logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/03/2016

LES PREMIÈRES PHOTOS DE LA VIE SAUVAGE

2196428.jpg

 George Shiras (1859-1942) a commencé à photographier des animaux sauvages en 1889 et c'est pour cela qu'il est considéré comme le père de la photographie de nuit de la faune sauvage.

Shiras and Hammer.jpg

 Le voici, avec son assistant John Hammer, à bord de son canoë équipé d'un phare pour la photographie de nuit, sur le lac Whitefish (région du lac Supérieur, Michigan) en 1893.

Il fut aussi le premier à utiliser une caméra-piège et la photo au flash lors de ses chasses aux images.

En 1928, Shiras fit don de quelque 2.400 plaques photographiques au National Geographic, que cet organisme conserve toujours dans ses archives.

Voici quelques-uns des clichés de Shiras :

Lynx.jpg

Un lynx, sur la rive du lac Loon (Ontario, Canada) - juillet 1902.

 Raton laveur.jpg

Un raton laveur, pris à la caméra-piège, lac Whitefish, en 1903.

Grizzly.jpg

 Grizzly ou ours brun d'Amérique, en mouvement (Vallée du Yellowstone, Montana), en 1908.

 

Appareil photo.jpg

 

Harfang des neiges, lac Michigan, 1900.jpg

 Un harfang des neiges, perché au-dessus de la rivière Whitefish (Michigan), vers 1900.

Porc-épic albinos.jpg

 Un porc-épic albinos, sur une bûche flottant sur le lac Whitefish, 1er juillet 1905.

Élan.jpg

Un élan dans le brouillard, Minnesota, 1909. 

Biches.jpg

 Des biches bondissantes (lieu et date inconnus).

***

Bonne journée à tous !

*****

07:00 Publié dans Nature - Environnement, Photo | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | | Pin it!

07/03/2016

NEIGE DE MARS

Il a neigé, ce matin, quelque 4 ou 5 centimètres qui ont ravi Hupette !...Neige en mars (1).JPG

Mais, le temps de quelques jeux avec son maitre puis sa maîtresse Évelyne...

Neige en mars (3).JPG

Ce qui avait recouvert notre jardin d'un manteau blanc, à 9H.30...

Neige en mars (2).JPG

...avait déjà quasiment disparu à 11H.30 !

Et chez vous, a-t-il neigé aussi, en plaine... ?

*****

11:30 Publié dans Blog, Nature - Environnement | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | | Pin it!

31/01/2016

LES CINQ TAILLES (suite et fin)

2016.01.26 Site ornithologique Thumeries - Les 5 Tailles (24).JPG

De cet observatoire, nous avions vue sur deux lacs et sur un autre observatoire en contre-bas.

L'abri est doté d'étagères, à différentes hauteurs, donnant sur l'extérieur, et sur lesquelles il est possible de s'accouder et d'observer à l'aide de jumelles ou encore de poser l'appareil photo, ce que je fis...

2016.01.26 Site ornithologique Thumeries - Les 5 Tailles (12).JPG

Voici une photo, prise au zoom et au retardateur (pour ne pas bouger...), où apparaissent plusieurs oiseaux aquatiques qui occupaient la rive opposée du lac, loin de l'endroit où nous nous trouvions.

2016.01.26 Site ornithologique Thumeries - Les 5 Tailles (18).JPG

Dans l'observatoire, des panneaux nous informent sur les différentes espèces d'oiseaux que l'on peut observer sur les bassins. Je ne m'y connais pas suffisamment pour vous préciser ceux que j'ai photographiés, hormis les quasi-inévitables goélands !

2016.01.26 Site ornithologique Thumeries - Les 5 Tailles (23).JPG

Au loin, également, des vaches paissaient paisiblement, et l'on pouvait distinguer les premières maisons de la ville.

2016.01.26 Site ornithologique Thumeries - Les 5 Tailles (20).JPG

Je suppose qu'il s'agissait de vaches de la race "highland cattle", puisqu'un autre écriteau nous informait sur les espèces animales que l'on peut trouver alentour, dans les pâtures...

2016.01.26 Site ornithologique Thumeries - Les 5 Tailles (30).JPG

Puis, nous avons poursuivi notre chemin et remarquer que toute la zone est très marécageuse, comme en témoignent ces roseaux des étangs avec leurs épis pistillés.

2016.01.26 Site ornithologique Thumeries - Les 5 Tailles (29).JPG

Cette autre borne nous indiquait que des peupliers ont été coupés pour être remplacés par des essences locales (aulnes, frênes, charmes, chênes et autres érables...)

2016.01.26 Site ornithologique Thumeries - Les 5 Tailles (31).JPG

Nous sommes passés devant ce genre de "totem", une sculpture dotée d'un pivert. Nous avons croisé plusieurs de ces troncs sculptés, tout au long de notre balade... Une façon de recycler "artistiquement" les arbres abattus, peut-être ?

2016.01.26 Site ornithologique Thumeries - Les 5 Tailles (10).JPG

À ce croisement, nous n'étions plus qu'à 800 mètres environ du parking où nous avions laissé la voiture.

2016.01.26 Site ornithologique Thumeries - Les 5 Tailles (28).JPG

Une dernière photo souvenir de cette promenade, avec Hupette sagement assise...

***

Bon dimanche à tous !

*****

29/01/2016

LES CINQ TAILLES

 

2016.01.26 Site ornithologique Thumeries - Les 5 Tailles (1).JPG

Mardi dernier, promenade au site ornithologique des "Cinq Tailles", à Thumeries (Nord), classé "Natura 2000".

Thumeries, cela ne vous dit peut-être pas grand-chose si vous n'êtes pas de la région Nord-Pas de Calais, mais c'est là qu'était implantée l'usine Béghin-Say fabriquant du sucre, qui a cessé son activité en 1991. Des 2.000 salariés qui y travaillaient, il n'en reste plus que 65 qui s'occupent du conditionnement.

Tout ceci, pour en venir au fait que le site ornithologique a été aménagée sur un ancien bassin de décantation des boues de lavage des betteraves à sucre.

2016.01.26 Site ornithologique Thumeries - Les 5 Tailles (2).JPG

 C'est aussi un lieu de promenade en bordure de la forêt de Phalempin (679 hectares à 15 km au sud-ouest de Lille). Aussi, des chemins de randonnée ont-ils été aménagés et certains sont praticables par les personnes à mobilité réduite.

2016.01.26 Site ornithologique Thumeries - Les 5 Tailles (5).JPG

 Nous avons emprunté le sentier appelé "Randofamili", une boucle qui parcourt une partie de la forêt et permet d'accéder aux observatoires de la faune, le tout en parcourant 3,5 kilomètres.

2016.01.26 Site ornithologique Thumeries - Les 5 Tailles (6).JPG

 Comme vous pouvez le remarquer, il faisait un peu froid, ce matin-là, et Évelyne s'était chaudement vêtue !

Mais il n'y avait pas de vent et... il n'a pas plu !

2016.01.26 Site ornithologique Thumeries - Les 5 Tailles (8).JPG

 Ce sentier de randonnée est fort bien matérialisé, non seulement au sol avec son revêtement asphalté, mais aussi tout au long de son itinéraire où les directions et leurs changements sont très bien notés sur de petits panonceaux informatifs.

2016.01.26 Site ornithologique Thumeries - Les 5 Tailles (17).JPG

 Nous sommes arrivés près d'un poste électrique désaffecté...

Celui-ci a été aménagé pour pouvoir accueillir des chauves-souris.

2016.01.26 Site ornithologique Thumeries - Les 5 Tailles (16).JPG

 Nous n'avons pas su s'il se pouvait qu'il y ait des chauves-souris à l'intérieur, mais de toute façon, elles ne sortent qu'à la tombée du jour !

2016.01.26 Site ornithologique Thumeries - Les 5 Tailles (9).JPG

 Pose photo pour Hupette et sa maîtresse, avant d'arriver près des étangs et d'un observatoire...

2016.01.26 Site ornithologique Thumeries - Les 5 Tailles (21).JPG

 Mais ça, ce sera pour une prochaine note...

***

Bonne journée à tous !

*****

11/12/2015

UN NOUVEAU RESTO... POUR LES OISEAUX

2015.12.11 La nouvelle mangeoire aux oiseaux.JPG

Les oiseaux de notre jardin ont une nouvelle adresse où aller se restaurer !...

L'ancienne mangeoire, qui présentait des signes de délabrement évident, a été remplacée par une nouvelle qui s'avère donner entière satisfaction à nos amis ailés (comme le montre la photo, alors qu'un merle est en train de picorer les graines que nous avons disposées à l'intérieur).

Nous pouvons voir la mangeoire depuis la fenêtre de notre salon (d'ailleurs, la photo a été prise de cet endroit) et ce qui nous enchante le plus est le ballet, parfois ininterrompu, des mésanges ! Mais, bien sûr, au moment de prendre le cliché, ces oiseaux très colorés ne pointèrent pas le bout de leur... bec !

*****

26/11/2015

RECYCLAGE

Le recyclage de pneumatiques, avec des idées plus ou moins heureuses, mais toujours originales...

Pneu.2.jpg

*

Diaporama sonorisé mais non automatisé :

Resicleren van Banden N1.PPS

pNEU.1.jpg

***

Bonne journée à tous !

*****

07:00 Publié dans Divers, Nature - Environnement | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | Pin it!

06/10/2015

UNE EXPLOSION DE COULEURS

2015.09.19  (1).JPG

Chaque année, c'est la même chose, les fleurs les plus belles apparaissent en automne. C'est le cas pour nos dahlias qui n'ont jamais été aussi beaux de toute la saison !

2015.10.05.JPG

Aussi, je vous offre ces bouquets hauts en couleurs, et vous souhaite :

***

Une bonne journée à tous !

*****

23/09/2015

DES MACHOIRES EN ACIER !

Attention ! Ça pince, heu... ça mord et ça mord fort !...

Les charmantes "bébêtes", ci-après, laissent loin derrière elles certains grands félins, les loups et autres chiens d'attaque avec leurs mâchoires les plus puissantes du règne animal !

J'ai converti la force générée par les "mandibules" de ces animaux, exprimée en PSI à l'origine (Pound per Square Inch, soit "Livre par pouce carré") en kgf / cm2 (kilogramme force par centimètre carré), bien que cette mesure soit désuète, mais elle est plus parlante pour... le commun des mortels. [ * ]

Tortue serpentine - 1.000.jpg

La tortue serpentine : 69 kgf / cm2

Tigre du Bengale - 1.050.jpg

Le tigre du Bengale : 72,45 kgf / cm2 

Hyène - 1.100.jpg

La hyène : 75,9 kgf / cm2 

Ours polaire - 1.235.jpg

L'ours polaire : 85,215 kgf / cm2Requin taureau - 1.250.jpg

Le requin-taureau : 86,25 kgf / cm2

Grizzly - 1.250.jpg

Le grizzly : 86,25 kgf / cm2

(idem le requin-taureau)

Gorille - 1.300.jpg

Le gorille : 89,7 kgf / cm2

Hippopotame - 1.821.jpg

L'hippopotame : 125,65 kgf / cm2

Crocodile - 7.700.jpg

Le crocodile : 531,3 kgf / cm2

Orque - 19.000.jpg

L'orque : 1.311 kgf /cm2

[ * ] : 1 PSI = 0.069 kg

Source et photos  : Acid Cow.com

Bonne journée à tous !

*****

12/09/2015

DES CHATS SINGULIERS... (II/II)

 Voici quelques espèces de chats vivant à l'état sauvage, cousins de nos chats domestiques, mais qui, pour la plupart, deviennent de plus en plus rares. 

Chaque chat est présenté de manière succincte ; vous pouvez en savoir plus en cliquant sur le nom de chaque espèce qui intégre un lien vers une page de Wikipedia qui lui est consacrée...  

Chat rare (8).jpg

Le chat bai ou chat doré de Bornéo, natif de Bornéo, fait partie des races en péril d'extinction. On ne connaît pas grand-chose de ce chat... Ainsi, de 2003 à 2006, des scientifiques avaient placé des caméras-piège pour surprendre l'animal, mais il n'en résulta... qu'une seule photo !

Chat rare (9).jpg

Le caracal dont le nom vient du turc "karakulak" signifiant "oreilles noires" chasse la nuit et attaque souvent des animaux mesurant deux à trois fois sa taille, comme les antilopes ! Son habitat : l'Afrique, le Proche-Orient et le sous-continent indien.

Chat rare (10).jpg

Le chat à tête plate vit dans les forêts humides du sud-est asiatique, ainsi qu'à Bornéo et Sumatra et se nourrit principalement de poisson. Il a la particularité de posséder des pattes à moitié palmées. C'est une espèce également en danger...

Chat rare (11).jpg

Le jaguarondi ou chat loutre ou encore eyra niche dans les arbres mais chasse au sol en Amérique centrale et en Amérique du sud. Il a été vu aussi en Floride et en certains endroits d'Alabama. 

Chat rare (12).jpg

Le kodkod ou guigna ou chat du Chili est le plus petit chat sauvage des Amérique. On le trouve en Patagonie (Argentine) et au Chili. Il se nourrit de rongeurs, d'oiseaux et de lézards. Cette espèce est considérée comme vulnérable.

Chat rare (13).jpg

Le chat rubigineux ou chat tacheté de rouille (ou chat rougeâtre ou chat léopard de l'Inde) est un tout petit félin d'Inde et du Sri Lanka, ne pesant qu'environ 2 kg à l'âge adulte.  Il passe une grande partie de la journée dans les arbres mais chasse au sol. On ne connaît pas encore beaucoup de choses à son sujet, notamment concernant ses moeurs vis-à-vis de ses congénères.

Chat rare (14).jpg

Le chat des pampas trouve son biotope dans toutes sortes de terrains : prairies, prairies arbustives, forêt sèches jusqu'à 4 à 5.000 mètres d'altitude. Il chasse rongeurs et oiseaux mais ne dédaigne pas de s'attaquer aux volailles domestiques !

*****

10:00 Publié dans Chats, Nature - Environnement | Lien permanent | Commentaires (3) | | | | | Pin it!

10/09/2015

DES CHATS SINGULIERS... (I/II)

Voici quelques espèces de chats vivant à l'état sauvage, cousins de nos chats domestiques, mais qui, pour la plupart, deviennent de plus en plus rares. 

Chaque chat est présenté de manière succincte ; vous pouvez en savoir plus en cliquant sur le nom de chaque espèce qui intégre un lien vers une page de Wikipedia qui lui est consacrée... 

Chat des sables africain.jpg

Le chat des sables ou chat du désert a de la fourrure qui pousse entre ses orteils, une spécificité généralement réservée aux chats vivant près de l'Arctique, mais qui isole ses pattes du sable brûlant du désert, dans lequel il évolue.

Chat rare (1).jpg

Les chats des Andes ont une taille proche de celle de nos chats de maison. Ils vivent en Amérique du sud, mais il est difficile d'en apercevoir. Il faut dire qu'il n'y a plus que 2.500 chats des Andes, environ, et qu'aucun ne vit en captivité.

Chat rare (2).jpg

Le chat de Pallas est originaire d'Asie centrale. On peut le trouver aussi en Europe de l'est. De la taille d'un chat de gouttière, il s'en distingue par son abondante fourrure et par ses yeux aux pupilles rondes. Ce serait la plus ancienne race de chat, évoluant depuis 12 millions d'années !

Chat rare (3).jpg

Le chat pêcheur ou chat viverrin, vit en Asie du sud-est. Il est le meilleur nageur de toute la famille ! Son habitat (près des cours d'eau) se réduit de plus en plus, en raison de l'expansion humaine.

Chat rare (4).jpg

 Le margay ou chat-tigre, ou chat sauvage de la Nouvelle-Espagne, ressemble à l'ocelot, mais il est plus petit. Ce félin vit en Amérique centrale et en Amérique du sud dans les zones de forêt humide. Comme d'autres espèces de chats sauvages, il chasse la nuit.

Chat rare (5).jpg

Le chat à pieds noirs ou chat aux pattes noires, est considéré comme le plus petit félin au monde (2 kg maximum à l'âge adulte) et vit en Afrique australe. Récemment, le zoo de Philadelphie (États-Unis) a récupéré une portée de chatons aux pattes noires, mais ils sont si fragiles que vous n'oseriez pas les manipuler !

Chat rare (6).jpg

Le chat de Biet habite les hautes montagnes de l'Asie centrale (Mongolie, déserts de Chine, Tibet...). Pour se nourrir, il chasse de petits rongeurs, des oiseaux et des... pikas (petits mammifères proches du lièvre et du lapin).

Chat rare (7).jpg

 Le chat doré africain est originaire des forêts tropicales humides d'Afrique centrale et de l'ouest. Son pelage n'est pas toujours doré, mais peut être de couleur cannelle ou brun foncé. Solitaire, il est difficile de pouvoir le photographier dans son environnement.

***

Bonne journée à tous !

***** 

07:00 Publié dans Chats, Nature - Environnement | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | | Pin it!