logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/10/2009

PARTIS EN RECONNAISSANCE...

Ce matin, nous sommes partis (avec Bessy) pour RIEULAY (Nord), pour reconnaître l'itinéraire et l'endroit où se déroulera la formation au monitorat d'éducation canine d'Evelyne. Aussi ai-je un peu délaissé le blog. Mais je vous ramène trois photos quand-même !...

Rieulay, à mi-route de Cambrai et Valenciennes est située en bordure du Parc régional Nord-Pas-de-Calais et de la forêt de Marchiennes.

2009.10.12.JPG
A quelques kilomètres de là, nous en avons profité pour randonner un peu, sur les berges de la Scarpe, aux abords de Marchiennes.
Un rayon de soleil et hop, une photo aux couleurs très automnales !
2009.10.12 (1).JPG
Et une photo aussi de l'église Sainte Rictude (début XIXème siècle) de ce gros bourg, avec son clocher plutôt original...
2009.10.12 (2).JPG
Autre arrêt, près de l'Institut d'Anchin de Pecquencourt, pour prendre cette image d'un pavillon de jardin situé dans le parc du lycée agricole.
Il commençait à pleuvoir et il était temps de revenir...
*****

14:00 Publié dans Blog, Nord - Pas de Calais | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | | Pin it!

09/10/2009

BALADES EN PAYS D'OPALE

Baie de Wissant, vue du Cap Blanc-Nez.jpg
Je vous propose un très beau diaporama, réalisé à partir d'images issues du site "mincoin.com" [ http://www.mincoin.com/index.php ] sur le thème de la Côte d'Opale (Pas-de-Calais)...
Ambleteuse.jpg
Cliquez sur le lien ci-dessous pour ouvrir le fichier (Power Point automatisé, non sonorisé) :
*****

14:00 Publié dans Nord - Pas de Calais | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | | Pin it!

03/10/2009

FRESNICOURT... ET SON DOLMEN

Comme promis dans une précédente note (29 septembre : "Fresnicourt sans le dolmen"), nous sommes allés voir ce fameux mégalithe...

Sortis du village, nous avons pris la direction de Verdrel et tourné dans la première route à droite, comme le suggérait un panneau indicateur. D'après la carte routière de la région, le dolmen n'est, au plus, qu'à une centaine de mètres du croisement. 

2009.09.30 Fresnicourt (6).JPG
Après avoir parcouru cette distance, nous avons stoppé, en avisant ce genre de tumulus... Pourquoi un tel monticule de terre ? Cela avait-il un quelconque rapport avec "notre" dolmen ? Ou était-ce simplement l'oeuvre d'un cultivateur, pour je ne sais quel besoin... ?
Mais pas de dolmen à l'horizon (façon de parler, puisque le tumulus bouchait la vue...) et aucun panneau informatif, alentour...
Nous nous sommes demandés où il pouvait bien se situer...
2009.09.30 Fresnicourt (7).JPG
Plus à gauche du tumulus, peut-être ?...
Non !
Mais j'avais remarqué un tas de "grosses pierres" de l'autre côté de la route...
Cela ressemblait bien à un dolmen !
Nous nous étions trompés de côté de la route !
2009.09.30 Fresnicourt (5).JPG
Vérification faite sur le Net, c'est bien le dolmen que j'ai photographié...
Il faut dire que la table s'est effondrée. Cette dernière reposait sur quatres pierres plates dressées, comme il se doit pour un dolmen.
Le dolmen faisait partie d'un ensemble, avec trois autres, symbolisant les quatre points cardinaux...
Ces derniers furent utilisés par les tailleurs de grès au XIXème siècle et si ce quatrième dolmen subsiste, c'est parce qu'il fut touché par un éclair, lors d'un orage. Or, le grès frappé par la foudre perd de sa qualité, paraît-il !
Nous qui pensions voir un monument grandiose, nous fûmes un peu déçus ! L'objet de notre curiosité, ainsi éboulé, ne dépassait pas la hauteur d'un homme !...
Mais, respect pour nos lointains ancêtres qui ont laissé cette trace de leur passage sur notre terre... !
*****

14:30 Publié dans Nord - Pas de Calais | Lien permanent | Commentaires (3) | | | | | Pin it!

29/09/2009

FRESNICOURT... SANS LE DOLMEN

Ce matin, nous avons pu profiter, une fois encore, du beau temps qui se maintient sur la région en allant randonner du côté de Fresnicourt-le-Dolmen... avec Bessy, évidemment.
2009.09.29 Fresnnicourt (1).JPG
Stationnement sur la petite place de ce village de près de 900 habitants...
2009.09.29 Fresnnicourt.JPG
Un panneau nous rappelle que nous sommes toujours sur la route du patois picard.
"La langue des gens et la queue des chiens, on ne peut les empêcher de bouger".
"Berloquer", c'est bouger, tituber, balancer de droite et de gauche, etc...
2009.09.29 Fresnnicourt (13).JPG
Cet autre panneau nous enseigne "qu'un tonneau vide, ça fait toujours beaucoup de bruit".
2009.09.29 Fresnnicourt (14).JPG
Le "gros hameau" est agréablement fleuri. Je n'ai pu résister à cadrer cette suspension fleurie avec l'église.
2009.09.29 Fresnnicourt (2).JPG
L'église Notre-Dame-de-la-Nativité fut reconstruite sur les bases de l'ancien édifice en 1875. Elle contiendrait les reliques de Sainte Constance, provenant de la famille De Berghes d'Olhain.
2009.09.29 Fresnnicourt (3).JPG
Le monument aux Morts, en pierre blanche.
2009.09.29 Fresnnicourt (4).JPG
Départ pour la randonnée...
Non, nous n'allons pas voir le dolmen, la curiosité de l'endroit.
Cette "Table des Fées" vieille de plus de 4.000 ans fera sans doute l'objet d'une note, ultérieurement.
En fait, nous partons à travers champs, en suivant ce chemin qui grimpe vers le sommet d'une colline...
2009.09.29 Fresnnicourt (5).JPG
Les premières couleurs de l'automne commencent à se dévoiler...
Sur cette photo, le village et son église, adossés aux confins de la forêt d'Olhain, dans leur écrin de verdure.
2009.09.29 Fresnnicourt (12).JPG
Bessy se défoule les pattes en courant vers moi à toute vitesse...
Peu de temps auparavant, elle avait vu s'envoler une poule faisane, alors qu'elle était tenue à la longe, mais là, elle n'y pensait déjà plus !
2009.09.29 Fresnnicourt (9).JPG
Paysage de champs et de bosquets recouvrant les collines...
2009.09.29 Fresnnicourt (10).JPG
Les dernières images "bucoliques", avant le retour à la maison !
2009.09.29 Fresnnicourt (8).JPG
*****

26/09/2009

UN SACRE SOUVENIR !

Le spectacle de son et lumière de samedi dernier, au château de Villers-Châtel, a été un franc succès.

L'objectif des 2.000 spectateurs a été atteint et même dépassé !

Souvenirs Grand Duc.jpg
[ Photo La Voix Du Nord ]

Voici les grandes lignes de ce spectacle qui retraçait l'Histoire de France et l'histoire locale au travers des... "SOUVENIRS D'UN GRAND-DUC" : 

Tout débute au XIVe siècle, avec les bâtisseurs, qui viennent ériger la forteresse. Premier tableau et premières surprises, pour le public. Dans le parc du château, parmi les figurants, les cavaliers, des jeunes viennent mettre la main à la pâte. Premiers feux d'artifice, le ciel s'illumine.

Le Grand Duc se replonge dans l'histoire, évoque la vie des paysans, de la noblesse... Les siècles passent, la magie opère toujours dans le ciel et sur la façade du château, grâce à d'habiles jeux de lumière. Dans le public, on n'en perd pas une miette. Même lorsque l'instant se fait plus grave.

1915, Première Guerre mondiale. Le château devient hôpital de campagne. Les « gueules cassées » font leur entrée, la musique est plus solennelle. Dans les années 20, changement de registre. Le propriétaire de l'époque s'intéresse au scoutisme. En 1930, près de 600 scouts seront rassemblés dans le parc du château, Les souvenirs du Grand Duc se veulent plus enjoués...

Puis vient la Seconde Guerre mondiale. Le 25 août 1944, six personnes sont arrêtées, interrogées. Le 31, la commune est libérée, mais le lendemain, les villageois sont déportés, dans le dernier train de Loos... Un seul survivra, Émile. Le spectacle n'est donc pas qu'une succession d'instants de joie, d'émerveillement pour les yeux et les oreilles. Il incite aussi à la réflexion, a son côté « devoir de mémoire ».

Un spectacle qui s'est achevé en apothéose, avec le « présent », à savoir un mariage, dans le parc du château. Le Grand Duc pouvait fermer le livre de ses souvenirs. Quant aux spectateurs présents samedi, nul doute qu'ils ne regarderont plus jamais l'imposante demeure de la même manière...

[ Source : La Voix Du Nord - Alexis Degroote ]

*****

10:15 Publié dans Nord - Pas de Calais | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | | Pin it!

22/09/2009

DANS LES COLLINES...

Randonnée, ce matin, du côté de Verdrel, près de la forêt d'Olhain, dans les collines d'Artois.

Comme dit la chanson de Stone et Charden : "dans les collines, les champs et les... vignes"

Quoi ? Des vignes dans le Pas-de-Calais ? Mais oui, Monsieur (ou Madame, ou Mademoiselle...) ! Il y a un vignoble communal à Givenchy-en-Gohelle, non loin de Lens. Faudrait peut-être que j'en parle un jour...

Mais, la question n'est pas là ! Ce matin, donc, randonnée avec Bessy, sur une portion du GR 127 (petit rappel, le GR 127 est une boucle complémentaire dans l'Artois du GR 121, qui va de Bruxelles à Boulogne-sur-Mer...).

2009.09.22 Verdrel.JPG

Notre point de départ : la sortie du village de Verdrel, avec comme repère, ce calvaire de style... quelconque, (n'ayons pas peur des mots : il est en béton) mais fruit d'une bonne intention.

Nous avons alors emprunter le chemin qui entre dans une partie de la forêt d'Olhain, non loin de cette maison.

2009.09.22 Verdrel (3).JPG

Nous avons pu y admirer quelques beaux specimens de la flore, comme cet arbre au moins centenaire...

2009.09.22 Verdrel (4).JPG

...ou ce hêtre qui n'a rien à envier au précédent !

2009.09.22 Verdrel (1).JPG

Le sentier chemine (c'est normal, pour un sentier...) au flanc d'une colline d'où l'on peut contempler le paysage de douces collines, en direction de l'ouest, du Bruaysis (région de Bruay-en-Artois).

2009.09.22 Verdrel (7).JPG

Pose "casse-croûte" vers 10 H. 30, avec une Bessy qui est restée bien sage près de nous...

2009.09.22 Verdrel (6).JPG

Le temps d'apprécier cet autre aperçu du paysage et c'était l'heure du retour !

2009.09.22 Verdrel (8).JPG

Ce panneau d'informations touristiques, implanté près de notre point de chute, nous apprend que Verdrel tirerait son nom, soit de sa situation sur un point élevé ("ver" en celte signifiait supériorité), soit de son boisement (le verdier était un inspecteur des bois et forêts).

Jusqu'au début du XXème siècle, des carriers, localement appelés en patois les "briseux ed'grès" (briseurs de grès) ont exploité le grès dévonien, le grès d'Artois, le sable et le silex dans des carrières ouvertes.

Le panneau nous conte aussi un peu de l'histoire du village, et notamment que celui-ci fut rattaché à l'Autriche par le traité de Senlis en 1493.

Enfin, Verdrel est la seule commune du Bassin minier dont les gisements de charbon ne furent jamais exploités.

*****

14:30 Publié dans Loisirs, Nord - Pas de Calais | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | | Pin it!

19/09/2009

UNE JOURNEE CHARGEE...

Ce matin, alors qu'Evelyne préparait Bessy au passage du brevet d'obéissance, qui se déroule cet après-midi à Arras, j'ai pu mettre à jour le jardin potager de belle-maman...

Hier, c'étaient les grands préparatifs aussi au château de Villers-Châtel, pour la fête de ce soir qui s'inscrit dans le cadre des Journées du Patrimoine :

2009.09.18 (3).JPG

Beau temps aujourd'hui, avec des températures agréables (24-25° C.) et c'est tant mieux, pour cette animation et pour que Bessy soit en forme ! (elle n'aime pas les grosses chaleurs...).

2009.08.29.JPG

Je croise les doigts pour qu'elle réussisse ; mais si elle n'obtient pas ce brevet, ce ne sera pas la cata !

J'espére aussi que le mauvais temps qui sévit sur une bonne partie du pays laissera rapidement sa place au soleil...

Bonne journée à tous !

*****

18/09/2009

SERGE BULOT A VILLERS-CHATEL

Rappelons que Serge BULOT sera, demain soir, au château de Villers-Châtel pour la première partie du spectacle "Souvenirs d'un Grand-Duc".

Le musicien et collectionneur d'instruments du monde entier, Serge BULOT, a fait l'objet d'une présentation dans ma note du 24 août dernier [
http://baetlanguedoc.blog50.com/archive/2009/08/24/vie-de-chateau.html ]. Pour mieux appréhender l'intérêt de sa prestation, rien de tel qu'une vidéo :




Maintenant, voici une présentation des principaux instruments collectionnés par Serge BULOT... et dont il joue ! (En fait, il joue de tous les instruments qu'il collectionne !...)


Serge BULOT : dès demain, donc, à 20 h. 30, au château de Villers-Châtel... ( Plus d'informations dans ma note du 24 août sur l'organisation du spectacle ou sur http://www.artifizz.fr/ )

*****

17/09/2009

ROUTE DU PATOIS PICARD

Ce matin, nous avons profité du temps assez beau qui s'annonçait sur la région pour nous promener dans les villages de l'Artois, avec Bessy.

Nous avons fait halte à Estrées-Cauchy, village qui fait partie de la Route du Patois picard; Je vous livre ces quelques photos, prétexte à une petite leçon de "patois de ch'nord" :

2009.09.17 Estrées-Cauchy, route du patois picard.JPG
"Belté sin bonté, ch'est leumière sin clarté" annonce ce panneau apposé sur le mur d'une vieille demeure. Soit en français : "Beauté sans bonté, c'est lumière sans clarté".
2009.09.17 Estrées-Cauchy, route du patois picard (1).JPG
Cet autre panneau nous apprend qu'il s'agit ici d'un âne qui est devenu cheval ("Ch'est in baudet qui est dev'nu gvau").
2009.09.17 Estrées-Cauchy, route du patois picard (2).JPG
Saviez-vous que c'est au centre de la cerise que se cache le noyau ? ("Ch'est au mitan del chériche que s'muche ech noïau").
2009.09.17 Estrées-Cauchy, l'église.JPG
L'église du village et sa tour-clocher du XVIème siècle.
*****

14:00 Publié dans Nord - Pas de Calais | Lien permanent | Commentaires (4) | | | | | Pin it!

12/09/2009

RALLYE DU BETHUNOIS

Aujourd'hui, Bessy ne sera pas conduite, par sa maîtresse Evelyne, à sa leçon d'éducation canine, pour cause de... rallye automobile.

En effet, le Rallye du Béthunois empruntera, dans l'étape du jour, la voie privée en bordure du terrain où se déroulent les leçons, à Villers-Brulin. Cette voie, qui ne dessert que... champs et pâtures, sera donc fermée toute pour la journée.

Rallye du Béthunois 2009.jpg
C'est un rallye sous haute surveillance qui se déroule durant 3 jours dans la région de Béthune, depuis qu'un accident avait coûté la vie à un enfant de 6 ans, en 2007. L'édition 2008 du rallye avait d'ailleurs été annulée, dans l'attente du jugement du tribunal et parce que de nouvelles normes de sécurité étaient envisagées, pour réduire au maximum les risques d'accident.
Rallye du Béthunois. Archives 2006 VDN.jpg
[ Ph. La Voix du Nord ]
Pour cette édition du rallye, 80% des normes de sécurité ont donc été revues et améliorées, notamment au niveau des virages prononcés et des portions d'itinéraire en ville ou village. Cela s'est fait non sans problèmes ou polémiques entre les organisateurs et la gendarmerie. Cette dernière envisageait, en juin dernier encore, la suppression de l'épreuve si ses directives n'étaient pas appliquées à la lettre...
*****