logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/04/2016

30 ANS APRÈS

Le 26 avril 1986 se produisait la plus grave catastrophe nucléaire répertoriée à la centrale de Tchernobyl, Ukraine,  (bien que le site soit situé sur la commune de Pripyat à quelque 20 kilomètres au nord-ouest de Tchernobyl).

En 2011, en effet, on parlait déjà d'environ 25.000 décès dus à l'explosion du réacteur n° 4 de la centrale, la plupart parmi les "liquidateurs" (personnes ayant intervenu sur le site pour le sécuriser). On ne connaîtra jamais les chiffres exacts, sachant qu'il est impossible d'évaluer l'incidence réelle des émanations radioactives sur l'état de santé des populations exposées...

L'évacuation de la population ne commencera que le lendemain de la catastrophe, alors que le nuage radioactif s'est déjà propagé dans les environs de la centrale.

[ Cf. : article de notre-planete.info du 27 mai 2011 ]

Le photographe Gleb Garanich de l'agence Reuters

a pris ces photos de la région, fin mars 2016 :

8-13.jpg

Une vue de Pripyat et ses immeubles abandonnés.

1-15.jpg

Une poupée délaissée dans ce qui reste d'une crèche de Pripyat.

19-8.jpg

Une autre poupée porte un masque à gaz d'enfant...

17-8.jpg

L'intérieur d'un immeuble de Pripyat.

6-14.jpg

Le parc de loisirs dans le centre-ville de Pripyat et ses autos tamponneuses abandonnées.

7-14.jpg

Calvaire dans la ville désertée...

14 Zalesye.jpg

Intérieur d'une maison à Zalesye, autre village également touché par le désastre.

4 Zalesye.jpg

Maison abandonnée à Zalesye.

21-7.jpg

Un chien erre dans les rues vides de Pripyat.

2-17.jpg

Le blason de l'ex-Union soviétique, dont l'Ukraine faisait partie, sur le toit d'un immeuble de Pripyat.

 

Toutefois, à Tchernobyl-même, la vie semble reprendre un peu, certaines personnes revenant y habiter, malgré les risques, comme le montre les estimations de population ci-dessous (source : Wikipedia).

Évolution démographique de Tchernobyl :

(1970 : 10.136 habitants)

1986 :          0      "

1996 :         50     "

2010 :       500      "

2016 :       800      "

***

Bonne journée à tous !

*****

29/03/2016

LA VIE DANS LES TRANCHÉES (1ère Guerre mondiale)

 

Chinois.jpg

Les Britanniques et les Français utilisèrent de la main-d'oeuvre chinoise pour la construction des tranchées. La Chine était neutre durant la première Guerre mondiale ; aussi, les soldats chinois ne portaient pas d'armes.

Ce sont ainsi quelque 100.000 Chinois qui travaillèrent du côté anglais et 40.000 du côté français.

Soldats indiens creusant une tranchée.jpg

Mais des Égyptiens et des Indiens (photo ci-dessus) furent également embauchés pour ce genre de travaux.

2 soldats britanniques.jpg

Une image hélas "classique" : deux tommies, dans leur tranchée, avec de l'eau jusqu'à mi-mollet. 

Soldat brit. faisant le guet.jpg

Un soldat britannique faisant le guet pendant que ses camarades dorment...

Dormir.jpg

Les hommes dormaient à même le sol des tranchées ou dans des cavités creusées sous ces dernières.

Petit déjeuner et nettoyage des armes.jpg

Le petit-déjeuner était aussi l'occasion d'entretenir les armes...

Cuisiniers de l'artillerie royale à Wancourt.jpg

Il n'y avait pas d'heure fixe pour les repas. L'horaire dépendait de l'engagement ou non des hommes dans le combat. Chaque fois que possible, un repas chaud était fourni aux soldats, comme sur cette photo prise à Wancourt (Pas-de-Calais) où l'on voit un cuisinier britannique s'affairer à la préparation du repas.

Repas de soldats allemands.jpg

On déjeune aussi, côté allemand...

Soldat britannique se lavant.jpg

Ce n'était pas toujours facile de s'assurer un minimum de propreté : sur la photo ci-dessus, un soldat britannique se lave dans l'eau d'un trou d'obus...

Soins des pieds.jpg

Soins des pieds (lignes anglaises).

Dératisation.jpg

La dératisation : "le nouveau sport dans les tranchées".

Italien chez le coiffeur.jpg

Un militaire italien se fait coiffer dans la tranchée (front d'Albanie, 1917).L'ennui.jpg

Lors des longues périodes d'arrêt des combats, l'ennui pouvait s'installer : une fois les corvées quotidiennes accomplies, il n'y avait guère de loisir possible, si ce n'est écrire une lettre pour ses proches...

Épouillage de soldats allemands.jpg

L'épouillage faisait parfois partie des tâches journalières, comme ici pour ces soldats allemands.

Loisirs.jpg

Rares étaient les instants où les hommes pouvaient jouer aux cartes, par exemple, juste en arrière de la tranchée...

1er août 1917 Brancardiers britanniques -dans la boue près de Boezinge, Belgique.jpg

1er août 1917 : des brancardiers britanniques dans la boue, près de Boezinge (Belgique).

***

Bonne journée à tous !

*****

18/03/2016

LA PHOTO, TÉMOIN DE SON TEMPS...

5.jpg

Marlon Brando, avant et après maquillage pour le rôle de Don Vito Corleone dans "le Parrain".

11 sept. 2001 Avions prêts à intervenir.jpeg

11 septembre 2001, aux États-Unis : avions prêts à intervenir.

10.jpg

Une poule, le jour où elle fut extraite d'un élevage intensif (image de gauche) et la même poule trois mois plus tard (photo de droite).

Gants ensanglantés d'A. Lincoln.jpg

Les gants que portait Abraham Lincoln, le jour de son assassinat.

Appareil photo.jpg

8.jpg

Déforestation en Amazonie (Brésil).

Échecs.jpg

Des prisonniers jouent aux échecs (prison d'Attica aux États-Unis).

Message Pearl Harbor.jpg

Le message transmis le 7 décembre 1941, depuis Pearl Harbor, lors du raid aérien des Japonais, précisant que :"ceci n'est pas un exercice".

Salut-Les-Copains.jpg

La fameuse photo faite par Jean-Marie Périer, en 1966, pour le magazine "Salut les Copains", réunissant la quasi-totalité des "idoles" de l'époque.

***

Bonne journée à tous !

*****

 

 

 

 

15/03/2016

LA COUPOLE D'HELFAUT

La Coupole - Région Nord-Pas-de-Calais - Le Monument Préféré.jpg

"L'histoire de la conquête spatiale commence ici", c'est en ces termes que le site de la Coupole vous invite à la visite de ce qui fut le point de départ des terribles fusées V2 allemandes, conçues par Von Braun pour bombarder l'Angleterre et détruire Londres, depuis Helfaut, une commune située à quelques kilomètres seulement de Saint-Omer (Pas-de-Calais)

carte-locale-acces-coupole_16.jpgcarte-locale-acces-coupole2_09.jpg

 

Pour tout savoir (ou presque) sur ce que l'on a surnommé "la Tortue" (à cause de sa forme, vue de l'extérieur), voici une vidéo intéressante sur le sujet :

 

Bonne visite !...

***

Bonne journée à tous !

*****

09/03/2016

SECONDE GUERRE MONDIALE : CÔTÉ RUSSE

Comment se déroulait la vie pendant la seconde Guerre mondiale, du côté du front russe et derrière celui-ci ?

Quelques éléments de réponse :11.jpg

Un obusier de 122 mm russe entre dans Belgorod libérée, 1943.

8.jpg

Une femme d'un village ukrainien libéré donne une pastèque à un conducteur de char russe.

9.jpg

Repos, du côté du front de Voronej (1943)

6.jpg

Des travailleurs de kolkhoze écoutent le bulletin du Bureau soviétique d'informations (1941)

2.jpg

1942 : dans un hôpital de Moscou, des enfants préparent des cadeaux pour les soldats blessés et hospitalisés.

5.jpg

Sur le front de Carélie : soldats faisant partie de la défense polaire régionale.

7.jpg

1942 (1943 ?), des enfants traversent les rues de leur village libéré, pour se rendre à l'école.

1.jpg

1945 : des soldats russes ouvrent les grilles du camp d'Auschwitz, libérant les déportés.

10.jpg

Une infirmière applique un bandage sur la tête d'un sous-lieutenant blessé (1943)

12.jpg

1944 : le premier régiment de cavalerie biélorusse faisant son entrée dans un village libéré.

3.jpg

En 1942, un enfant, dans une rue de Léningrad assiégée, contemple une affiche proclamant : "Tuez le monstre allemand !"

***

Bonne journée à tous !

*****

07:00 Publié dans De mémoire d'homme | Lien permanent | Commentaires (5) | | | | | Pin it!

02/03/2016

CETTE

Petite précision : jusqu'en 1927, la ville de Sète s'appelait "Cette"... 

Je vous ai concocté un petit diaporama reprenant diverses cartes postales anciennes (trouvées sur le Net) de la ville de Sète : son port de pêche et tout ce qui gravite autour de cette activité...

Le tout accompagné d'une chanson de Georges Brassens, évidemment ! 

*

2014.06.20  (13).JPG

Vue sur le port de Sète... en 2014.

***

Bonne journée à tous !

*****

07:00 Publié dans De mémoire d'homme, LANGUEDOC | Lien permanent | Commentaires (6) | | | | | Pin it!

19/02/2016

IL Y A 100 ANS : VERDUN

 

Soldat inconnu.jpg

Il y a 100 ans, le 21 février 1916, débutait ce qui allait être la bataille la plus longue de l'histoire de la première Guerre mondiale : la bataille de Verdun. Elle ne se terminera que le 19 décembre 1916.

Cette bataille, une des plus meurtrières et des plus inhumaines de ce conflit, allait faire quelque 714.000 victimes : 337.000 côté allemand, dont 143.000 morts et 377.000 côté français, dont 162.000 morts. Parmi ces soldats tombés au combat, beaucoup seront considérés disparus et, de ce fait, non identifiés...

La ville en ruines.jpg

Une bataille dont le résultat sera nul, chaque belligérant retrouvant ses positions d'avant combat ; mais en quelque sorte, une victoire défensive pour l'armée française : malgré la dévastation que subira la ville, Verdun ne tombera pas...

 

163.000 soldats français mourront.jpg

Les Français partent à l'assaut : tout au long de la bataille, ce sont des avancées et des replis, autant pour les forces allemandes que pour les forces françaises.

Bataille de Verdun.jpg

Telle position prise par les Allemands, un jour, sera reprise plus tard par les Français...

Soldat et son masque.jpg

L'utilisation des gaz de combat mortels est devenue courante...

Victimes de gaz.jpg

Des victimes de gaz mortels, gisent dans une tranchée...

Guerre d'usure. Saigner à blanc les Français.jpg

Selon le général von Falkenhayn il fallait, ici, "saigner à blanc l'armée française". Mais, ces paroles auraient été prononcées à la fin du combat, quand les Allemands s'aperçurent que le résultat se traduisait par un échec (le but réel était, pour eux, de prendre le saillant du front français à Verdun).

Canons pris par les Allemands, puis repris par les Français.jpg

Un exemple de cette guerre de progression et de repli : ces canons de marine furent pris par les Allemands avant que les Français ne parviennent, plus tard, à les leur reprendre.

Image pour démoraliser.jpg

Une guerre de propagande aussi, avec des images démoralisantes pour les troupes ennemies...

On ne passe pas.jpg

...et des affiches, telle celle-ci où figure cette citation : "Par deux fois, j'ai tenu et vaincu sur la Marne. Civil, mon frère, la sournoise offensive de la "paix blanche" va t'assaillir à ton tour. Comme moi, tu dois tenir et vaincre, sois fort et malin. Méfie-toi de l'hypocrisie boche".

Tranchées dans ce qui fut un bois.jpg

Ici, il y avait un bois : ce n'est plus qu'une étendue ravagée par les bombardements.

Trouvailles.jpg

De nos jours, ce sont encore des tonnes d'obus non explosés qui sont sorties de terre, chaque année...

En certains endroits, pas d'arbres.jpg

En certains endroits, les arbres n'ont pas repoussé à cause des poisons toujours présents dans le sol...

Verdun.png

Le mémorial de Douaumont.

***

Bonne journée à tous !

*****

14/02/2016

C'ÉTAIT HIER...

J'ai déjà vu (et revu !...) beaucoup de diaporamas reprenant un peu de tout ce qui a fait notre passé, (pas si lointain, mais quand-même...)

Notre passé.png

Cependant, celui que je vous propose de visionner est riche en souvenirs et assez exhaustif pour ce qui composait notre quotidien, il y a quelques décennies de cela.

C'était hier.png

C'était hier.pps

(Power Point sonorisé, mais non automatisé)

***

Bon dimanche à tous !

*****

06/02/2016

CES INVENTEURS VICTIMES DE LEUR INVENTION (III / III)

 Hormis le fait qu'une invention puisse être un progrès ou une calamité pour l'humanité, selon l'usage qu'en fait l'Homme, une invention peut aussi être à l'origine du décès accidentel de son inventeur. Voici une petite série d'exemples célèbres d'inventions qui furent fatales pour leurs créateurs... 

(suite et fin)

2 - Jean-François-Pilatre-de-Rozier.jpg

Le 15 juin 1785, Jean-François Pilâtre de Rozier, accompagné du physicien Pierre Romain, tente de traverser la Manche en ballon mixte (à air chaud et à gaz), dans le sens France-Angleterre (contre les vents dominants), en s'envolant depuis Boulogne-sur-Mer.

Une tentative du même genre, mais dans le sens Angleterre-France, avait été couronnée de succès pour Jean-Pierre Blanchard, le 7 janvier de la même année.

Ce 15 juin 1785, les vents étaient favorables et l'envol en direction de l'Angleterre ne posa pas de problèmes. Mais, alors que les deux hommes s'étaient éloignés d'à peu près 5 kilomètres, un vent d'ouest les ramena vers la côte et le ballon se dégonfla brusquement, s'écrasant au sol, à 300 mètres du rivage, tuant ses deux passagers qui devinrent ainsi les deux premières victimes de l'aéronautique.

On ne connaît pas les circonstances exactes de l'accident et ce qui a déclenché le dégonflage du ballon. Il ne semble pas qu'il y ait eu incendie, mais il se peut que la soupape actionnée pour la descente ait entraîné une déchirure du ballon à gaz, ce qui aurait provoqué sa chute.

6 - Thomas-Andrews.jpg

L'architecte naval britannique Thomas Andrews, né en 1873, est chargé, en 1908, de superviser la construction de trois grands paquebots de luxe, pour la compagnie White Star Line, dont le Titanic.

Durant ses travaux, Andrews suggéra de prévoir 46 canots de sauvetage pour le Titanic. Malgré ses conseils, le navire ne fut doté que de 20 canots. 

Le 10 avril 1912, Andrews embarque sur le Titanic, pour le voyage inaugural, en compagnie de huit ouvriers et ingénieurs chargés de noter, durant la traversée, toutes les imperfections éventuelles du bateau.

On connaît la suite, le Titanic heurtera un iceberg le 14 avril et sombrera le lendemain. Thomas Andrews participera à l'évacuation des passagers et s'assurera que tout le monde est bien en possession d'un gilet de sauvetage, faisant preuve d'un comportement exemplaire, mais il périra dans le naufrage.

4 - William-Bullock.jpg

William Bullock (1813-1867) est un inventeur américain, auteur de plusieurs inventions dont une presse rotative à grande vitesse, à bobines de papier, en 1865. Cette invention révolutionna quelque peu les méthodes d'impression de l'époque, par sa rapidité de travail et la réduction du personnel nécessaire.

Le 3 avril 1867, en voulant, d'un coup de pied, ajuster une courroie sur sa poulie d'entraînement, il se fait prendre la jambe par la machine. Sa jambe est brisée et, quelques jours plus tard, la gangrène se déclare. Il mourra durant l'opération d'amputation.

10 - Abu-Nasr-Ismail-ibn-Hammad-Al-Jawhari.jpg

Abu Nasr Ismaïl ibn Hammad al-Jawhari, lexicographe et théologien du Xème et du XIème siècles, est l'auteur d'un dictionnaire d'arabe. On ne connaît pas son année de naissance (au Turkestan), et l'on situe sa mort en 1002 ou en 1008 de notre ère.

Mais, c'est une invention de sa fabrication qui allait lui être fatale. Al-Jawhari se confectionna deux ailes en bois qu'il pouvait tenir avec ses bras, pour effectuer un vol du haut de la mosquée de Nisabur. Mais il ne parvint pas à voler et s'écrasa au sol et fut tué sur le coup.

1 - Francis-Edgar-Stanley.jpg

Francis Edgar Stanley fonde, avec son frère jumeau Freelan, la "Stanley Motor Carriage Company" qui, au début du siècle dernier, proposait des voitures performantes, mues par la vapeur. Ainsi, en janvier 1906, la "Tea Kettle" ("la "bouilloire") bat le record de vitesse avec 205 km/h sur le mile lancé.

Mais, peu à peu et inexorablement, les voitures à essence s'imposent sur les marchés et, en 1917, les ventes de voitures Stanley stagnent. 

C'est en conduisant sa voiture que Francis Edgar Stanley trouvera la mort : voulant éviter un obstacle, il braqua trop séchement et la voiture se renversa. Griévement blessé, Stanley devait décéder le 31 juillet 1918. Freelan continuera de gérer l'entreprise jusqu'à l'année suivante où il passa la main. Les contraintes de la vapeur et le prix des voitures Stanley (3 fois le prix d'une Ford T, à l'époque) auront raison de la marque, en 1926, année de sa disparition...

***

(Source : 2zAz et Wikipedia - Photos : 2zAz - Trad. : Chap')

***

Bonne journée et bon week-end à tous !

*****

04/02/2016

CES INVENTEURS VICTIMES DE LEUR INVENTION (II / III)

Hormis le fait qu'une invention puisse être un progrès ou une calamité pour l'humanité, selon l'usage qu'en fait l'Homme, une invention peut aussi être à l'origine du décès accidentel de son inventeur. Voici une petite série d'exemples célèbres d'inventions qui furent fatales pour leurs créateurs...

11 - Marie-Curie.jpeg

Marie Curie, célèbre scientifique d'origine polonaise, connue du monde entier, reçut par deux fois le prix Nobel : en physique (en 1903) et en chimie (en 1911) et se trouve être le seul lauréat de ce prix distingué dans deux spécialités différentes. 

Elle découvrit, avec son mari Pierre, le radium, le polonium et quelques autres particules radioactives et ses travaux ont aidé à l'amélioration de la radiographie par rayons X. Mais, tout au long de ses expériences, Marie Curie sera exposée aux radiations qui provoqueront chez elle une leucémie dont elle décédera le 4 juillet 1934. 

AVE-MIZAR.jpg

Henri Smolinski et Harold Blake conçurent, entre 1971 et 1973, une automobile capable de voler, l'AVE Mizar, constituée de l'arrière d'un avion Cessna Skymaster couplé à une voiture Ford Pinto. 

Le résultat fut probant : la voiture volait bel et bien.

Deux prototypes furent construits et en milieu d'année 1973, un troisième était en cours de montage.

7 - Henry-Smolinskiand-Harold-Blake.jpg

Le 11 septembre 1973, Smolinski et son associé Blake partirent pour un essai sur route et dans les airs, mais suite à la rupture d'un hauban de support d'une aile de l'appareil, celui-ci s'écrasa tuant ses deux passagers.

15 - Valerian-Abakovsky.jpg

Valerian Abakovski, né en Lettonie en 1895, est l'ingénieur inventeur de "l'aérowagon", un projet de transport à grande vitesse sur rails : des wagons dotés d'un aéromoteur à hélice, prévus pour transporter les fonctionnaires russes.

 Le 24 juillet 1921, un groupe de fonctionnaires accompagne Abakovski pour un test de l'aérowagon, entre Moscou et Toula. Lors du retour vers Moscou, le wagon dérailla tuant les six personnes à son bord, dont Abarovski lui-même.

13 - Franz-Reichelt.jpg

Franz Reichelt (1878-1912) est un tailleur français, d'origine autrichienne, qui inventa un costume-parachute de sa fabrication. 

Reichelt voulut tester son parachute en sautant depuis le premier étage de la Tour Eiffel, après avoir déclaré à la presse, au début du mois de février 1912, qu'il voulait prouver la valeur de son invention.

C'est au matin du dimanche 4 février, alors qu'il a rédigé son testament la veille, que Reichelt va effectuer son saut. La préfecture de police avait autorisé le saut en pensant que Reichelt allait utiliser un mannequin. Mais au moment où Reichelt se jette en personne depuis la plate-forme du premier étage de la tour, d'une hauteur de 57 mètres, personne n'intervient pour l'en empêcher...

Malheureusement son costume-parachute ne s'ouvrira qu'à moitié puis se repliera sous lui et Reichelt tombera alors en chute libre, s'écrasant au sol.

3 - Louis-Slotin.jpg

Louis Slotin est un physicien nucléaire canadien, ayant travaillé au développement de la bombe atomique américaine, durant la seconde Guerre mondiale.

Avec 7 autres scientifiques, au laboratoire national de Los Alamos, il a participé aux recherches visant à déterminer la valeur de masse critique des noyaux de plutonium et d'uranium.

Le 21 mai 1946, Slotin a commencé une réaction de fission, une expérience que lui et son équipe avaient déjà réalisé au moins 24 fois auparavant. Mais, ce jour-là, Slotin provoque accidentellement une situation de masse critique de plutonium déclenchant une irradiation massive pour les 8 personnes présentes dans le laboratoire. C'est Louis Slotin qui subira la plus forte irradiation et en mourra, neuf jours plus tard, le 30 mai 1946.

(Source : 2zAz et Wikipedia - Photos : 2zAz - Trad. : Chap')

***

Bonne journée à tous !

*****