logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/01/2013

UNE SINGULARITE : LA DANSE DU RADIUM

La danse du radium fut créée par Jean Schwartz pour la comédie musicale "Piff Paff Pouf" qui se jouait à Broadway en avril 1904. Elle est le reflet de la volonté des "ragtimers" d'alors de se tenir au courant des progrès scientifiques et techniques de leur époque.Schwartz.jpg

En effet, Pierre et Marie Curie venait, en 1898, de découvrir les propriétés du radium, l'un des métaux alcalino-terreux les plus radioactifs de notre planète qui servit rapidement au traitement médical de tumeurs, mais aussi qui fut tout aussi rapidement utilisé par les décorateurs de théâtre pour ses propriétés de phosphorescence.

Cependant, et malgré le danger de la radioactivité dégagée, ce n'est pas seulement les décors qui furent recouverts de sels de radium pour des effets lumineux spéciaux, mais aussi les costumes des comédiens, comme le montre l'affiche ci-dessus avec ses pierrots fantomatiques, en train de danser...

Loie Fuller, danseuse.jpg

La danseuse américaine Loïe Fuller (1862-1928, photo ci-dessus) monta le spectacle "la Danse du Radium", vêtue d'un costume phosphorescent (photo ci-dessous) et ce, malgré les mises en garde sur la dangerosité du radium faites par Pierre et Marie Curie, qui faisaient partie de ses nombreux amis.

Loie Fuller.jpg

Heureusement, dans la carrière de la danseuse, la danse du radium ne fut qu'une parenthèse, et ce genre de spectacles se démoda aussi vite qu'il était apparu.

Radium dance group.jpg

[ Groupe américain de danse du radium ]

*****

11:15 Publié dans De mémoire d'homme, Insolite | Lien permanent | Commentaires (4) | | | | | Pin it!

28/12/2012

LUEURS D'ESPOIR

Il y a des raisons d'espérer en l'humanité, à la veille de la nouvelle année. Il suffit de voir certaines photos prises, par le passé, lors d'évènements parfois dramatiques où la solidarité, l'amour, la tolérance... ne sont pas restées lettre morte !

(Images sélectionnées par mes soins, à partir d'une série de photos qualifiées "d'images du siècle")

Bébé fille 4 mois, tsunami, Japon.jpg

Un sauveteur tient dans les bras une petite fille de 4 mois, rescapée du tsunami au Japon, 2011

Chien, 2 jours près de la tombe de son maïtre, Glissement de terrain, Rio 15 janv. 2011.jpg

Ce chien est resté deux jours durant près de la tombe de son maître, mort dans un glissement de terrain, à Rio de Janeiro, 15 janvier 2011

Retrouvailles mère-fille, retour d'Irak.jpg

Une fillette retrouve sa mère, de retour d'Irak

Libération prisonniers juifs, 1945.jpg

1945 : libération de prisonniers juifs, des camps de concentration allemands

Chrétiens protégeant des musulmans, prière, Egypte 2011.jpg

Chrétiens protégeant des musulmans en prière, Egypte, 2011

Capitaines Pelé - Bobby Moore échange maillots, coupe monde 1970.jpg

Coupe du Monde de football FIFA 1970 : les capitaines d'équipe Pelé et Bobby Moore échangent leurs maillots en signe de respect mutuel, après le match opposant l'Angleterre au Brésil.

Pompier donne eau à un koala, incendie, Australie, 2009.jpg

Un pompier donne de l'eau à un koala, lors d'un incendie de forêt en Australie, en 2009.

Tanisha Blevin 5 ans et Neetu Lagarde 105 ans, victime ouragan Katrina.jpg

Tanisha Blevin, 5 ans, tient la main de Neetu Lagarde, 105 ans, victime de l'ouragan Katrina, en 2005.

Photo prise par William Anders, Apollo 8, 1968.jpg

La Terre, vue depuis Apollo 8, en 1968. Photo prise par l'astronaute William Anders.

Elle est pas belle, notre planète ?

*****

10:45 Publié dans De mémoire d'homme, Photo | Lien permanent | Commentaires (4) | | | | | Pin it!

21/12/2012

RADIO LUXEMBOURG (Réédition de note)

Je réédite cette note du 2 février 2010, suite à un appel à l'aide d'un visiteur - en l'occurence une dame - qui m'a posté le commentaire suivant, hier :

Bonjour, quelquun pourrait-il m'indiquer le nom de l'indicatif des "Dents du Tigre", adaptation du roman de Maurice Leblanc ?

Il me semble que cela devait être un morceau de jazz qui allait fort bien avec le suspens de ce feuilleton. Il y longtemps que je m'interroge à ce sujet, j'aimerais tellement réécouter ce morceau de musique.

C'était en 1963-64 sur radio Luxembourg. Merci d'avance.

Isabelle.

Écrit par : pottier isabelle | 20/12/2012

Avis à tous mes visiteurs : si vous avez une idée du titre de cette musique (et de l'interprète, si possible...), n'hésitez pas à livrer votre réponse en commentaire à la présente note.

Par avance, merci pour Isabelle !

Lire la suite

26/11/2012

LE METRO DE PARIS

La construction du Métropolitain de Paris, de 1900 à l'après guerre (deuxième Guerre mondiale), avec, en prime, la chanson de Darnem "Le Trou de mon Quai" !

Tout un programme !...

Métro de Paris.jpg

Cliquez sur le lien, ci-dessous, pour ouvrir le diaporama

(Power Point non automatisé, sonorisé) :

Métro Paris.pps

*****

11/11/2012

L'ARMISTICE DE 1918

N'oublions pas, aujourd'hui, le 94ème anniversaire de la signature de l'Armistice, qui mettait fin à l'une des plus grandes tueries que l'humanité ait connue...

Signature de l'Armistice.jpg

A 6 heures du matin, les généraux allemands signent l'armistice avec les alliés près de la gare de Rethondes dans l'Oise. Dans le wagon-restaurant aménagé en salle de réunion, l'amiral Wemyss, le maréchal Foch et le général Maxime Weygand mettent fin à quatre ans de guerre. Le cessez-le-feu prend effet à 11 heures. Tous les combattants veulent croire que cette guerre est la "der des der". Ce premier conflit mondial aura fait plus de 8 millions de morts.

[ Source et photos : Les éphémérides d'Alcide ]

11 novembre 1918.jpg

*

A noter que c'est à partir du 11 novembre 1919, lors de la commémoration du premier anniversaire de l'Armistice, que fut instaurée la "minute de silence", en hommage aux victimes de la guerre. Depuis, cet usage s'est étendu à toute commémoration d'évènement dramatique ou catastrophique.

Joie.jpg

C'est la fête pour tous les soldats des pays alliés...

***

Voir aussi ma note du 11 novembre 2010 " Le Pas-de-Calais se souvient" (clic)

*****

26/10/2012

KOLKHOZE

La vie dans un kolkhoz,

à la fin de la seconde Guerre mondiale... 

Kolkhoz ou kolkhoze, ou kolkhose : dans les pays socialistes et particulièrement en U.R.S.S., coopérative de producteurs agricoles, disposant en commun d'une vaste étendue de terre et des outils de travail. [ Trésor ]

 

Merci Staline - récoltons une riche moisson.jpg

Un panneau affiche le slogan : "Merci Staline ! Récoltons une riche moisson !"

Kolkhoz (13).jpg

Les conditions de vie étaient rudes, dans les campagnes, pour les paysans russes, même avant qu'il n'y ait la guerre ; mais encore plus à la fin de ce second conflit mondial. Le pays essayait de revenir à une vie normale.

Kolkhoz (1).jpg

 Les femmes participaient activement aux travaux des champs...

Kolkhoze (1).jpg

...et à la ferme.

Kolkhoz (2).jpg

Les femmes, les vieillards, les enfants étaient tous embauchés pour les récoltes.

Kolkhoz (4).jpg

Mais il y avait quand-même des pauses... !

Kolkhoz (6).jpg

Les femmes donnaient souvent naissance à leur enfant, non pas dans un hôpital, mais en plein champ !

Les enfants mouraient atteints de diverses affections, comme les adultes... !

 

Kolkhoz (16).jpg

La moisson...

La moisson entière est pour le front.jpg

...entièrement dédiée à l'alimentation des soldats au front, comme le revendique la bannière brandie par deux femmes.

Kolkhoz (14).jpg

Un convoi de ravitaillement.

Kolkhoz (11).jpg

Il y avait parfois quelques réjouissances pour adoucir un peu cette difficile existence...

Kolkhoz (9).jpg

Le déménagement d'une isba, posée sur une sorte de traîneau tiré par des chevaux.

Nous sommes des fermiers qui liquident les kulaks pour une complète collectivisation.jpg

"Nous sommes des fermiers qui liquident les kulaks (riches propriétaires terriens) pour une complète collectivisation !" : tel est le slogan de ces paysans qui manifestent.

La révolution communiste continuait...

Récolte du froment de printemps.jpg

Examen de la récolte du froment de printemps.

Kolkhoz (18).jpg

Des paysans, accompagnés d'enfants, devant un affichage où figure une photo de Lénine.

[ Source et photos : English-Russia ]

*****

22/09/2012

HOMMAGE A TONTON JEAN, NOTRE CHAMPION CYCLISTE...

Je vous présente mon beau-père, Jean, dit "Tonton Jean"...

 Jean (8).jpg

Jean (2ème à partir de la droite) fut coureur cycliste.

Jean (2).jpg

 Ce ne fut pas un grand champion ; tout juste remporta-t-il quelques courses de ducasse, comme on le dit par chez nous (une course organisée par une commune, à l'occasion de la fête foraine).

Sur la photo ci-dessus, il pose (à g.) avec deux de ses copains. Non, celui de droite, ce n'est pas Jacques Anquetil, même si on peut lui trouver quelque ressemblance... !

Jean (5).jpg

Jean, né en 1926 à Bruay-en-Artois (Bruay-Labuissière, de nos jours) décrocha quand-même une 17ème place au Championnat de France amateurs, juste après guerre (1946, 1947... ?) ; performance d'autant plus remarquable qu'il s'était "permis" de s'arrêter, durant la compétition, pour satisfaire un besoin naturel pressant (vous voyez ce que je veux dire...) perdant ainsi de précieuses secondes !

Jean (7).jpg

Les courses de ducasse, même remportées, ne permettaient pas de vivre décemment et il fut ouvrier monteur à l'usine proche de chez nous, et cela jusqu'à sa retraite en 1982.

Jean (10).jpg

Jean, le voici au départ d'une course (au centre).

Jean (6).jpg

Le voici encore, à l'arrivée d'une compétition (à l'extrême gauche). Visiblement, ce jour-là, il n'avait pas remporté l'épreuve, car ce n'est pas lui qui porte le bouquet du vainqueur. Il arrêta de courir lorsqu'il se maria en 1951.

Jean (9).jpg

Mon beau-père m'a peu parlé de ses exploits, durant la période où je l'ai connu (de 1973 à 1987, année où il nous a quitté), car il était d'une grande modestie. Mais il était ravi que je m'intéresse au sport qu'il avait pratiqué et quand je lui citais tous les noms des vainqueurs du Tour de France depuis l'après-guerre jusqu'à nos jours ! Et quand je lui rappelais d'autres noms, ceux des équipiers de Jacques Anquetil, par exemple. A ce propos, il avait connu Jean Stablinski, un pays, plusieurs fois champion de France et champion du monde en 1962, et qui, je pense, devait figurer parmi ses idoles.

Jean (4).jpg

Tonton Jean, en pleine action...

TONTON JEAN et TZARINE.jpg

Mais pourquoi l'appelions-nous "Tonton Jean", me direz-vous ?

Tout simplement, parce qu'il était le "tonton" pour Tzarine (notre premier B.A. femelle) qui l'adorait !

Anecdote : à chaque fois que Jean venait à la maison, Tzarine lui faisait une fête pas possible, et tous deux roulaient dans le gazon pour jouer comme des gosses... !

Sur la photo ci-dessus : Jean, ou plutôt Tonton Jean, avec Tzarine, à la maison, lors des fêtes de fin d'année 1984 (ou 1985). Une des dernières images que nous possédons de lui...

***

Bonne journée à tous !

*****

07:00 Publié dans De mémoire d'homme, Sport | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | | Pin it!

16/09/2012

ET LE PETIT PATRIMOINE ?...

Les grands sites et monuments de notre pays font l'objet, depuis hier, de visites publiques dans le cadre des Journées du Patrimoine : châteaux, cathédrales, églises, théâtres, musées, stades et salles de sport, hôtels particuliers, j'en passe et des meilleurs, selon la formule consacrée...

Comme vous le savez, il s'agit bien souvent d'un patrimoine prestigieux, de renommée nationale voire internationale. Mais quid du petit patrimoine, dans tout cela ?

Il y a quelque temps, j'ai proposé à l'intéressant site "Patrimoine de France.com" une photo d'une chapelle du village de Servins (Pas-de-Calais) que le webmaster s'est empressé de mettre en ligne. Il s'agit de la chapelle dite "Hannedouche", du nom d'une veuve espagnole qui la fit construire au XVIIème siècle (1681 précisément) :

Chapelle Hannedouche.jpg

Cette chapelle, nous la voyons souvent, car elle se trouve sur notre route quand nous nous rendons au centre d'éducation canine de Villers-Brulin et que nous passons devant elle. Il y avait longtemps que l'idée de la photographier me trottait dans la tête ; ce qui fut fait le 3 mai 2011...

La chapelle Hannedouche est classée aux Monuments Historiques depuis 1989.

Modeste témoignage de reconnaissance de la part de cette veuve espagnole, envers sa terre d'accueil, dédicace faite à son défunt mari ou volonté d'afficher sa foi de façon ostensible, toujours est-il qu'elle vient enrichir le patrimoine de la commune de Servins ; sachant que dans l'ex-bassin minier du Nord-Pas de Calais et ses alentours, les monuments anciens ne sont pas foison...

Comme vous le constatez sur la photo, il manque quelques barreaux à la porte d'entrée de cette chapelle, (lorsque fut prise la photo en 2011) ; mais, à ce jour, la chapelle a été réparée.

Voilà, c'était ma (modeste) contribution aux Journées du Patrimoine... !

*****

17/08/2012

DORS MON PETIT JUMBO

Lorsqu'elle prend congé de nous et avant qu'Evelyne ne la raccompagne chez elle, belle-maman se met à fredonner, presque à chaque fois, un air de sa jeunesse... Bien souvent, je reconnais la chanson, parfois c'est le mystère...

Belle-maman est, pour moi, une source quasi-inépuisable de... recherches sur le Net !

Mercredi dernier, comme elle nous souhaitait la bonne nuit, elle se mit à chanter "Dors mon petit Jumbo". Je ne fis ni une ni deux et me mis à surfer sur le Net, en quête d'informations sur ce morceau. Bien souvent, elle ne se souvient plus du nom de l'interprète, mais a retenu moult paroles de la chanson, ce qui me permet, en principe, de trouver assez rapidement lesdites informations...

Et, comme sur YouTube on trouve de tout, il s'avéra que la chanson était présente, quelqu'un l'avait mise en ligne !

Voici donc, pour ceux que cela intéresse, "Dors mon petit Jumbo" interprétée par Françoise Moreau (du duo Moreau et Imbert...) puis, dans sa version d'origine (1947), interprétée par l'orchestre de Jacques Hélian avec Francine Claudel et Ginette Garcin :

 

 Notez qu'il y a plusieurs façons d'écrire Jumbo, j'ai déniché Djumbo et Dumbo : quelle est la bonne orthographe originelle, je ne saurais vous le préciser !... 

***

Bonne journée à tous !

*****

15/08/2012

POULBOT

 

Titi.jpg

De Francisque POULBOT 1879-1946), on connaît bien ses dessins représentant les Titis parisiens, ces gamins des rues de Paris...

Poulbot - Les Misérables.jpg

Mais sait-on qu'il fut aussi illustrateur d'oeuvres littéraires, telle "Les Misérables" de Victor HUGO ?

POULBOT fit même une illustration d'un Gavroche plus vrai que nature.

Poulbot - Syndicat des médecins oculistes.jpg

Il participa aussi à des campagnes publicitaires, comme, ici, en faveur du Syndicat des Médecins oculistes...

Poulbot - Ligue Nationale contre les taudis.jpg

...ou en faveur de la Ligue Nationale Contre le Taudis, une association créée en 1924.

Poulbot - Lessive Jako.jpg

Il dessina aussi pour des marques commerciales, telle la lessive Jako...

Les Hommes du jour.jpg

POULBOT collabora également à la revue "Les Hommes du Jour",  dirigée par Henri FABRE. Véritable organe de combat, pamphlétaire, cette revue de quatre pages donnait, en plus de son portrait, la biographie de l'homme que l'on présentait chaque semaine et parut du début de l'année 1908 à la fin de l'année 1910. 

Les Hommes du jour, dessin de Poulbot.jpg

[ Dessin de POULBOT, en 4ème de couverture d'un exemplaire de la revue "Les Hommes du Jour" ]

***

Bonne journée à tous !

*****