logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/03/2013

HYMNE AU PRINTEMPS

 C'est le printemps !

 Printemps.jpg

Enfin... il paraît que c'est le printemps !...

S'il vous manque - comme c'est mon cas - quelques rayons de soleil pour y croire,

consolez-vous en écoutant la belle chanson de Félix Leclerc, 

qu'il écrivit en 1951 (paroles et musique)

et qui fut le succès de l'année au Québec :

"L'Hymne au Printemps"... 

 

[ Félix Leclerc, dans une émission télévisée, dans les années soixante (1966 ?) ]

L’HYMNE AU PRINTEMPS

 

Les blés sont mûrs et la terre est mouillée
Les grands labours dorment sous la gelée
L´oiseau si beau, hier, s´est envolé
La porte est close sur le jardin fané...

Comme un vieux râteau oublié
Sous la neige je vais hiverner
Photos d´enfants qui courent dans les champs
Seront mes seules joies pour passer le temps

Mes cabanes d´oiseaux sont vidées
Le vent pleure dans ma cheminée
Mais dans mon cœur je m´en vais composer
L´hymne au printemps pour celle qui m´a quitté

Quand mon amie viendra par la rivière
Au mois de mai, après le dur hiver
Je sortirai, bras nus, dans la lumière
Et lui dirai le salut de la terre...

Vois, les fleurs ont recommencé
Dans l´étable crient les nouveau-nés
Viens voir la vieille barrière rouillée
Endimanchée de toiles d´araignée

Les bourgeons sortent de la mort
Papillons ont des manteaux d´or
Près du ruisseau sont alignées les fées
Et les crapauds chantent la liberté
Et les crapauds chantent la liberté...

***

Bonne journée à tous !

*****

18/02/2013

FEVRIER

Carnaval.jpg

FEVRIER

Aux pans du ciel l'hiver drape un nouveau décor ;
Au firmament l'azur de tons roses s'allume ;
Sur nos trottoirs un vent plus doux enfle la plume
Des petits moineaux gris qu'on y retrouve encor.

Maint coup sec retentit dans la forêt qui dort ;
Et, dans les ravins creux qui s'emplissent de brume,
Aux franges du brouillard malsain qui nous enrhume
L'Orient plus vermeil met une épingle d'or.

Folâtre, et secouant sa clochette argentine,
Le bruyant Carnaval fait sonner sa bottine
Sur le plancher rustique ou le tapis soyeux ;

Le spleen chassé s'en va chercher d'autres victimes ;
La gaîté vient s'asseoir à nos cercles intimes...
C'est le mois le plus court : passons-le plus joyeux

[ Louis-Honoré FRECHETTE (1839-1908) - Recueil : Oiseaux de Neige ]

***

Bonne journée à tous !

*****

07:00 Publié dans Poésie, Littérature | Lien permanent | Commentaires (3) | | | | | Pin it!

06/02/2013

LA CIGALE

En attendant des jours meilleurs...

LA CIGALE

Cigale.jpg

Ô Cigale, née avec les beaux jours,
Sur les verts rameaux dès l'aube posée,
Contente de boire un peu de rosée,
Et telle qu'un roi, tu chantes toujours !
Innocente à tous, paisible et sans ruses,
Le gai laboureur, du chêne abrité,
T'écoute de loin annoncer l'été ;
Apollôn t'honore autant que les Muses,
Et Zeus t'a donné l'Immortalité !
Salut, sage enfant de la Terre antique,
Dont le chant invite à clore les yeux,
Et qui, sous l'ardeur du soleil Attique,
N'ayant chair ni sang, vis semblable aux Dieux !

*

[ Charles-Marie Leconte de Lisle (1818-1894) – Recueil : Odes anacréontiques

***

Bonne journée à tous !

*****

29/01/2013

VERONE, ROMEO ET... JULIETTE

Roméo et Juliette par Frank Dicksee, 1884.png

[ Roméo et Juliette, tableau peint par Frank B. Dicksee (1853-1928) en 1884 ]

La première représentation de "Roméo et Juliette", l'oeuvre de William Shakespeare, aurait eu lieu le 29 janvier 1595.

Roméo et Juliette.jpg

[ Page de garde d'une édition de 1599 de l'oeuvre de W. Shakespeare ]

L'histoire de Roméo Montaigu et de Juliette Capulet, enfants issus de deux familles ennemies qui tombent amoureux l'un de l'autre et meurent ensemble, est devenue une oeuvre majeure de la littérature anglaise, mais aussi internationale.

P1070829.JPG

L'action de cette tragédie se déroule à Vérone (Italie) comme vous le savez sûrement...

P1070895.JPG

Un membre de notre famille (Chaima pour ne pas la citer, l'épouse de Romain) a fait, récemment, un court séjour dans cette ville et m'en a rapporté quelques photos. Ci-dessus, l'église San Fermo, de style gothique (XIVème siècle), dont la nef est coiffée d'une voûte en bois en forme de carène de bateau renversée.

P1070888.JPG

Il ne faisait pas très beau temps et c'est sous la pluie que Chaima a pris ces photos...

P1070891.JPG

"Sous les pavés", les traces de l'antique cité romaine...

P1070884.JPG

Les arènes de Vérone.

P1070835.JPG

Dans les rues de la ville...

P1070858.JPG

Une petite visite à la maison (présumée telle...) de Juliette ?...

P1070839.JPG

Dans la cour de la maison de Juliette, des cadenas sont attachés à un portail par les amoureux du monde entier, avec leurs noms, dans l'espoir que leur amour durât toujours...

P1070842.JPG

Chaima photographiée près de la statue de Juliette, dans la cour de la maison de Juliette Capulet.

Selon une superstition, de nombreux amoureux viennent, ici, poser une main dévote sur le sein droit de la "patronne des amoureux" afin qu'elle protège leur amour...

Voici quelques autres vues diverses de Vérone :

P1070834.JPG

Appareil photo.jpg

P1070883.JPG

Appareil photo.jpg

P1070887.JPG

Appareil photo.jpg

P1070867.JPG

Appareil photo.jpgAppareil photo.jpgAppareil photo.jpg

Bonne journée à tous !

*****

07:00 Publié dans Poésie, Littérature, Voyage | Lien permanent | Commentaires (4) | | | | | Pin it!

26/01/2013

NOTRE-DAME DE PARIS par G. DE NERVAL

Notre Dame de Paris.png

NOTRE DAME DE PARIS

 

N-D. de Paris.jpg

[ Ph. : P. Kovarik / AFP ]

 

 Notre-Dame est bien vieille : on la verra peut-être
Enterrer cependant Paris qu'elle a vu naître ;
Mais, dans quelque mille ans, le Temps fera broncher
Comme un loup fait un boeuf, cette carcasse lourde,
Tordra ses nerfs de fer, et puis d'une dent sourde
Rongera tristement ses vieux os de rocher !

Bien des hommes, de tous les pays de la terre
Viendront, pour contempler cette ruine austère,
Rêveurs, et relisant le livre de Victor :
- Alors ils croiront voir la vieille basilique,
Toute ainsi qu'elle était, puissante et magnifique,
Se lever devant eux comme l'ombre d'un mort !

 

[ Gérard de NERVAL (1808-1855) – Recueil : Odelettes ]

Gérard de NERVAL.jpg

Gérard de Nerval, de son vrai nom Gérard Labrunie, est un poète et écrivain français. Il se lia d'amitié avec Théophile Gautier et Victor Hugo.
Épris de l'actrice Jenny Colon, Nerval lui voua un culte idolâtre qui prit des formes nouvelles à la mort de celle-ci : figure de la Mère perdue, mais aussi de la Femme idéale. Il connut à partir de 1841 plusieurs crises de démence qui le conduisirent à la maison de santé du docteur Blanche. Dès lors, ses séjours dans cet établissement alternèrent avec ses voyages, en Allemagne, au Moyen-Orient. Ses dernières années furent marquées par la détresse matérielle et morale. On le retrouva pendu à une grille d'un bouge, rue de la Vieille-Lanterne, le 26 janvier 1855, dans le « coin le plus sordide qu'il ait pu trouver », comme l'a noté Baudelaire. Il a composé "Les Filles du Feu" (1854), "Aurélia", les sonnets des "Chimères" (1854).

[ Source : Les éphémérides d'Alcide ]

*****

14/01/2013

JANVIER EST REVENU

JANVIER EST REVENU. NE CRAINS RIEN NOBLE FEMME !

 

Janvier est revenu. Ne crains rien, noble femme !
Qu'importe l'an qui passe et ceux qui passeront !
Mon amour toujours jeune est en fleur dans mon âme ;
Ta beauté toujours jeune est en fleur sur ton front.

Sois toujours grave et douce, ô toi que j'idolâtre ;
Que ton humble auréole éblouisse les yeux !
Comme on verse un lait pur dans un vase d'albâtre,
Emplis de dignité ton coeur religieux.

Brave le temps qui fuit. Ta beauté te protège.
Brave l'hiver. Bientôt mai sera de retour.
Dieu, pour effacer l'âge et pour fondre la neige,
Nous rendra le printemps et nous laisse l'amour.

1er janvier 1842.

*

[ Victor HUGO (1802-1885) - Recueil : Dernière gerbe ]

 

Victor Hugo.jpg

***

Bonne journée à tous !

*****

07:00 Publié dans Poésie, Littérature | Lien permanent | Commentaires (4) | | | | | Pin it!

24/12/2012

POEME POUR NOEL

Sapin de Noël.gif

Le plus beau cadeau

Noël ! que nous apportes-tu
Dans tes bras si fragiles ?
Un cheval ? Une automobile ?
Un Pierrot au chapeau pointu ?
Noël, que nous apportes-tu ?

Nous apportes-tu dans ta hotte
Des oranges, du chocolat,
du pain d'épices, des nougats
Des pralines, des papillotes ?
Qu'y a-t-il au fond de ta hotte ?

Des joujoux, bien sûr, c'est parfait
Et c'est si bon les friandises !
Mais, dans tes menottes exquises
Trouverons-nous d'autres bienfaits ?

Noël, apporte-nous la Paix !

*

[ Raymond Richard ]

***

 

Jésus est né.gif

 

***

Bonne journée et bon réveillon à tous !

*****

13/12/2012

POEME DE SAISON...

 

2012.12.13 Wingles (2).JPG

 

Il a neigé la veille et, tout le jour, il gèle

 

Il a neigé la veille et, tout le jour, il gèle.
Le toit, les ornements de fer et la margelle
Du puits, le haut des murs, les balcons, le vieux banc,
Sont comme ouatés, et, dans le jardin, tout est blanc.
Le grésil a figé la nature, et les branches
Sur un doux ciel perlé dressent leurs gerbes blanches.
Mais regardez. Voici le coucher de soleil.
À l'occident plus clair court un sillon vermeil.
Sa soudaine lueur féerique nous arrose,
Et les arbres d'hiver semblent de corail rose.

*

 [ François COPPEE (1842-1908) – Recueil : Promenades et Intérieurs ] 

 

2012.12.13 Wingles (1).JPG

[ Photos : Le lac de la base de loisirs de Wingles, ce matin... ]

*****

28/11/2012

BIJOU, CAILLOU, CHOU...

LE REGRET DES JOUJOUX 

Toujours je garde en moi la tristesse profonde
Qu'y grava l'amitié d'une adorable enfant,
Pour qui la mort sonna le fatal olifant,
Parce qu'elle était belle et gracieuse et blonde.

Or, depuis je me sens muré contre le monde,
Tel un prince du Nord que son Kremlin défend,
Et, navré du regret dont je suis étouffant,
L'Amour comme à sept ans ne verse plus son onde.

Où donc a fui le jour des joujoux enfantins,
Lorsque Lucile et moi nous jouions aux pantins
Et courions tous les deux dans nos robes fripées ?

La petite est montée au fond des cieux latents,
Et j'ai perdu l'orgueil d'habiller ses poupées...
Ah ! de franchir si tôt le portail des vingt ans !

*

(Emile NELLIGAN (1879 – 1941) – Recueil : Motifs poétiques)

***

Bonne journée à tous !

Jeu.gif

*****

07:00 Publié dans Poésie, Littérature | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | | Pin it!

26/10/2012

LES FEUILLES MORTES...

C'est l'automne et les arbres perdent leurs feuilles, même le russe (ou vinaigrier)...

IMG_7476.JPG

J'ai récolté quelques feuilles d'érable noir, parce que cela me rappelait le doux temps de l'école primaire, quand nous devions dessiner une feuille morte, avec toutes ses nuances de couleurs...

IMG_7484.JPG

Exercice difficile où je n'excellais guère... mais c'était le bon temps, comme on dit !

Tiens ! A propos d'octobre, je réédite ce poème de circonstance :

***

Octobre.jpg

***

Bonne journée à tous !

*****