logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/02/2009

BENEVOLAT

Pour ceux qui ne l'auraient pas lu, voici, ci-après, le commentaire posté par Thierry VELU, Président-fondateur du G.S.C.F. (Groupe de Secours Catastrophe Français) sur ma note du 26 janvier dernier "Solidarité tempête sud-ouest" et faisant appel au bénévolat... Avis aux amateurs !

"Réagissons suite à la tempête du Sud-Ouest"

Les catastrophes naturelles ont toujours existé ; elles constituent un phénomène courant et
récurrent dans l’histoire de l’humanité.
Cependant, depuis un certain temps, les phénomènes catastrophiques semblent survenir à un
rythme plus accéléré et être potentiellement plus dangereux et plus dévastateurs. La France
n’est pas épargnée de ces aléas.
De nombreux drames restent gravés dans les mémoires : les inondations de Nîmes, Vaison la
Romaine, la tempête de 1999, la tornade à Hautmont et dernièrement la tempête du Sud-
Ouest.

Face à ces catastrophes, le Groupe de Secours Catastrophe Français a créé en juin 2007 le
projet Bénensol « Bénévoles engagés pour la solidarité ».

Ce projet a pour objet de rassembler tous les citoyens français souhaitant s’impliquer
bénévolement suite à une catastrophe ou un événement entraînant des sinistres
conséquents sur le plan national.

En complément de ce projet, une réserve de 1ère nécessité, indispensable pour aider les
victimes qui ont parfois tout perdu, a été mise en place. Celle-ci est approvisionnée en
fonction des dons pour ce projet.
Cette réserve est mise à disposition gracieusement à toutes les communes, associations…
qui en font la demande.

A ce jour, nous manquons de bénévoles et de moyens financiers pour développer davantage
ce projet. Aussi, nous lançons un appel à toutes les personnes qui souhaiteraient s’inscrire à
Bénensol.

C’est en s’unissant que nous pouvons changer les choses.

Nous vous invitons à vous rendre sur le site
http://gscf.eu,  espace Bénensol.

Thierry VELU
Président-Fondateur du GSCF
Renseignements :
GSCF-BP 80 222 – 59654 Villeneuve d’Ascq Cedex"

16:15 Publié dans Blog, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | | Pin it!

26/01/2009

SOLIDARITE TEMPETE SUD-OUEST

Comme ce fut le cas pour la tornade du mois d'août dernier, appelée (à tort, car d'autres communes furent touchées...) "tornade d'Hautmont", un élan de solidarité devrait se créer, un peu partout en France, en faveur des victimes de cette calamité.

J'ai scruté le Web pour voir un peu ce qu'il en était...

Je me suis arrêté aux premiers résultats de ma recherche, sur la page du blog France Télévision et sur celle de "La Provence" (laprovence.com) et j'ai pu constater qu'il pouvait y avoir toutes sortes de réactions...

Pour le blog de France Télévision, un seul article de blog que le rédacteur a osé intituler "Solidarité tempête dans le sud-ouest" et qui ne fait que donner des précisions de "technique météorologique" en quelque sorte ! Voici cet article :

" SOLIDARITE TEMPÊTE DANS LE SUD-OUEST.BLOG FRANCE TV

samedi 24 janvier 2009 à 21:17 :: BLOG FRANCE TV :: Une tempête est une perturbation associée à un centre de basses pressions atmosphériques. Cette dernière provoquent des vents violents qui tournent autour de ce centre dépressionnaire dans le sens inverse d'une aiguille d'une montre dans l'hémisphère nord et inverse dans l'hémisphère sud. Elles se déplacent à une vitesse moyenne de 40 km/h à 50 km/h, ce qui leur permet de traverser la France en moyenne en trois jours. Une tempête est plus rapide d’un cyclone tropical qui se déplace a une vitesse moyen de 20 km/h. Les dépressions sont fortement asymétriques alors qu'un cyclone est symétrique autour de son œil.
 
Lorsqu'il y a une force de beaufort de 10 à 11 (90 à 117 km/h), on parle de tempête. Par convention internationale, les avis de tempête sont déclarés à partir d'une force beaufort de 10 à 11 (90 à 117 km/h). Avec de telles rafales de vent, les vagues atteignent des hauteurs impressionnantes. C'est à partir d'une force de beaufort de 12, soit un vent de plus de 118 km/h en moyen, qu'on parle d'ouragan. Les vagues peuvent atteindre les 15 mètres avec un vent de 130 km/h. Ce qui est rare sur les terres, mais c'est déjà arrivé.

Les tempêtes peuvent être accompagnées, précédées et suivies de fortes précipitations et parfois d'orages. "

Par contre, pour "La Provence", j'ai trouvé cet appel à la solidarité :

La tempête a ravagé nos voisins du Sud-Ouest, détruisant les forêts, tuant quatre personnes et plongeant plus d'un million  de foyers dans le noir.

Impossible de rester indifférent, alors nous ouvrons cet espace à vos messages de solidarité, d'entraide et de soutien.

 

Mais un internaute, un certain Michel, a posté ce premier commentaire, sans se préoccuper des raisons qui ont pu amener les personnes victimes de la tempête à courir des risques en dehors de chez eux :

 

 

 

" comment ces gens sont - ils morts ? on a pas assez parler de cette tempête 48 h avant pour que les gens prennent leurs précautions , leurs responsabilités et mesurent tous ces risques ? je n'ose pas encore y croire que cela à fait des victimes , à la rigueur celui qui fait du hors-piste et qu'il lui arrive des problèmes çà tout le monde pourra dire à quelqes parts " c'est bien fait pour lui que c'est de sa faute " mais là cette tempête tout le monde savait que c'était dangereux alors comment ces gens qui sont décèdés en sont arrivés là !!!! michel ! "

 

Heureusement que l'on peut compter sur les associations et autres organisations non gouvernementales (O.N.G. comme l'on se plaît à le dire, désormais...) pour apporter des soutiens divers aux victimes de ce genre de catastrophe !

Habituées à centraliser et organiser la répartition des dons et des bonnes volontés, je pense que les actions de ces organismes auront bien plus d'impact positif que le fait d'ouvrir une tribune sur Internet où l'on trouve tout et n'importe quoi !

 

Enfin, j'ajouterai une pensée teintée d'inquiétude pour nos ami(e)s de Blog50, habitant le "grand sud-ouest" : Miche, Aliette, Framboisine, Betty, Claude, Henri, et j'en oublie sûrement... en espérant qu'ils s'en soient sortis sans trop de dommages, avec plus de peur que de mal. Ils devraient tous, prochainement, nous donner de leurs nouvelles, au travers de leurs blogs...

11:00 Publié dans Billet d'humeur, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | | Pin it!

20/08/2008

IMAGES AERIENNES DE LA TORNADE D'HAUTMONT

Un ami m'a envoyé des photos aériennes de la zone sinistrée par la tornade d'Hautmont et alentours.

Je vous livre quelques unes de ces photos, qui permettent de mieux se rendre compte de l'ampleur des dégâts occasionnés par ce phénomène météorologique...

medium_Tornade_Hautmont.jpg
Des arbres écimés, mais la maison au milieu semble avoir été épargnée !
medium_Tornade_Hautmont_9_.jpg
Vue d'une portion de la trajectoire de la tornade
medium_Tornade_Hautmont_17_.jpg
Des dégâts considérables, sur cette image et celles qui suivent...
medium_Tornade_Hautmont_18_.jpg
medium_Tornade_Hautmont_22_.jpg
medium_Tornade_Hautmont_23_.jpg
Si vous souhaitez faire un don par chèque, voici un conseil, trouvé sur le site Internet de la ville d'Hautmont :
RAPPEL : Les DONS doivent être établis par chèque à l’ordre du Trésor Public avec la mention « POUR LES SINISTRES » inscrite au verso du chèque à l’adresse suivante : Mairie d’Hautmont, place du Général De Gaulle 59330 HAUTMONT.

08/08/2008

SOLIDARITE HAUTMONT

Je relaie l'information figurant sur la newsletter du site Chtibook.com, en date du 6/08, reprenant l'appel lancé par le Secours Populaire Français en faveur des sinistrés de la tornade du 3 août dernier à Hautmont et alentours :

Bonjour tertous,

Nous avons souhaité relayer l'information
de la fédération

Nord du secours populaire français, que vous trouverez ci-dessous,

ainsi que les coordonnées des différentes mairies des villes

touchées par cette catastrophe.

 

SOLIDARITE AVEC LES VICTIMES DE LA TORNADE

[ Information du Secours Populaire Français ]

 

  La tornade qui a particulièrement touché Hautmont mais aussi Maubeuge, Boussières, Neuf-Mesnil, dans la nuit de dimanche 3 août à lundi, a détruit 700 logements, laissant des dizaines de familles sans domicile. A cela s'ajoute le lourd bilan de trois morts et 18 blessés.

Dès le lundi après-midi, la fédération du Nord a fait acheminer des biens de première nécessité (couvertures, produits alimentaires, produits d'hygiène...).
Aujourd'hui elle lance un appel à la solidarité financière, relayé dans toute la France par l'Union nationale du SPF et ses fédérations.
L'appel à la solidarité populaire lancé par la fédération du Nord, appuyé par la presse régionale, dès l'annonce de la catastrophe a été entendu. Les dons matériels ou propositions de dons (vêtements, meubles, électroménager...) affluent de toute la région.

 

medium_Solidarité_Hautmont.2.jpg

Avec les comités locaux, les municipalités, les autres

associations nous cherchons des solutions pour

regrouper localement la collecte et acheminer

ces dons matériels sur Lille.


Beaucoup ont tout perdu sur le passage de cette tornade.

 Les familles les plus démunies voient, de plus, leur

situation aggravée par le fait qu'elles sont souvent

peu, mal ou pas du tout assurées.

Après l'urgence, le Secours populaire s'engage donc à

les aider et les soutenir dans leurs démarches

administratives, pour se reloger et se rééquiper dans

la dignité en meubles, etc.


A un mois de la rentrée scolaire, on peut prévoir que

 les enfants auront aussi des besoins.


C'est pourquoi nous appelons à la solidarité financière.


Vous pouvez envoyer vos chèques, en indiquant

au dos "pour les victimes de la tornade en Avesnois" à :

Secours populaire français,

18-20 rue Cabanis,

BP 17, 59007 LILLE Cedex

ou effectuer un virement sur le CCP 2 555 57 Z.

*****
***
*
 
 
Elles sont toujours à la recherche de dons (nourriture, vêtements, couvertures, mais aussi mobilier, literie,

appareils électroménagers et tout ce

qui touche à la petite enfance) :

Hautmont : centre culturel, tél : 03 27 63 64 70
Maubeuge : salle des fêtes du Faubourg-de-Mons
pour les matériels d'aide et de couchage.
Tél : 0800 13 01 01
Boussières-sur-Sambre : en mairie.
Tél : 03 27 66 39 77
Neuf-Mesnil : en mairie. Tél : 03 27 66 37 11