logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/08/2008

BALADES EN PAS DE CALAIS : ARRAS

Une petite visite de la ville d'Arras, en images, cela vous dit ?

medium_Arras_place_des_Héros_vue_depuis_le_beffroi.JPG

La place des Héros, vue depuis le beffroi

medium_Arras_Hôtel_de_ville_le_beffroi.jpg
L'Hôtel de ville, le beffroi
medium_Arras_Grand_Place.jpg
L'autre place aux maisons de style flamand : la Grand'Place
medium_Arras_cathédrale.JPG
La cathédrale Saint-Vaast, à la façade austère, forme, avec le palais du même nom, un ensemble architectural impressionnant (XVIII° s.)
medium_Arras_citadelle.JPG
Entrée de la Citadelle
medium_Arras_jardins_près_de_la_Citadelle.jpg
Jardins, près de la Citadelle
medium_Arras_maison_Robespierre.jpg
La maison où naquit Robespierre
medium_Arras_les_géants.jpg
Les Géants de la ville d'Arras, Colas et Jacqueline et leur fils, sont exposés dans le hall d'accueil de l'Hôtel de ville
medium_Arras_façade_du_théâtre.jpg
Façade du Théâtre, récemment rénovée...
medium_Arras_la_Scarpe_non_loin_d_..._.JPG
La Scarpe (affluent de l'Escaut), près d'Arras
medium_Arras_fromage_Coeur_d_Arras.JPG
Le "Coeur d'Arras", spécialité fromagère, cousin du Maroilles.

14:45 Publié dans Nord - Pas de Calais | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | | Pin it!

16/08/2008

LE MONT SAINT ELOI

A quelques kilomètres à l'ouest d'Arras, se dressent, sur une hauteur, les ruines d'une abbaye... 

medium_Abbaye_mont_St_Eloi.JPG

L’abbaye du mont Saint-Éloi, fondée par Saint Vindicien, détruite en 1793,

abritait une communauté de chanoines réguliers exerçant une importante activité littéraire. Les vestiges de l'église abbatiale sont « classés au titre des monuments historiques », par arrêté du 8 juin 1921.

De l'abbaye elle-même, il ne reste aujourd'hui que les deux tours de la façade ouest. Ces tours comptaient à l'origine cinq étages, atteignant une hauteur de 53 mètres.

medium_Mont_St_Eloi.jpg

L'abbaye ayant servi de point d'observation durant la Grande Guerre , elle subit des bombardements qui détruisirent le dernier étage, ramenant la hauteur de l'édifice à 44 mètres.

Si les deux premiers étages sont construits en grès, les deux suivants sont en « pierre blanche », c'est-à-dire en craie, abondante dans la région.

La corniche séparant les deux tours fut restaurée en 1990.

medium_Mont_Saint_Eloi.JPG

D'autres traces de l'abbaye subsistent aujourd'hui :

  •                    l'abreuvoir en grès devant les tours,
  •                    une partie du porche d'entrée de l'abbaye (sur la place),
  •                    le mur d'enceinte (visible en empruntant la route qui fait le tour de l'abbaye),
  •                  quelques bâtiments de la ferme de l'abbaye,
  •                    les prairies en terrasses modelées par les chanoines de l'abbaye au XVIIIe siècle.

 

[ Sources : Wikipedia / Photos :  Defgren // X ]

*****

08:30 Publié dans Nord - Pas de Calais | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | Pin it!

08/08/2008

SOLIDARITE HAUTMONT

Je relaie l'information figurant sur la newsletter du site Chtibook.com, en date du 6/08, reprenant l'appel lancé par le Secours Populaire Français en faveur des sinistrés de la tornade du 3 août dernier à Hautmont et alentours :

Bonjour tertous,

Nous avons souhaité relayer l'information
de la fédération

Nord du secours populaire français, que vous trouverez ci-dessous,

ainsi que les coordonnées des différentes mairies des villes

touchées par cette catastrophe.

 

SOLIDARITE AVEC LES VICTIMES DE LA TORNADE

[ Information du Secours Populaire Français ]

 

  La tornade qui a particulièrement touché Hautmont mais aussi Maubeuge, Boussières, Neuf-Mesnil, dans la nuit de dimanche 3 août à lundi, a détruit 700 logements, laissant des dizaines de familles sans domicile. A cela s'ajoute le lourd bilan de trois morts et 18 blessés.

Dès le lundi après-midi, la fédération du Nord a fait acheminer des biens de première nécessité (couvertures, produits alimentaires, produits d'hygiène...).
Aujourd'hui elle lance un appel à la solidarité financière, relayé dans toute la France par l'Union nationale du SPF et ses fédérations.
L'appel à la solidarité populaire lancé par la fédération du Nord, appuyé par la presse régionale, dès l'annonce de la catastrophe a été entendu. Les dons matériels ou propositions de dons (vêtements, meubles, électroménager...) affluent de toute la région.

 

medium_Solidarité_Hautmont.2.jpg

Avec les comités locaux, les municipalités, les autres

associations nous cherchons des solutions pour

regrouper localement la collecte et acheminer

ces dons matériels sur Lille.


Beaucoup ont tout perdu sur le passage de cette tornade.

 Les familles les plus démunies voient, de plus, leur

situation aggravée par le fait qu'elles sont souvent

peu, mal ou pas du tout assurées.

Après l'urgence, le Secours populaire s'engage donc à

les aider et les soutenir dans leurs démarches

administratives, pour se reloger et se rééquiper dans

la dignité en meubles, etc.


A un mois de la rentrée scolaire, on peut prévoir que

 les enfants auront aussi des besoins.


C'est pourquoi nous appelons à la solidarité financière.


Vous pouvez envoyer vos chèques, en indiquant

au dos "pour les victimes de la tornade en Avesnois" à :

Secours populaire français,

18-20 rue Cabanis,

BP 17, 59007 LILLE Cedex

ou effectuer un virement sur le CCP 2 555 57 Z.

*****
***
*
 
 
Elles sont toujours à la recherche de dons (nourriture, vêtements, couvertures, mais aussi mobilier, literie,

appareils électroménagers et tout ce

qui touche à la petite enfance) :

Hautmont : centre culturel, tél : 03 27 63 64 70
Maubeuge : salle des fêtes du Faubourg-de-Mons
pour les matériels d'aide et de couchage.
Tél : 0800 13 01 01
Boussières-sur-Sambre : en mairie.
Tél : 03 27 66 39 77
Neuf-Mesnil : en mairie. Tél : 03 27 66 37 11
 
 

05/08/2008

TORNADES

Comme vous l'avez appris, une tornade s'est abattue sur la commune d'Hautmont (Nord), il y a deux jours, apportant son cortège de désolations...

Ce phénomène n'est, hélas, pas rare dans notre région. Le Pas-de-Calais et le Nord se classent, respectivement, 2ème et 3ème au classement des départements les plus touchés par les tornades, juste derrière la Charente-maritime et devant l'Hérault, depuis que ces accidents météorologiques sont répertoriés (au moins un siècle, pour les observations fiables, tout au moins), comme le montre la carte ci-après :

medium_carte-tornades-france_force_2_et_.png
Nombre, par département, de tornades de force 2 et plus, connues à ce jour.

 Il faut savoir, en fait, que les tornades sont classées selon l'échelle améliorée de Fujita, en proportion des dégâts qu'elles causent aux structures, aux habitats et véhicules, depuis la Force zéro (F0, vents de 105 à 135 km/h.) jusqu'à la Force 5 (F5, vents supérieurs à 320 km/h.), comme l'indique le tableau ci-après :

INTENSITÉ VITESSE DU VENT DÉGÂTS OBSERVÉS
F0 105 à 135 km/h Casse de petites branches d'arbres, torsion de panneaux de signalisation
F1 136 à 175 km/h Arrachage de tuiles sur les toits, déplacement latéral des voitures sur les routes, renversement de caravanes
F2 176 à 220 km/h Soulèvement de toits entiers, déracinement d'arbres, des débris légers commencent à être emportés sur de longues distances
F3 221 à 270 km/h Arrachage des murs, retournement de véhicules lourds comme camions et trains, des objets de taille moyenne (quelques kg) sont transportés en altitude
F4 271 à 320 km/h Soulèvement et déplacement de bâtiments sans fondations, de véhicules légers, des corps de toutes sortes (pesant jusqu'à une centaine de kilogrammes) volent littéralement
F5 > 320 km/h Soulèvement et déplacement de bâtiments avec fondations, de camions, de trains, arrachage systématique de tous les arbres et de toutes les structures proéminentes, les débris se transforment en projectiles d'une violence inouïe

Echelle améliorée de Fujita

La tornade de dimanche dernier n'a, toutefois et heureusement, pas dû atteindre la violence montrée par celle qui sévit le 24 juin 1967, dans le Nord et le Pas-de-Calais et où les villages de Palluel et Pommereuil furent les plus touchés. Cette tornade atteignit la Force 5 et parcourut plusieurs kilomètres sur une largeur record de 2.500 mètres !

Dans cette catastrophe, il y eut 7 morts et 600 maisons détruites. D'autres villages furent atteints, dans un triangle compris, approximativement, entre les villes de Douai-Cambrai et Arras.

medium_Dégâts_à_Riencourt-lès-Cagnicourt_tornade_1967.jpg
Dégâts dans le village de Riencourt-lès-Cagnicourt, juin 1967.

Ces catastrophes deviendraient de moins en moins exceptionnelles, selon les experts météorologues... touchant toujours davantage les mêmes départements, cités plus haut et notamment la Charente-Maritime et le Pas-de-Calais. La carte ci-après en témoigne :

medium_carte-tornades-france_de_2001_à_2007.png
Nombre de tornades, par département, de 2001 à 2007 (le 17 et le 62 ont connu 7 tornades et +)

Le réchauffement climatique dû à l'activité humaine doit, vraisemblablement, y être pour quelque chose, quoique l'on puisse en penser...

*****

[ Sources : KERAUNOS, Observatoire français des tornades et orages violents // Infoclimat ]

01/08/2008

TERRILS EN TOUS GENRES

Des photos de terrils, vous savez ces amas de stériles qui ont été constitués au fil de l'exploitation minière, dans le Nord de la France et en Belgique :

medium_Terril_à_Loos_en_Gohelle.JPG
A tout seigneur, tout honneur ! Terril à Loos-en-Gohelle, près de Lens. En réalité, ils sont deux. Ces jumeaux sont les plus hauts d'Europe (146 m.)
medium_Terril_de_Beringen.jpg
Terril de Beringen (Belgique), dans ce que l'on appelait le "Borinage".
medium_Terril_de_Noyelles-Godault.jpg
Terril de Noyelles-Godault (P. de C.)
medium_Terril_St_Charles-Lodelinsart.jpg
Celui de Lodelinsart, près de Charleroi (B.) est du genre allongé et la végétation l'a envahi...
medium_Terril_d_Haillicourt_PdeC_.jpg
Terril d'Haillicourt, près de Bruay-Labussière, un des hauts lieux de l'extraction du charbon.
medium_Terril_de_Namêche.jpg
A Namêche, près de Namur (B.), l'exploitation des terres stériles (pour la construction de routes, par ex.) a formé une carrière à ciel ouvert où se crée une nappe d'eau.
medium_Terril_de_Noeux_les_Mines.jpg
Le terril de Noeux-les-Mines (P. de C.) a servi à la création d'une piste de ski synthétique...
medium_Terril_de_Gilly-ravines.JPG
Des ravines, dues aux eaux d'écoulement, se forment parfois. Ici, sur le terril de Gilly-Charleroi.
medium_Terril_de_Rieulay.JPG
Modification du paysage à Rieulay (Nord), non loin du musée de la Mine de Lewarde.
medium_2007.09.21_AVION_Ancien_terril.JPG
Ancien terril d'Avion, près de Lens, qui fut en partie exploité...
medium_Terril_en_fleurs.JPG
Terril en fleurs : une flore spécifique s'installe sur la plupart des terrils. Des espèces, autrefois inconnues sous nos latitudes, peuvent même y prospérer, cela, grâce au micro-climat dû au dégagement de chaleur de la combustion interne des couches de terres amoncelées, contenant encore un peu de charbon...
*****

11:15 Publié dans Divers, Nord - Pas de Calais | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | | Pin it!

29/07/2008

RADIOS PIRATES

Alors que j'étais au lycée, dans les années soixante, s'est produit le phénomène des radios pirates. Ces radios, dans leur quasi-totalité, étaient anglo-saxonnes (mis à part, Radio Campus, qui fut la première radio libre et universitaire française, à partir de 1968, mais ça c'est une autre histoire).

Ces radios émettaient de façon off-shore, c'est à dire en dehors des eaux territoriales britanniques, suédoises ou néerlandaises, sur la fréquence A.M. (moyennes ondes, comme l'on disait à l'époque), à partir d'un bateau ou d'une plate-forme, genre plate-forme pétrolière, ou une structure fortifiée de la deuxième Guerre mondiale abandonnée par les militaires, etc...

Les programmes diffusés étaient essentiellement consacré à la musique pop-rock et je me souviens qu'il n'était pas rare que je fasse mes devoirs à la maison en écoutant une radio pirate, sur mon "transistor" (poste à transistors) ! Il faut dire que notre région (Nord-Pas de Calais) se prête bien, par sa situation et son relief géologique quasiment plat, à la réception radio de toute l'Europe du Nord-Ouest...

La plus ancienne d'entre elles, c'est Radio CAROLINE, appartenant à Ronan O'RAHILLY, qui commença à émettre en 1964, depuis le ROSS REVENGE, un vieux cargo.

medium_Le_Ross_Revenge.3.jpg
Le Ross Revenge.

Au milieu des "sixties", ces radios pullulaient : Radio City, Radio London (Big "L"), Radio Essex, Radio 390 (Three Nine Nought)...

Radio Caroline aura jusqu'à 20 millions d'auditeurs dans l'Europe du Nord-Ouest. Devant ce succès, il fut même question de créer une chaîne de télévision pirate, dont les émissions auraient été diffusées depuis... un avion survolant la Mer du Nord, à haute altitude !

Certains animateurs de Radio Caroline devinrent célèbres : Johnnie WALKER ou ROSKO, ("l'Homme qui marche sur l'eau" ou "l'Empereur"), dont vous vous souvenez peut-être car il anima, par la suite, des émissions musicales sur RTL et connut son heure de gloire en France.

medium_ROSKO.2.gif
ROSKO

Ces radios ont permis l'explosion de la pop musique, en permettant de faire connaître des groupes et chanteurs britanniques et américains : par exemples, les WHO leur doivent beaucoup, ainsi que les ROLLING STONES, mais aussi la musique noire américaine, notamment celle issue des studios de la TAMLA-MOTOWN (Diana ROSS, les FOUR TOPS, Marvin GAYE, pour ne citer qu'eux).

Les radios libres d'alors ont presque tout inventé de la radio moderne, ou introduit (à l'échelle européenne, tout au moins, car beaucoup de choses bougeaint aussi aux States et elles s'en sont sûrement inspirées) : les jingles, le Top50, le rôle du D.J. (Disc Jockey), la notion de format, les bulletins d'informations "flash"...

 

podcast
Jingles radio

podcast
Jingles Mi Amigo

Elles sont à l'origine des radios libres de la fin des années 70-début des années 80, en France, dont la radio de la C.G.T. par exemple, Radio QUINQUIN à AUBY (Nord) :

medium_Radio_QUINQUIN.jpg
Radio QUINQUIN investie par les forces de l'ordre en octobre 1980

Après moult péripéties et une loi "anti-pirates" britannique, la plupart de ces radios se sont tues entre 1968 et 1972, mais certaines revinrent... au large des côtes néerlandaises. Radio CAROLINE devint "NORTH SEA INTERNATIONAL" (Radio Mer du Nord Internationale). Elle changera encore de bateau (le MEBO II) et de nom : Radio MI AMIGO, par exemple...

Ce n'est qu'avec l'explosion de l'Internet que l'on peut retrouver, de nos jours, certaines de ces radios pirates, dont CAROLINE, évidemment... Les programmes sont encore axés principalement sur la période des années 60-70, cela va de soi !

*****

23/07/2008

BALADES EN NORD : CAMBRAI

Cela vous dirait, une petite balade dans la ville de CAMBRAI ? Allez, pas de bêtises, on y va...

medium_Cambrai_hôtel_de_ville.2.jpg
L'hôtel de ville
medium_Cambrai_la_cathédrale.jpg
La cathédrale
medium_Cambrai_la_nef_de_la_cathédrale.jpg
La nef de la cathédrale
medium_cambrai_intérieur_de_la_cathédrale.JPG
Autre vue de l'intérieur de ce lieu de culte
medium_Cambrai_fête_historique.jpg
Lors de la Fête historique annuelle... Cambrai a été la première ville du Nord à être élue "Ville d'art et d'histoire".
medium_Cambrai_le_château_de_Selles.jpg
Le château de Selles, qui fait office, de nos jours, de palais de justice.
medium_Cambrai_le_jardin_public.jpg
Une vue du jardin public
medium_Cambrai_porte_de_Paris.jpg
La Porte de Paris
medium_Cambrai_maison_espagnole_O.T._.jpg
La Maison espagnole, siège de l'Office de Tourisme
medium_Cambrai_le_théâtre.jpg
Le théâtre
medium_Cambrai_Notre_Dame_de_Grâce.jpg
Notre-Dame de Grâce
*****

09:00 Publié dans Nord - Pas de Calais | Lien permanent | Commentaires (3) | | | | | Pin it!

26/05/2008

LE PARC DES GLISSOIRES AU PRINTEMPS

Je vous ai déjà présenté le Parc des Glissoires d'Avion-Lens, dans une précédente note, le 25 janvier dernier. C'était donc en hiver... Voici cette même base de loisirs... au printemps.

Petite promenade en photos, en compagnie de BESSY, bien sûr...

medium_2008.05.23.JPG
Les jets d'eau fonctionnaient en ce vendredi 23 mai...
medium_2008.05.23_8_.JPG 
Par contre, le "Ch'ti parc" réservé aux enfants était encore fermé et des bâches recouvraient le petit manège. Je pense aussi que cet endroit ne doit être ouvert que les mercredis, samedis et dimanches...
medium_2008.05.23_3_.JPG
Un arbre magnifique, que je présume être un robinier (appelé aussi faux-acacia), tout couvert de grappes de fleurs blanches odorantes borde un petit lac.
medium_2008.05.23_7_.JPG
BESSY se sèche au soleil... Il faut vous dire qu'elle venait de plonger dans un des marais des Glissoires ! Voulant poursuivre un canard et pensant peut-être qu'elle pouvait marcher sur les plaques de lentilles d'eau qui recouvrent l'endroit, Mademoiselle a bel et bien coulé, mais a su remonter très vite à la surface ! Je l'ai aidée à revenir sur la berge. En tout cas, maintenant, nous le savons, BESSY sait nager ! Heureusement, il faisait très doux ce matin-là et le poil de  BESSY a séché rapidement...
medium_2008.05.23_4_.JPG
La promenade est encore plus agréable au printemps, quand tout est verdoyant...
medium_2008.05.23_5_.JPG
Il y a même des emplacements prévus pour le pique-nique...
medium_2008.05.23_2_.3.JPG
 Etre si près de la ville et se retrouver comme en pleine nature, au calme, c'est quand-même une belle réussite, ce parc des Glissoires !
medium_2008.05.23_1_.JPG
Une dernière vue sur un des marais (ou petits lacs), paradis des pêcheurs et des promeneurs...
*****

19/05/2008

CLAIRMARAIS

Clairmarais, commune de l'Audomarois, fut fondée au XIIème siècle, quand Bernard de Clairvaux y fit bâtir son abbaye cistercienne (en 1140).

Le nom de ce lieu vient de l'existence de vastes marais et de nombreuses rivières qui l'environnaient (en latin clarus mariscus). L'abbaye fut détruite à la Révolution et il n'en reste que quelques ruines :

medium_Clairmarais-ruines_de_l_abbaye.jpg

 

Mais Clairmarais est surtout connue à notre époque pour sa réserve naturelle régionale du Romelaêre, devenue réserve nationale, d'ailleurs, le 7 février de cette année.

medium_Clairmarais.4.2.jpg
 C'est cet environnement qui attire de plus en plus de visiteurs, en quête de nature...
medium_Clairmarais.6.jpg
Les promenades à pied, en bateau ou même en calèche sont très prisées des touristes.
medium_Clairmarais.9.jpg
Les cultures en horitllonnage permettent aussi d'acheter des légumes frais auprès des maraîchers...
medium_Clairmarais.3.jpg
Le calme du domaine est propice à l'observation de la nature et à la pêche.
medium_Clairmarais.2.jpg
De nombreux cygnes habitent l'endroit :
medium_Clairmarais.7.jpg
Alentour, auberge, chambres d'hôtes permettent de passer une journée, voire un week-end agréable...
medium_Clairmarais.8.jpg
*****

10:30 Publié dans Nord - Pas de Calais | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | | Pin it!

18/05/2008

1998, QUELLE ANNEE !!!...

Je ne pouvais pas, décemment, en rester là, avec la note qui précède, trop satirique au sujet du Racing Club de Lens !

Il faut aussi se rappeler les bons souvenirs et garder l'espoir d'un avenir meilleur pour notre club de football !

A propos de souvenirs, nous en avons de bons. Des souvenirs qui remontent à l'année 1998. Ce fut une année très spéciale pour le football français en général, avec la victoire de l'équipe de France en Coupe du Monde, mais aussi pour la Région Nord - Pas de Calais, avec le titre de champion de France du R.C. LENS...

Cette année-là, nous avions décidé de faire un petit cadeau à notre ami Bernard, qui, avec sa femme Marie-Thérèse, nous rejoignait chaque année depuis... 1980, sur notre lieu de vacances languedocien ! Des amis normands, comme l'était mon père, d'où, parfois, de longues discussions sur de nombreux sujets "régionaux" et notamment, sur le club de football de Petit-Quevilly (lieu de naissance de mon père) et même d'un certain footballeur : Daniel Horlaville, qui, à une certaine époque, (les années soixante, je crois bien) firent beaucoup parler d'eux...

Comme Bernard était un grand amateur de football et, pour marquer le coup, comme l'on dit familièrement, nous lui avons payé l'écharpe du RCL :

medium_Copie_de_RCL.jpg

Un soir, à l'apéro, nous lui avons remis le "trophée"... Nous ne pensions pas lui faire un tel plaisir ! Il l'a mise immédiatement autour de son cou, comme le montre la photo ci-dessus...

medium_RCL.jpg

Puis nous avons tous les quatre posé pour une autre photo souvenir... 

Depuis, malheureusement, Bernard, puis son épouse, nous ont quittés... Mais, comme je le disais ci-dessus, il faut garder les bons souvenirs de ceux que l'on a appréciés...

*****