logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/01/2010

UNE TRADITION "NORDISTE" : les combats de coqs

Quelques mots sur un "sport" que je désapprouve mais qui est encore bien implanté dans le Nord-Pas de Calais : les combats de coqs.

2008.07.13 (18).JPG
Petite leçon de choses : le coq sauvage (gallus gallus) ne tolère, naturellement, aucun intrus au sein du groupe de poules dont il est le seul mâle, ce qui explique son agressivité implicite vis-à-vis d'un concurrent. Les deux animaux se battent alors, bien souvent, jusqu'à la mort de l'un des deux. Les coqs de combat actuels descendent de cette espèce et les coqs de basse-cour, trop "domestiqués" n'ont pas grand'chose à voir avec leurs belliqueux cousins...
Jean-Léon Gérôme - Le combat de coqs (1846 - Musée d'Orsay).jpg
[ Le Combat de Coqs - Jean-Léon GEROME, 1846, Musée d'Orsay ]

Cette tradition qui remonte à l'occupation de la Flandre par les Espagnols, grands amateurs de combats de coqs, aux XVIème et XVIIème siècles, a été autorisée dans les deux départements du Nord et du Pas-De-Calais par une loi de 1964, visant "au maintien du patrimoine culturel de la région", alors que cette activité existait donc depuis des siècles.

Combat de coqs en Flandre.jpg
[ Combat de coqs en Flandre ]

Quelques chiffres : en France, 60.000 coqs environ détenus par 5.000 éleveurs, participent chaque année à des concours de ce genre, donnant lieu à des paris au réglement spécifique. Ainsi, le gain pour le vainqueur provient en partie de la mise du propriétaire adverse et d'une partie de la recette des entrées payantes des spectateurs. A noter qu'il peut y avoir partage des gains en cas d'égalité, si, par exemple, il a été précisé une durée pour le combat.

Combats de coqs à Roubaix, 1911.jpg

[ Roubaix, 1911 ]

De nos jours, les combats sont principalement organisés dans plusieurs communes de Flandre et aussi d'Artois, telles : Auchel, Aire-sur-la-Lys, Camblain-l'Abbé, Saint-Martin-au-Laërt, Lillers... (pour le Pas-de-Calais) et Raimbeaucourt, Godeswarsvelde, Flines, Mouchin, Vieux-Condé (pour le Nord). Les éleveurs sont appelés "coqueleux" ou coqueleurs et leurs bêtes : des "batillards", en patois ch'ti. Lors des combats, chaque coq est équipé d'ergots métalliques aux pattes, occasionnant de graves mutilations à l'adversaire, pour chaque coup porté.

Coq de combat - Cuba 1981.jpg

Beaucoup de régions du monde connaissent également cette tradition principalement en Asie et aux Antilles où, par exemple, le combat se déroule dans ce qui est appelé un "pitt" (mot dérivant de "puits" en français) alors qu'en France, on parle de "gallodrome".

Caricature combats de coqs France-Belgique.jpg

A noter que nos voisins belges, pour les mêmes raisons vues plus haut (occupation espagnole) pratiquent également les combats de coqs.

Chantecler et le coq de combat, acte III, Edmond Rostand.jpg
[ Illustration pour l'oeuvre d'Edmond Rostand : "Chantecler" - Acte III, Chantecler et le coq de combat ]
*****

31/12/2009

FETES DE FIN D'ANNEE A ARRAS

Image1.jpg

La capitale atrébate illuminée, dans ce diaporama (automatisé et musical) :

JOYEUSES FETES 2009.pps

Image2.jpg
*****

19:00 Publié dans Nord - Pas de Calais | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | Pin it!

19/12/2009

FRANCIS DENIS expose à SAINT-OMER

Une invitation, reçue par mail, que je m'empresse de vous communiquer :

Alain et Geneviève LESNARD sont heureux de vous inviter au vernissage de l'exposition; " Corps et âme ", Œuvres récentes de Francis DENIS, qui aura lieu en présence de l'artiste le samedi 9 janvier 2010 au Cabaret à partir de 18h00.

« Corps et âme »

 Saint-Omer (Pas-de-Calais – France)

Du 2 janvier au 7 février 2010

Francis DENIS expose au Cabaret

Le Cabaret 33, place de la Ghière (Faubourg du Haut-Pont)

62500 SAINT-OMER

Tél: 0321959656

Ouvert en semaine à partir de 17h00  /  Le samedi et dimanche à partir de 11h00.

Fermeture le mercredi.

 

L'exposition est également visible au Laboratoire d'Analyses Médicales

BROUTIN et SANTUNE, 17 route des Bruyères à LONGUENESSE.  

Jeune homme chauve, huile sur toile 70x90.jpg
[ Jeune homme chauve - huile sur toile 70x90 ]

Francis DENIS est un artiste peintre participant au Festival des "Regardeurs de Lumière", manifestation artistique dont j'ai déjà parlée dans ma note du 16 mai 2009. 

La reine des reines, huile sur toile 70x90.jpg
[ La reine des reines - huile sur toile 70x90 ]
*

Je ne peins pas pour faire beau mais pour faire vrai »

( F. DENIS, Octobre 2009 )

 

Voilà résumée en une seule phrase toute la sincérité artistique de cet artiste. Peintre de méditation, artiste ayant foi dans sa puissance expressive, Francis DENIS fait vivre la couleur dans ses compositions qui résument le motif à l’essentiel. La ligne, mise en forme avec simplicité, sublime le sujet dans une mise en scène axée sur l’harmonie des formes. Empreinte d’une certaine naïveté, cette peinture dégage à la fois puissance, sensibilité et sensualité parfois imprégnées d’un certain mysticisme.

Et puis, il y a le plaisir. Le mien, le vôtre, j’espère. Plaisir de voir, et bien sûr de rêver. Francis DENIS nous rappelle que l’art est en nous. Dans la vision que l’on a de ce qui nous entoure. Dans notre capacité à percevoir ce qui est original, éphémère et parfois éternel. L’émotion.

 Alain DURAND (18 décembre 2009) 

Galerie-Encadrement ARTDIES

16 rue des Vieux Murs - 59000 Lille

 

L'oubli, huile sur toile 70x90.jpg
[ L'oubli - huile sur toile 70x90 ]
*****

10:45 Publié dans Arts, Nord - Pas de Calais | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | | Pin it!

09/12/2009

PARTIS EN RECONNAISSANCE... (bis)

Evelyne passera son examen de premier degré du monitorat en éducation canine, samedi et dimanche prochain à Ostricourt (Nord).

Afin de bien connaître la route et mieux appréhender les lieux, nous sommes partis faire une reconnaissance, ce matin, avec Bessy.

2009.12.09.JPG
Une bonne nouvelle, les locaux où se dérouleront les épreuves pratique et théorique, sont situés non loin du bois de l'Offlarde qui fait partie de la forêt domaniale de Phalempin.
2009.12.09 (1).JPG
Pour la pratique, le premier jour, Evelyne aménera Bessy, mais devra attendre son tour, l'ordre de passage des candidats étant tiré au sort. S'il faut attendre trop longtemps, Evelyne pourra toujours promener Bessy en forêt, comme nous l'avons fait ce matin...
2009.12.09 (3).JPG
...où elles pourront se détendre en respirant les senteurs automnales émanant des chênes et autres grands arbres de ce "poumon vert" de la grande banlieue sud de Lille.
2009.12.09 (5).JPG
La promenade de ce matin fut émaillée de quelques exercices d'obéissance, dont le "couché-pas bougé" !...
2009.12.09 (6).JPG
Mais il y eut aussi des pauses, dont "l'inévitable pause photo" avec sa maîtresse, avant le retour à la maison !...

29/11/2009

UNE RANDONNEE REUSSIE !

La randonnée organisée par le club d'éducation canine de Villers-Brulin, à Acq, hier après-midi, fut une réussite !

Réussite d'abord, grâce à une météo qui se montra clémente. Bien qu'il ait plu quasiment toute la matinée, de belles éclaircies se dessinèrent en début d'après-midi et durèrent tout le temps de la promenade...

Réussite aussi par le nombre de participants, une vingtaine de maîtres et une bonne vingtaine de chiens (Christelle, l'éducatrice canine, ayant amené à elle-seule 5 de ses chiens !).

Réussite encore, par l'ambiance amicale qui régnait au sein du groupe, avec des moments de rigolade.

Bessy put ainsi cotoyer, tout au long du parcours, tous ses copains et copines du club, de races "diverses et variées".

Après un circuit de 5 km sur les chemins aux alentours du village, les randonneurs eurent droit à une collation préparée par les organisateurs locaux du Téléthon et une photo de groupe fut prise devant la mairie d'Acq :

2009.11.28 Téléthon à Acq (3).jpg
Une tombola permit à quelques participants de remporter un lot : ce fut le cas pour Evelyne qui gagna une casquette !
2009.11.28 Téléthon Acq.jpg
Bessy posa pour la photo, avec sa maîtresse... Seul bémol à relever : il n'y eut pratiquement aucun participant autre que les membres du club canin pour accompagner cette manifestation...
Mais Bessy (et Evelyne) en redemande(nt) déjà, c'était trop "cool" : à quand la prochaine randonnée ?...
*****

23/11/2009

TOUS A ACQ !

Samedi prochain, Evelyne et Bessy vont participer à une randonnée "cani-pédestre", organisée par le club d'éducation canine de Villers-Brulin, dans le cadre du Téléthon.

Téléthon 2009.jpg

Cette marche de 5 km se déroulera à Acq, petite commune de 500 habitants environ, située à une quinzaine de kilomètres au nord-ouest d'Arras.

Menhirs à Acq.jpg
[ Ph. Nordmag ]

Le village d'Acq est connu pour ses deux menhirs, situés en réalité sur le territoire de la commune de Mont-Saint-Eloi, hameau d'Ecoivres.

Il y a une controverse au sujet de l'âge de ces mégalithes... Surnommés "les Pierres jumelles", "les Demoiselles d'Acq" ou encore "les Pierres du Diable", ils pourraient dater de plusieurs millénaires, si l'on se réfère à la thèse selon laquelle ils remonteraient à l'époque celtique. Mais ils ne pourraient avoir qu'un peu plus de mille ans d'âge selon une autre thèse les datant de l'époque carolingienne.

***

Toujours est-il que le départ de cette "marche du Téléthon" sera donné à 15 heures, dans le village, qu'une participation modique de 2 € est demandée à chaque participant et qu'une telle sortie en groupe est un bon moyen de sociabilisation des chiens !

Cette manifestation permettra aussi d'animer le village dans le cadre de l'opération Téléthon et d'attirer, peut-être, de nombreux donateurs... Espérons aussi que le temps sera plus clément qu'il ne l'est aujourd'hui pour assurer le succès de cette randonnée !

2008.09.27 (23).JPG
[ Au club canin villersois ]
***** 

11/11/2009

VIMY (Réédition de la note du 9 nov. 2008)

Dans la région Nord - Pas-de-Calais, l'un des sites ayant conservé le plus de traces de la première Guerre mondiale, c'est Vimy.

MEDIUM~2.JPG
[ Vue d'une tranchée ]
***
Dans mon album "Pas de Calais", je présente plusieurs photographies du Mémorial canadien qui a été édifié sur les lieux de cette bataille pour la conquête de la crête de Vimy, qui eut lieu en avril 1917 et où périrent -entre autres- des milliers de soldats de ce pays.
medium_Vimy-refuge_souterrain_et_vieux_mobilier.jpg
[ Abri souterrain et restes de mobilier ]
***
Si une grande partie de ce que l'on peut appeler les "infrastructures militaires" (tranchées, casemates, tunnels) a fait l'objet de restaurations, tout le matériel exposé a été laissé en l'état.
medium_Vimy-tunnel.jpg
[ Tunnel ]
***
La quasi totalité du site est visitable toute l'année, mais à certaines heures seulement. Du 10 mai au 30 novembre, des guides canadiens offrent leurs services pour la visite du "Tunnel de la Grange".
Obus non explosé.jpg
[ Un obus non explosé, dans un tunnel ]
***
Pour l'Allemagne, la crête de Vimy présentait une grande importance d'un point de vue stratégique, pour l'observation de l'armée canadienne et la protection du bassin minier de Lens.
Reliques.jpg
 [ Reliques de la guerre ]
***
Vimy.jpg
[ Autre vue des tranchées (ph. Nordmag) ]
*****

09/11/2009

PROMENADE DANS LILLE

Hier, dimanche, nous sommes allés voir Romain, qui habite maintenant la banlieue lilloise. En fin d'après-midi, nous en avons profité pour nous promener dans le centre-ville de Lille et pris quelques photos.

IMG_4381-1.JPG
Le monument aux morts de la guerre 1914-18, objet de polémique depuis sa création, notamment à cause de sa situation masquant les derniers vestiges du palais que Philippe le Bon fit bâtir au XVème siècle. Ce palais est l'un des rares bâtiments médiévaux subsistant encore à Lille...
IMG_4386-1.JPG
La grand'place ou place du Général de Gaulle, avec le beffroi illuminé.
Evelyne y a photographié la "Déesse" sur sa colonne, mais il n'y a rien à retirer de la photo : elle est trop floue !
IMG_4391-1.JPG
Il régnait déjà comme un air de fête, les fêtes de fin d'année approchant à grands pas... Ici, un arbre à friandises, dans la vitrine d'un célèbre chocolatier lillois.
IMG_4392-1.JPG
Dans les rues de la vieille ville, bordées d'immeubles anciens...
IMG_4399-1.JPG
Les façades des immeubles les plus remarquables sont mises en valeur par des éclairages ponctuels...
IMG_4404-1.JPG
Certains ont une façade décorée de dessins et motifs "rococo"...
IMG_4402-1.JPG
Les influences architecturales sont nombreuses : espagnole, néerlandaise, Art nouveau...
IMG_4406-1.JPG
Près de la gare de Lille-Flandres : jets d'eau illuminés. Nous reprîmes le métro pour retourner chez Romain...
*****

16:30 Publié dans Nord - Pas de Calais | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | | Pin it!

06/11/2009

V'LA AUT' CHOSS' !

VOILA AUTRE CHOSE !...

Pas plus tard que mercredi dernier, les journaux régionaux (La Voix du Nord / Nord-Eclair) nous apprenaient que certains terrils (une quinzaine dans la région) seraient radioactifs !

Nord-Eclair 4 nov. 2009.jpg

Les sites concernés seraient surtout les terrils recouverts de cendres provenant des centrales électriques utilisant le charbon comme combustible. La polémique se serait déclenchée du côté d'Haillicourt (près de Bruay-en-Artois) où le terril du 2bis aurait fait l'objet d'une étude initiée par l'association "les Robins des Bois" ; étude qui a dénoncé la "présence éventuelle de radioactivité naturelle renforcée" !

Terrils d'Haillicourt.jpg

Mais, le même jour, dans un autre article, la presse régionale confirme aussi que l'on en est encore qu'au stade de la précaution :

Nord-Eclair 4 nov. 2009 001.jpg

Dans la région, de nombreux sites, où se trouvent des terrils, ont fait l'objet d'aménagements pour les loisirs ou l'agrément : création de sentiers de randonnées, plantations, aires de jeux etc...

Terrils.jpg

Sans paniquer, on est en droit de se demander, quand-même, si l'on ne court pas un risque particulier d'irradiation en fréquentant ces lieux trop souvent ou en habitant dans leurs environs ? Surtout qu'il est question d'interdire l'accès aux abords des terrils incriminés !

Une réponse plus claire et basée sur des données précises devrait être apportée dans les mois qui viennent, à condition que l'Etat prenne en mains ce dossier...

Toutefois, je pense que nous sommes loin d'atteindre l'importance des dangers encourus en matière de radioactivité dans d'autres zones en France. C'est ainsi le cas des habitants de Saint-Priest (Loire) où les résidus de la mine d'uranium ont servi de matériaux de construction, de remblai de chemins ou étaient stockés sans grande précaution, jusqu'en 1980, date de l'arrêt de l'exploitation du minerai.

Mesures par la Criirad sur les lieux de promenade.jpg

Mais, là-bas, la CRIIRAD (Commission de Recherche et d'Information Indépendante sur la RADioactivité) a entrepris des mesures du taux de radiation et découvert que, par endroits, ce taux atteignait 800 fois la radioactivité naturelle ! Ce qui ne rassure guère, c'est qu'aucune précaution particulière n'ait été prise par les pouvoirs publics, alors que "l'affaire" est connue depuis 2001 !!!

*****

11:30 Publié dans Nord - Pas de Calais | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | | Pin it!

25/10/2009

A 8 JOURS DU PRIX GON(DE)COURT...

Le 2 novembre prochain, seront décernés les prix Goncourt (à Paris) et... Gondecourt (à Gondecourt, Nord)...

Si tout le monde connaît le fameux prix Goncourt, certains d'entre vous doivent se demander ce qu'est le prix... Gondecourt.

Gondecourt.jpg

Gondecourt, petite ville située à une quinzaine de kilomètres au sud-ouest de Lille, 4.000 habitants environ, joue de son patronyme ressemblant à "Goncourt" (à deux lettre près...) pour décerner chaque année, depuis 2002, un "prix Gondecourt" récompensant, non pas un roman, mais une enquête journalistique.

Gondecourt.2.jpg.JPG

Le jury du prix Gondecourt est, notamment, composé de journalistes et d'avocats... Comme pour le Goncourt, ce prix a une valeur symbolique, de... 7,62 euros.

Voici le palmarès de ce prix, depuis 2002, en remontant dans le temps : 

Elise Ovart-Baratte.jpgEn 2008, c'est Elise Ovart-Baratte qui s'est vue attribuer le prix pour son livre : "Les Ch'tis, c'était les clichés" (Editons Calmann-Lévy).

Elise Ovart-Baratte a écrit un pamphlet sur le thème du film "Bienvenue chez les Ch'tis", dans lequel elle n'est pas des plus tendre avec les artisans de ce long métrage.

Un film auquel elle reproche de ne faire qu'aggraver les clichés que l'on attribue à la région Nord-Pas de Calais... Elle y voit (je cite) :

"le signe d'une incapacité de la région à mettre en valeur ses vrais atouts et à se complaire dans une vision passéiste."

Ou encore :

  "Or, pour bien connaître — et apprécier — Dany Boon, je savais que ses sketches, loin de combattre les poncifs anti-Nord, au contraire les renforçaient : les « gens du Nord » qu'il se plaît à incarner sur scène ont le cœur sur la main certes, mais font preuve d'une intelligence pour le moins limitée. En résumé et en deux mots : de braves assistés. "

Rien de moins !... Ce n'est pas tout-à-fait faux !

En effet, le film de Dany Boon accentue les traits les moins valorisants de la population nordiste et ne sert guère la cause d'une région traumatisée par la disparition de l'exploitation charbonnière qui faisait sa prospérité. Mais de là à être des assistés, il y a une marge.

Si une proportion plus importante de la population de la région Nord-Pas de Calais, comparée à la moyenne française, bénéficie d'aides en tous genres (RMI, prestations ASSEDIC, contrats de solidarité...), cela est rarement de sa faute, mais c'est bien dû à la situation économique catastrophique dans laquelle elle s'est retrouvée, dès la fin de l'ère des houillères, dans les années 1980-90...

En outre, et à l'origine de cette situation, il faut se rappeler que le Nord-Pas de Calais est une région très peuplée, avec un taux de natalité qui battit des records et qui disposait donc d'une frange de population active importante mais pour laquelle il était - et est toujours - difficile de trouver du travail.

A la décharge de Dany Boon, l'on peut ajouter qu'il n'a fait que transcrire un état de fait, au travers de son film, en y incluant quand-même l'aspect sympathique et pétri de solidarité du caractère des gens du nord.

Gondecourt.3.jpg

Espérons que cette année, le lauréat du prix Gondecourt aura la plume moins virulente envers la région ou certains de ses ressortissants... !

*****

09:00 Publié dans Nord - Pas de Calais | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | Pin it!