournissent guère d'ombre... ainsi que le parking près du théâtre de la Mer, avec des arbres un peu plus garnis de feuilles !

Messieurs les urbanistes municipaux (je pense que des dames y auraient pensé...), avant de mettre en place de tels projets (coûteux : exemple, les palmiers qui faisaient déjà plusieurs mètres de haut lors de leur plantation !), essayez de penser à autre chose que d'en mettre plein la vue aux touristes et autres gens de passage pour l'image de votre ville, et de prendre en considération que, l'été, dans l'Hérault, comme tout autour de la Méditerranée française, il fait parfois bien chaud !!!...

 *****

12:30 Publié dans Billet d'humeur, LANGUEDOC | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | Pin it!

23/09/2007

OUVERTURE DE LA CHASSE // Billet d'humeur

medium_chasseur_1_.jpg

[ Image caricaturnet.com / grainvert.com ]

C'est reparti, aujourd'hui c'est l'ouverture de la chasse pour le département du Pas-de-Calais, ça pétarade de tous côtés, vu que nous habitons en bordure d'une zone champêtre !!!

J'ai vu sur Internet l'arrêté officiel d'ouverture de la chasse, promulgué chaque année par la très sérieuse (enfin je pense) Direction départementale de l'Agriculture du Pas-de-Calais, qui dépend du non moins sérieux Ministère de l'Ecologie et du développement durable (du râble de lapin, sans doute).

Heureusement, Bessy n'a pas peur des détonations des arquebuses de nos "vaillants" descendants de Nemrod, qui ont quand-même le courage d'affronter les quelques rares lapins, liévres et autres perdrix parvenant à survivre à l'environnement urbanisé, industrialisé et pollué de ce coin du Pas-de-Calais : il faut le faire ! (pôvres bêtes...)

Vous l'aurez compris, on ne peut pas dire que je sois un partisan à tout crin de ce genre de loisir, mais bon, il en faut pour tout le monde, comme on dit couramment... !

Je souhaite à ces tireurs d'élite (des litres ?) bon plaisir et bonne "récolte" quand-même et, sans rancune, les salue bien !

Gérard.

11:15 Publié dans Billet d'humeur | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | | Pin it!