logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

31/03/2013

DANS LA PLAINE D'ARTOIS...

2013.03.30 Route de Villers - Brulin (1).JPG

Hier après-midi, en revenant avec Hupette de la leçon d'éducation canine de Villers-Brulin, Evelyne a eu l'idée de photographier quelques passages de sa route du retour.

Cette première photo a été prise à la sortie du village.

2013.03.30 Route de Villers - Brulin (3).JPG

La "vaste" plaine artésienne, quelque part entre Villers-Brulin et Villers-Châtel...

2013.03.30 Route de Villers - Brulin (6).JPG

La belle chapelle de Villers-Châtel apparaît, en descendant vers le village. On distingue, au fond, le monument aux Morts et la tour moyenâgeuse du château.

2013.03.30 Route de Villers - Brulin (7).JPG

Ces trois monuments figurent, d'ailleurs, dans l'album Photo "Pas-de-Calais" du blog...

2013.03.30 Route de Villers - Brulin (9).JPG

Le château, forteresse des XIVème et XVème siècles. Une partie du château fut démolie, en 1750, puis reconstruite. Seule, la façade d'entrée est d'origine.

2013.03.30 Route de Villers - Brulin (12).JPG

Le calvaire sur la route de Cambligneul. Le Christ doit avoir bien froid, surtout que les arbres, qui protégeaient ce monument, ont été coupés !

2013.03.30 Route de Villers - Brulin (13).JPG

Attention : "Accotements meubles" prévient ce panneau... conséquence des intempéries assez exceptionnelles que nous avons connues cet hiver !

2013.03.30 Route de Villers - Brulin (14).JPG

Il subsiste encore de la neige, sur le bas-côté de la route, entre Servins et Hersin-Coupigny.

2013.03.30 Route de Villers - Brulin (17).JPG

Une dernière vue de la plaine et des collines d'Artois, avant de parvenir dans la zone urbaine de l'agglomération de Lens-Liévin...

***

Joyeuses Pâques à tous !

*****

07:00 Publié dans Loisirs, Nord - Pas de Calais | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | Pin it!

29/03/2013

PAS ENCORE LE PRINTEMPS !

SAM_6850.JPG

Hupette a rejoint sa copine Anaïs, ce matin, à la base de loisirs de Wingles, pour une petite promenade dans les sentiers aménagés.

Accessoirement, elle a rejoint aussi sa maîtresse Evelyne qui était accompagnée de son amie Patricia... !

SAM_6849.JPG

Tout au long des chemins, les arbres semblent encore bien nus : pas la moindre feuille ne pointe le bout du nez, qu'il s'agisse d'érables...

SAM_6852.JPG

...ou de bouleaux. La température vers 11 H. atteint péniblement les 4° C. !

SAM_6854.JPG

Ce fut l'occasion de voir qu'il existe un parcours fléché pour les amateurs de VTT.

SAM_6853.JPG

La pause photo, en file indienne : " je ne veux voir qu'une seule tête !... "

SAM_6855.JPG

Retour par le lac où barbottaient quelques palmipèdes.

Dans le fond de l'image, les travaux se terminent, sur l'autre rive, et une construction a pris place.

Je ne sais pas à quoi ce bâtiment va bien pouvoir servir, mais ces travaux ne concernaient pas particulièrement le renforcement des berges de l'étang, comme je le supposais dans une note en date du 27 janvier 2012. Cette note était illustrée de la photo ci-dessous :

1764589355.JPG

Sur un peu plus d'un an, on ne peut parler d'avancement rapide des travaux. Peut-être y a-t-il eu des problèmes de stabilisation du terrain. Il faut rappeler que le sol est, ici, constitué en grande partie de remblais d'anciens terrils des mines de charbon.

*****

24/03/2013

N'EN JETEZ PLUS... !

Oui, il a bien neigé aussi, dans le Pas-de-Calais, en mars...

Nous avons été servis, merci !

Pour preuve, le diaporama que m'a fait parvenir un ami...

Neige dans le Pas-de-Calais.jpg

Cliquez sur le lien, ci-dessous, pour ouvrir le fichier

[ Diaporama Power Point automatisé, non sonorisé ] :

Neige dans le Pas-de-Calais.pps

*****

19/03/2013

LA PASSERELLE

2013.03.17 Passerelle Louvre Lens (5).JPG

Un chemin permet aux piétons et cyclistes de se rendre depuis la gare de Lens jusqu'au Louvre-Lens.

Une passerelle enjambe la rue Bernanos permettant ainsi d'aller au musée sans avoir à affronter la circulation automobile.

2013.03.17 Passerelle Louvre Lens (4).JPG

La passerelle est en acier et pèse 42 tonnes, lui assurant une grande solidité ; ceci, en vue du passage d'un éventuel tramway, plus tard...

2013.03.17 Passerelle Louvre Lens (7).JPG

Ce n'est donc pas le poids d'Evelyne qui fera céder la passerelle !

2013.03.17 Passerelle Louvre Lens (6).JPG

La "maison du projet Louvre-Lens" est visible à gauche de l'image. Elle est située en bordure du parc du musée.

2013.03.17 Passerelle Louvre Lens (8).JPG

Ces photos ont été prises par Dame Nicole, dimanche après-midi, avant qu'il ne tombe une sacrée drache !

(Vous remarquerez le ciel tout gris, bas et menaçant... !)

2013.03.17 Passerelle Louvre Lens (2).JPG

Autre vue du chemin menant au Louvre-Lens

2013.03.17 Passerelle Louvre Lens (3).JPG

Au fond de l'image, on distingue les terrils jumeaux des fosses 11/19 de Loos-en-Gohelle.

***

Bonne journée à tous !

*****

18/03/2013

PROMENADE A DOUAI

Que diriez-vous de partir à la découverte de la ville de DOUAI (Nord) ?

 

Douai.png

Cliquez sur le lien, ci-dessous, pour ouvrir le diaporama

[ Power Point automatisé, sonorisé ] :

DOUAI.pps

*****

14:00 Publié dans Nord - Pas de Calais | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | | Pin it!

08/03/2013

LA BATAILLE DE LENS

Pour relever le défi de Françoise la Comtoise, voici un résumé de l'histoire de ma région, l'Artois...

L'Artois

L'Artois est une province historique de l'Ancien Régime, ayant pour capitale Arras, et qui forme aujourd'hui la plus grande partie du Pas-de-Calais. Les habitants de l'Artois sont des Artésiens.
Les contours de l'Artois ont varié au cours des siècles, en fonction des aléas de l'histoire et des rattachements ou séparations d'avec les comtés voisins, comté de Boulogne, comté de Flandre, etc. L'Artois correspond à peu près au pays de la tribu gauloise, sans doute d'origine germanique, des Atrébates, dont la capitale Nemetocenna est devenue Arras.

Compris par les Romains dans la province romaine de Belgique, ce pays fut conquis au Ve siècle par les Francs et donné en 863 par Charles le Chauve à Judith, sa fille, qui épousa Baudouin Bras de Fer, comte de Flandre.
Après avoir été longtemps possédé par les comtes de Flandre, sous la suzeraineté de la France, il fut réuni à la couronne par Philippe-Auguste en 1180, et donné en 1237, avec titre de comté, par Saint Louis à Robert, son frère aîné, le comte d'Artois.
Après avoir relevé des ducs de Bourgogne, l'Artois passa par héritage aux Habsbourg d'Espagne et fut re-rattaché définitivement à la France après la guerre de Trente Ans, le 7 novembre 1659 aux termes du traité des Pyrénées sauf Aire-sur-la-Lys et Saint-Omer (l'Artois réservé) qui ne revint à la France qu'en 1678.

Le Grand Condé.jpg

 Mais je ne peux passer sous silence un des plus célèbres faits d'armes de l'histoire de notre pays, je veux parler de la Bataille de Lens, qui eut lieu en 1648, et où s'illustra le Prince de Condé.

Un quartier de la ville de Lens porte le nom de "Grand Condé", en souvenir de cette bataille...

Bataille de Lens.jpg

LA BATAILLE DE LENS (20 août 1648)

Après avoir pris le commandement de l’armée des Flandres au début de l’année 1648, le jeune vainqueur de Rocroi, Louis II de Bourbon-Condé, arrive le 18 août devant Lens, occupée depuis la veille par l’archiduc Léopold. Le camp dressé, il prépare la bataille : l’aile gauche au maréchal de Gramont et l’aile droite pour lui-même. L’artillerie, commandée par le comte de Cossé, est placée en tête devant le front et la cavalerie couvrira les deux ailes. Le matin du 20 août l’assaut est imminent mais avant de partir à l’attaque de la ville, le prince de Condé exhorte une dernière fois ses troupes : « Amis, vous souvenez-vous de Rocroi, de Fribourg, de Nordlingen ? Il nous faut vaincre ou mourir. Vous marcherez sur une seule ligne. Vous conserverez quoi qu’il en coûte votre ordre de bataille. Vous essuierez, sans tirer, le premier feu de l’ennemi. Ensuite, seulement, vous pourrez tirer. »

Au cri de « Vive le Roi ! », les troupes françaises s’élancent. En infériorité numérique, Condé emploie la ruse: Feignant une retraite des troupes françaises peu de temps après l’engagement, le jeune archiduc ordonne à sa cavalerie de charger, mais celle-ci est repoussée avec pertes par une contre-offensive française. La cavalerie de Léopold, suite à cet échec, panique et fuit, laissant seule l’infanterie ibérique. Les vaillants Tercios espagnols brisent le régiment des Gardes françaises, mais sont contournés parla cavalerie. Lestroupes restantes, abandonnées comme lors de la bataille de Rocroi, n’ont plus qu’à battre en retraite ou se rendre aux Français.

La bataille est gagnée. Jean de Beck, l’un des généraux ennemis, humilié par la défaite préfère mourir d’une blessure assez légère que de se faire soigner. Gramont après avoir cerné des Espagnols et les avoir taillés en pièces rejoint Condé. Ils veulent s’embrasser mais leurs chevaux encore échauffés de la bataille essaient de s’entre-dévorer. Les chroniqueurs rapportent que « Jamais on ne vit une victoire plus complète ». Le général Beck y fut blessé à mort et fait prisonnier. Le prince de Ligne, général de la cavalerie espagnole, eut la même destinée, aussi bien que presque tous les principaux officiers allemands et tous les officiers, tant espagnols qu’italiens. Ils laissèrent sur le champ de bataille, trente-huit pièces de canon et huit mille hommes.

La nouvelle de cette victoire arrive à Paris, le lendemain, le vendredi 21 août 1648 et le mercredi 26 août 1648, le Roi se rend à Notre-Dame pour faire chanter le Te Deum et rendre grâce à Dieu des avantages qu’il avait remporté sur les ennemis à Lens.

Cette victoire met un terme aux négociations de Munster pour rétablir la paix et conduit à la signature du Traité de Westphalie le 24 octobre 1648, qui met fin à la guerre de trente ans.

Grand Condé.jpg

C'est grâce au traité de Westphalie que la France put annexer, entre autres, et comme nous l'avons appris à l'école, les évêchés de Metz, Toul et Verdun.

*****

10/02/2013

CAPRICES DE LA METEO

2013.02.09 (1).JPG

Surprise, hier, en début d'après-midi, pour Evelyne, partie en voiture pour Villers-Brulin, avec Hupette, pour la leçon d'éducation canine...

Alors que chez nous, à Lens, le soleil brillait et qu'il n'y avait pas de neige, le décor changea soudain quand Evelyne approcha de son but. Elle s'arrêta pour prendre quelques photos, comme ici, à Villers-Châtel. Neige et brouillard, et le soleil qui essaie de se faire voir, c'est une belle photo, avec dans le fond, l'église du village. [ Vous pouvez cliquer sur l'image pour l'afficher en plus grand format, dans une nouvelle fenêtre ]

2013.02.09 (3).JPG

La chapelle de Villers-Châtel

2013.02.09 (5).JPG

La route était, cependant, praticable, la température était légèrement positive.

2013.02.09 (8).JPG

Evelyne s'est arrêté une nouvelle fois, non loin de Villers-Brulin...

2013.02.09 (9).JPG

Les rues du village offraient un paysage que nous pensions ne plus voir de si tôt...

2013.02.09 (11).JPG

Au bout de cette rue, le chemin vicinal qui mène au centre canin...

2013.02.09 (18).JPG

Le calvaire avec son Christ qui devait avoir bien froid !

2013.02.09 (23).JPG

Au centre canin, les installations apportent un peu de couleur au décor. Les chevaux étaient de sortie, eux aussi, et semblaient ne pas trop se préoccuper de ces caprices météorologiques !

Vingt kilomètres à vol d'oiseau, séparent le Lensois de ces premières collines d'Artois et la météo était totalement différente (hormis la température à peu près équivalente : il ne faisait que 4° C. à Lens)...

*****

09/02/2013

VISITE VIRTUELLE DU LOUVRE LENS

Galerie du Temps.jpgJe vous invite à faire une visite

virtuelle du Louvre-Lens.

Dans ce diaporama, vous

trouverez quelques-unes des

oeuvres majeures exposées

sur le site...

  

Bonne visite et n'oubliez pas le guide

(rassurez-vous, un commentaire suffira... !)

Cliquez sur le lien, ci-dessous, pour ouvrir le fichier

(Power Point sonorisé, non automatisé) :

Une visite au Louvre-lens.pps

*****

11:00 Publié dans Arts, Nord - Pas de Calais | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | Pin it!

01/02/2013

LA TRAVERSEE DE LA MANCHE EN BALLON

Je ne me souviens plus exactement à quelle occasion je fis une excursion d'une journée à la mer, en autocar ; excursion offerte par mon école primaire, lorsque j'avais 10 ou 11 ans. C'était probablement pour l'entrée au lycée (CM2 - 6ème des lycées et collèges).

Le car a pris la direction de Calais et le premier arrêt fut pour la visite de l'ascenseur à bateaux des Fontinettes, non loin de Saint-Omer, un ouvrage qui m'impressionna et m'intéressa beaucoup.

Puis, nous fîmes un arrêt en forêt de Guines, à quelques kilomètres au sud de Calais, où nous découvrîmes ce monument commémorant un exploit : 

Guines.jpg

Il s'agit de la colonne Blanchard, érigée en 1875 à peu près à l'endroit où cet aéronaute français, Jean-Pierre François Blanchard, atterrit le 7 janvier 1785, après avoir effectué un périple en ballon gonflé à l'hydrogène, depuis Douvres, en Angleterre, en compagnie de son ami, l'américain John Jeffries. Vous lirez ci-dessous, un résumé de ce voyage dans les airs au-dessus du détroit du Pas-de-Calais.

C'était la première traversée du "Channel" par l'Homme avec un engin volant...

Mais il faut bien avoir à l'esprit qu'il s'agissait d'un vol en ballon à gaz et non en montgolfière comme les frères Montgolfier en réalisèrent à Paris, en 1783. Les matériaux utilisés à l'époque, pour la réalisation du ballon proprement dit, étaient loin d'avoir l'étanchéité voulue pour retenir le gaz de façon efficace, comme le font nos matériaux modernes, et des pertes d'hydrogène se produisaient continuellement, faisant descendre irrémédiablement l'aéronef, comme vous le lirez dans le récit ci-après...

*

Jean-Pierre François Blanchard, né au Petit-Andely le 4 juillet 1753 et mort à Paris le 7 mars 1809, est un aéronaute français qui s’illustra dans la conquête des airs en ballon.

 

Blanchard.3.jpg                   

*                

Résumé de la traversé de la Manche, en ballon, par Blanchard et Jeffries :

Le 7 janvier 1785, Blanchard et son ami et mécène américain John Jeffries traversent la Manche de Douvres à Guînes en 2 heures 25 minutes, à bord d’un ballon gonflé à l’hydrogène.

 

Jeffries.jpg

[ John Jeffries ]

Au cours de cette traversée, Blanchard et son compagnon avaient effectué environ un tiers de la traversée lorsque leur vaisseau se mit à descendre. Après que les deux aérostiers eurent jeté par-dessus bord tout ce dont ils disposaient, le ballon reprit de l’altitude jusqu’aux deux tiers lorsqu'il se remit à descendre.  

Blanchard.jpg

Blanchard et Jeffries durent, cette fois, jeter non seulement l’ancre et les cordages, mais également se déshabiller et jeter par-dessus bord une partie de leurs vêtements. La reprise d’altitude du ballon leur évita d’utiliser leur dernière ressource, qui aurait été de couper la nacelle. 

Fermiers - arrivée en France.jpg

Alors qu’ils approchaient du rivage, l’aérostat s’éleva, décrivant un magnifique arc au-dessus de la terre avant d’aller se poser en forêt de Guines. [ Wikipedia ]

*****

27/01/2013

HUPETTE EN BALADE (ENCORE !...)

Le terrain d'entraînement du centre d'éducation canine de Villers-Brulin était toujours impraticable, hier après-midi ; aussi, une randonnée avec les chiens fut-elle programmée, comme ce fut le cas, le samedi précédent...

2013.01.26 Promenade à Villers-Brulin (1).JPG

Nos toutous se disent bonjour.  Tiens, une nouvelle tête : un King Charles, qui ne participera pas à la promenade car il est trop petit !

Cette fois-ci, le copain d'Hupette, Haribo, n'était pas là...

2013.01.26 Promenade à Villers-Brulin (2).JPG

Un bearded collie se roule dans la neige : la joie de retrouver ses congénères et de faire une belle balade ?

2013.01.26 Promenade à Villers-Brulin (3).JPG

C'est parti... "Sous moi donc, cette MEUTE s'avance..."

2013.01.26 Promenade à Villers-Brulin (5).JPG

Il y avait encore beaucoup de neige ; le redoux annoncé était trop timide pour faire fondre tout ça, rapidement !

2013.01.26 Promenade à Villers-Brulin (4).JPG

Photo de groupe...

2013.01.26 Promenade à Villers-Brulin (6).JPG

La plaine d'Artois toute blanche...

2013.01.26 Promenade à Villers-Brulin (7).JPG

Une montagne de neige ?

2013.01.26 Promenade à Villers-Brulin (8).JPG

Les agriculteurs avaient bien déblayé la neige, avec leurs tracteurs, dans les chemins vicinaux...

2013.01.26 Promenade à Villers-Brulin (9).JPG

Un bel après-midi d'hiver, où le soleil avait daigné briller !

***

Bon dimanche à tous !

*****