logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/09/2011

ANNEES 70

Quelques faits majeurs des années 1970,
concernant principalement les Parisiens...
Image1.jpg
Cliquez sur le lien ci-dessous pour ouvrir le diaporama
(fichier Power Point sonorisé, non automatisé) :
*****

04/08/2011

A LA MEMOIRE DE LA 14ème D.I.

En janvier dernier, je vous avais parlé d'un livre à la gloire de la 14ème Division d'Infanterie, retrouvé par belle-maman, "au fond de son grenier..."

C'est probablement mon beau-père, malheureusement décédé en 1987, qui a dû hériter de ce document, à la fin de la guerre. Il participa, en effet, en 1944, à l'installation de ponts de bateaux sur le Rhin, du côté de Strasbourg, pour le passage en Allemagne des troupes de libération.

J'ai scanné la quasi-totalité des pages de ce livre, abondamment illustré de photos de la période allant des prémices de la seconde Guerre mondiale à la Libération.

Je pensais en faire quelques notes, mais j'ai préféré insérer ces images dans un diaporama, pour ceux que la "Division des As" (dont la devise était "Ne pas subir") intéresse : 

[ Musique : Les Enfants de la Guerre - Charles AZNAVOUR ]

Pont de Kehl.jpg

[ Le pont de Kehl, Allemagne ]

*****

11:30 Publié dans De mémoire d'homme | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | | Pin it!

01/08/2011

LES ESQUIMAUX

Un témoignage du temps passé...

 Tranches de vie des Esquimaux d'Amérique du Nord,

au début du XXème siècle.

[ Photos : Edward S. Curtis (1868-1952), photographe ethnologue américain ]  

***

Bonne journée à tous !

*****

07:00 Publié dans De mémoire d'homme | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | Pin it!

21/07/2011

AU TEMPS DE LA R.T.F.

À vous Cognacq-Jay_006.jpg
Retrouvons toute la télé de notre enfance, avec ce diaporama retraçant la "grande époque" des débuts de la télévision française et ses animateurs, présentateurs, journalistes qui en furent les pionniers...
Et aussi les émissions et séries qui ont marqué nos mémoires...
À vous Cognacq-Jay_038.jpg
Joseph PASTEUR
*
Cliquez sur le lien, ci-dessous, pour ouvrir le fichier
(Power Point automatisé, sonorisé) :
[ Diaporama sécurisé : cliquez sur "Lecture seule" ]
*****

12:00 Publié dans De mémoire d'homme | Lien permanent | Commentaires (4) | | | | | Pin it!

10/07/2011

LA OU JE SUIS NE

Je me suis "amusé" à rechercher sur le Net des traces de ce que fut ma commune de naissance, Noyelles-sous-Lens (arrondissement de Lens, Pas-de-Calais), dans les années cinquante et antérieures.
J'ai pu glaner quelques documents, des cartes postales pour la plupart, permettant de faire revivre un peu de mon enfance...
Ecoles.jpg
Les écoles : à droite l'entrée de l'école des filles et à gauche, celle de l'école des garçons que j'ai fréquentée jusque l'âge de 11 ans.
On ne parlait pas encore de classes mixtes, à mon époque...
Pont de la Souchez.jpg
La rivière Souchez traversait ma petite ville (quand-même plus de 9.000 habitants à la glorieuse époque de l'industrie charbonnière !) et se trouve être, en fait, la partie amont de la Deûle.
Je l'ai connu canalisée (elle l'est toujours d'ailleurs) et elle permettait le passage des péniches jusque Lens. Le tronçon Noyelles - Lens est aujourd'hui condamné et ne sert plus au trafic fluvial.
Je n'ai, par contre, pas retrouvé trace d'un ruisseau, appelé la Galance, qui, de nos jours a disparu pour laisser la place au passage de la rocade minière (A21) et où, étant petit, j'allais pêcher des épinoches avec les copains.
De ce fait, ne vous étonnez pas si, de nos jours, un système de pompage d'eau est en service 24 heures sur 24, pour évacuer l'eau du marais qui existait près de ce ruisseau, vers le canal de la Souchez... !
fosse 23.jpg
La fosse n° 23 faisait partie du décor de Noyelles-sous-Lens. Elle fut en activité jusqu'en mars 1952, puis servira à la descente ou la montée du personnel et de matériel pour la fosse n° 9-17 de la commune voisine, Harnes, jusque fin 1966.
Le chevalet a, aujourd'hui, disparu du paysage...
Ancienne abbaye - XIIIème s..jpg
Je n'ai pas souvenir d'une abbaye datant du XIIIème siècle sur le territoire de la commune. Les bombardements des deux guerres mondiales ont dû avoir raison d'elle...
Chapelle N-D. des Sept Douleurs.jpg
Je me souviens d'une chapelle, sur la "route de Lens", mais je ne pense pas qu'il s'agissait de la chapelle Notre Dame des Sept Douleurs...
Celle-ci me paraît plus petite que dans mes souvenirs et là encore, les guerres ont dû faire leur oeuvre de destruction. En fait, la chapelle dont je me souviens a sans doute remplacer celle figurant sur la photo.
Château.jpg
La maison du maire (d'avant la seconde Guerre mondiale), située à deux pas de l'église et que l'on appelait le "château de Monsieur Gallet", importante figure locale.
Eglise Saint Amand.jpg
L'église Saint Amand où je fis ma communion solennelle, en 1961, alors que nous venions de déménager dans la commune voisine de Sallaumines.
Passant de temps à autre par Noyelles-sous-Lens, de nos jours, je puis vous dire qu'elle n'a pas changé.
Mairie de Noyelles-sous-Lens.jpg
La mairie toute proche, est toujours fidèle au poste et son architecture a, globalement, été conservée.
Au fond de la photo, à droite, la maison accolée à la mairie servit de salle de projection pour le cinéma géré par... monsieur le curé de Noyelles, dans les années cinquante - début des années soixante ! (J'en ai déjà parlé dans une ancienne note).
Route Nationale 43.jpg
La Route nationale 43 traversait la commune. Appelée à l'époque "route de Calais à Bouchain", elle supportait dans les années soixante et soixante-dix, un important trafic routier, avant que ne soit construite la rocade minière.
Salle des Sports.jpg
La Salle des Sports a été construite dans le parc du stade municipal, mais je ne l'ai pas connue du temps où j'habitais Noyelles-sous-Lens.
Les grands bacs à sable, où je jouais étant petit, ont fait place à des espaces engazonnés, comme on peut le voir sur cette image.
***
Bon dimanche à tous !
*****

12/04/2011

MON "ONCLE" LEON

Je l'appelais "mon oncle", parce que je l'aimais bien, mais en réalité, il n'était autre qu'un ami de mes parents...
Quand je l'ai connu, il était encore chanteur de rue, métier -si l'on peut le dire ainsi- qu'il exerçait depuis les années vingt et trente, alors qu'il était devenu invalide civil (je ne sais même plus pour quelle maladie ou atteinte physique... !).
Et je n'avais que 5 ou 6 ans. Il aurait aimé que je l'accompagne dans ses "tours de chant" sur les places et marchés des environs d'Hénin-Liétard, la ville où il était né (Hénin-Beaumont de nos jours).
Avec moi à ses côtés, il aurait eu plus de succès, aimait-il à dire ! "Un enfant qui chante, ça attire les badauds !"
Car les temps étaient durs pour les chanteurs de rue, avec la banalisation de la radio, du cinéma et même, bientôt, de la télévision...
 
 
Léon Deplanque.JPG
Avant-guerre, il avait connu une certaine gloire au niveau local, c'est-à-dire les environs de Lens et Hénin-Liétard. Souvent il chantait accompagné de son accordéoniste solo attitré, Jules Donte, comme on peut le voir sur cette affiche, seul portrait photographique de "mon oncle" que j'ai pu trouvé sur le Net.
Car, des témoignages de ce passé, il ne reste plus rien, mes parents ont perdu de vue Léon Deplanque, suite à un déménagement. Et puis ce fut son décès, je crois que c'était à la fin des années soixante... 
Chanteurs de rue.jpg
Je n'aurai donc jamais chanté avec "mon oncle". Avais-je une belle voix, d'ailleurs... je ne m'en souviens plus ?
Oradour.jpg
Dans ses représentations, il interprétait des chansons qui connaissaient le succès un peu partout en France, à l'époque, telles que "Mon vieux Pataud" ou "Le Dénicheur" de Berthe Sylva, "Le Galérien" de Mouloudji etc... Mais, ce que je ne connaissais moins, c'est qu'il avait écrit les paroles de certaines chansons, comme cet hommage aux victimes d'Oradour-sur-Glane : "Ils ont tué mon père". Les thèmes de ses chansons, comme c'était la coutume pour les chanteurs de rue, portaient souvent sur des faits divers, pour mieux capter l'intérêt des badauds : "Le crime de Loos" (1925), "Le bandit Dartois" (1924) ou encore "La catastrophe de Courcelles-lez-Lens" (1929)...
Ah les belles-mères.jpg
J'ai toutefois retrouvé une chanson "plus gaie" faisant partie de son répertoire : "Ah ! Les belles-mères" dont les paroles sont de Pépino, un autre chanteur de rue qui se produisait dans les environs de Lens et Cambrai, à la même période.
En tout cas, "mon oncle" aura laissé quelques traces de son passage sur cette terre, puisque j'ai pu recueillir suffisamment d'informations sur lui, via l'internet, pour faire cette note et cela me fait bien plaisir !
***
*****

02/04/2011

ARDOISES, ENCRIERS ET TABLEAU NOIR...

La plupart des blogueurs de Blog50, Ecole d'antan.jpg

comme moi : d'un... "certain âge",

ont dû connaître ces scènes de la vie à l'école primaire.

Petit retour en arrière, avec ce diaporama,

illustré de photographies de Robert DOISNEAU :

Ecole d'antan.2.jpg

Cliquez sur le lien ci-dessous (Power Point sonorisé, non automatisé) :

Les doigts plein d'encre.pps

*****

10/03/2011

COURRIERES, 10 MARS 1906

Le 10 mars 1906, un coup de grisou d'une ampleur exceptionnelle était à l'origine de ce qui sera, au niveau européen, la plus importante catastrophe minière de tous les temps...

Le diaporama, dont lien ci-dessous, retrace les événements, au travers de photos et de cartes postales d'époque :

MERICOURT 10 Mars 1906.pps

( Merci à Monsieur Alain DEBRAY )

813_001.jpg
[ Les 13 rescapés ]
J'ai connu Monsieur DANGLOS (le premier, debout à gauche) à la fin des années 1950, alors qu'il était très âgé et que je n'étais qu'un enfant de 7 ou 8 ans peut-être. Il habitait un baraquement dans une impasse de la ville de Sallaumines. 
Le seul souvenir que je garde de lui est son extrême gentillesse...
*
MERICOURT 10 Mars 1906_015.jpg
[ Le député Emile Basly (à g.) assiste à la remonte de victimes ]
Grande figure du syndicalisme dans la région,
Emile Basly sera maire de la ville de Lens de 1900 à 1928.
Un boulevard de Lens porte son nom.
*****

22/02/2011

LE DERNIER SURVIVANT

Sur les 4,7 millions d'Américains qui servirent durant la première Guerre mondiale, un seul est encore vivant, aujourd'hui.
*
Frank Woodruff Buckles a fêté, récemment, son 110 ème anniversaire, faisant de lui l'un des trois derniers vétérans de ce conflit, au monde, et... le seul Américain.
Frank Woodruff Buckles.jpg
Monsieur Buckles n'avait que 15 ans quand il mentit sur son âge réel afin de pouvoir s'enrôler dans l'armée américaine. Il fut envoyé outre-Atlantique où il travailla dans le corps des ambulanciers, prenant soin des soldats blessés sur les champs de batailles.
Monsieur Buckles continua en servant sous les drapeaux durant la seconde Guerre mondiale, mais fut fait prisonnier par les Japonais pendant trois ans, avant d'être libéré par les forces américaines.
*
Il y a peu de temps, Monsieur Buckles a réclamé la construction d'un nouveau mémorial de la première Guerre mondiale à Washington D.C., ce qui fit de lui la personne la plus âgée à avoir témoigné devant le Sénat américain.
*****

13/01/2011

LE PETIT TRESOR DE BELLE-MAMAN

De Lattre de Tassigny.jpg

Belle-maman Marcelle m'a confié un véritable petit trésor :

un livre à la gloire de la 14ème Division d'Infanterie

(que commanda le général De Lattre de Tassigny,

Commandant en Chef de la 1ère Armée française).

Elle l'a retrouvé, par hasard, quelque part dans son grenier !

14ème D.I..jpg

 

Ce livre contient de nombreuses photographies

relatives à la glorieuse épopée de cette armée, depuis

les prémices de la seconde Guerre mondiale jusqu'à la Libération.

Je vais essayer d'en faire une compilation de notes à paraître sur ce blog...

*

C'est probablement mon beau-père, malheureusement décédé en 1987, qui a dû hériter de ce précieux document, à la fin de la guerre. Il participa, en effet, en 1944, à l'installation de ponts de bateaux sur le Rhin, du côté de Strasbourg, pour le passage en Allemagne des troupes de libération.

Pont de Kehl.jpg
[ Le pont de Kehl, Allemagne ]

Comme quoi, tout un chacun peut détenir un petit trésor sans le savoir... !

*****

11:30 Publié dans Blog, De mémoire d'homme | Lien permanent | Commentaires (3) | | | | | Pin it!