logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/03/2008

C'ETAIT HIER...

Ma rubrique "Vieux Machins" sous forme de jeu... 

 

C'était hier, ou presque... Vous souvenez-vous de l'année ?

 

Je vous propose un petit jeu, pour tester votre mémoire...

 

*****

 

Voici quatre propositions, retraçant des évènements importants qui se sont déroulés dans le monde. Trois de ces propositions se rapportent à une année précise, c'est cette année-là que je vous demande de trouver, la quatrième se rapporte à une autre année... oui, c'est pour corser un peu le problème !

 

*****

 

Pour vous aider, l'année recherchée est une des quatre suivantes : 1962 - 1965 - 1967 - 1970

*****

medium_Drapeau_du_Biafra.gif

1. Début de la guerre civile au Biafra, qui oppose le Nigeria au peuple des Ibo.

medium_WOODSTOCK.jpg

2. L'état de New-York accueille le légendaire festival de Woodstock.

medium_A.N.P.E..jpg

3. Création, en France, de l'A.N.P.E. (Agence Nationale Pour l'Emploi).

medium_Christiaan_Barnard.jpg

4. Première transplantation cardiaque réalisée par le Professeur

Christiaan Barnard, au Cap (Afrique du Sud).

*****

[ Solution demain, mardi ]

11:00 Publié dans Vieux "Machins" | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | | Pin it!

17/03/2008

C'ETAIT HIER... (solution)

L'année à trouver était : 1978

*****

==> En effet, le 24 février 1978 naquit, en Angleterre, Louise Brown, premier bébé issu de la fécondation in vitro, ce qu'on appellera communément un "bébé-éprouvette". Peu de temps après, naîtra en France un autre bébé-éprouvette : Amandine.

==> Le 17 septembre de la même année eut lieu la rencontre de Camp David, entre le président égyptien Al Sadate et le premier ministre isarélien Begin. La signature des accords devaient permettre l'élaboration d'un processus de paix qui s'étalerait jusqu'en 1982.

==> En 1978, France Télécom lançait le Minitel, un nouveau moyen de communication qui connaîtra un beau succès en France jusqu'à la fin des années quatre-vingt dix. Cette nouvelle technologie sera supplantée par Internet... Vous connaissez la suite !

*****

Par contre la mise en service du TGV sur la partie sud de la ligne Paris-Lyon se fit le 27 septembre 1981. En juin 2007, on comptait, en France, 1.800 kilomètres de ligne aménagée pour les Trains à Grande Vitesse, Le nombre de voyageurs transportés par les TGV devrait atteindre les 2 milliards en 2010.

 

 

07:30 Publié dans Vieux "Machins" | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | Pin it!

16/03/2008

C'ETAIT HIER...

Ma rubrique "Vieux Machins" sous forme de jeu... 

C'était hier, ou presque... Vous souvenez-vous de l'année ?

Je vous propose un petit jeu, pour tester votre mémoire...

*****

Voici quatre propositions, retraçant des évènements importants qui se sont déroulés dans le monde. Trois de ces propositions se rapportent à une année précise, c'est cette année-là que je vous demande de trouver, la quatrième se rapporte à une autre année... oui, c'est pour corser un peu le problème !

*****

Pour vous aider, l'année recherchée est une des quatre suivantes : 1975 - 1978 - 1982 - 1985

*****

  • Première fécondation in vitro. Le premier "bébé-éprouvette", Louise Brown, naît en Angleterre.
medium_Louise_Brown.jpg
Louise Brown, adulte, vingt ans après, montre son fils, Cameron... [ ph. Daily Mail ]
  • Première mise en service du T.G.V. sur la partie sud de la ligne Paris-Lyon.
medium_TGV.jpg
  • Signature des accords de Camp David (E.U.) entre Anouar Al Sadate, le président égyptien et Menahem Begin, premier ministre israélien, sous les auspices de Jimmy Carter, le président américain.
medium_Accords_de_Camp_David.jpg
  • Introduction du Minitel, système d'interrogation vidéo-tex utilisant la ligne téléphonique, lancé par France Télécom.
medium_MINITEL.jpg

*****

[ Solution : demain, lundi ]

10:00 Publié dans Jeux, Vieux "Machins" | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | Pin it!

11/03/2008

LES 421

Un souvenir (et nostalgie ?) de l'époque où j'étais élève au collège Gabriel Péri de Billy-Montigny (Pas-de-Calais)...

Deux de mes professeurs faisaient partie d'un groupe de chanteurs amateurs, baptisé "les 421". A cette époque, ils étaient, en tout, neuf à chanter, travaillant tous dans l'enseignement. Neuf, comme les "Compagnons de la Chanson"... Leur style en était proche, d'ailleurs, métissé de "Frères Jacques" aussi...

medium_LES_421_1_.jpg

Monsieur Michel G. le prof d'anglais et Monsieur Claude Genty, le prof de français participaient donc à ce groupe. Le premier comme guitariste (guitare sèche) et le second comme choriste. Ce dernier, avec sa voix grave, martelait les notes, comme dans la chanson "Les Cornemuses" où il faisait des "blam blam blam !" pour imiter les cloches d'une église !!!

Leur premier disque, édité par une entreprise locale d'Hénin-Liétard (Hénin-Beaumont, aujourd'hui), Monsieur Genty nous le fit écouter durant un cours de musique (car il enseignait aussi la musique) :

medium_1er_disque_des_421.jpg

C'était en 1964 et la chanson "Santiano" d'Hugues Aufray était un succès, mais le "Déserteur" de Boris Vian, n'avait pas encore été repris par les Sunlights. "L'Oncle Sam" de Pierre Sélos et "les Cornemuses" de Pierre Delanoë complétaient ce super 45 tours.

Je me souviens que Monsieur Genty nous demanda de classer par ordre de popularité possible ces 4 morceaux, afin de savoir ce qui marcherait le mieux dans ce disque. Je fus le seul à avoir le "quarté" dans l'ordre ! A savoir : en première position "Santiano", en deuxième "Le Déserteur", en troisième "L'Oncle Sam" et en dernière position "Les Cornemuses".

Le disque fut dédicacé par Monsieur Genty à tous les élèves de l'établissement. Je l'ai conservé précieusement :

medium_1er_disque_des_421_001.jpg

C'est signé "Papy", car Monsieur Genty, surnommé ainsi, devait être l'ainé du groupe ! 

Les 421 blufférent littéralement Gilbert Bécaud, de passage dans notre région et les télespectateurs de la deuxième chaîne de télévision qui vint filmer les chanteurs dans leurs classes respectives et diffusa une de leurs chansons.

Au fil des années, ils furent jusqu'à onze à composer le groupe.

Huit disques en tout ont été enregistrés par les 421, dont le fameux "Nord" qui fit leur réputation dans notre région :

medium_421_-_Nord.jpg

 Deux membres, seulement, de "l'équipe" voulurent passer de l'amateurisme au semi-professionnalisme et cela ne se fit pas.

Aujourd'hui, ils ne sont plus que trois et il y a longtemps qu'ils ne chantent plus en public. C'est Monsieur Genty qui disparut le premier, en 1981... Toutefois, ces trois-là s'occupent encore de musique, au travers d'associations locales.

medium_Copie_de_LES_421_3_.jpg
[ Les 421 en 1969. Au premier rang, Monsieur G. le professeur d'anglais est le troisième en partant de la gauche et Monsieur Genty, le dernier à droite ]

17/02/2008

MON PREMIER CHIEN ?!

J'ai retrouvé cette photo où l'on me voit, vers l'âge de 7 ou 8 ans, en compagnie d'un chien...

C'était lors de vacances à Berck-plage, avec mes parents, à l'hôtel Régina, qui appartenait à l'époque aux HBNPC (Houillères du Bassin du Nord et du Pas-de-Calais). Des vacances tardives, c'était en septembre, si je me souviens bien, et il n'a pas fait beau temps, c'était même un peu "frisquet" pour une fin d'été, d'où ma tenue vestimentaire à caractère (plutôt) hivernale !

medium_BERCK_chien.jpg

Un jour ce chien errant nous a suivis, ou plutôt m'a suivi... il est resté mon compagnon de sortie durant tout le reste des vacances. Je le retrouvais, en effet chaque jour, toujours à peu près au même endroit : le long de l'esplanade du bord de mer. Dès le deuxième jour, je lui apportais un morceau de pain, de fruit, de sucre... lui qui devait chaque jour trouver sa pitance.

Je me souviens que j'étais triste, le dernier jour, de devoir l'abandonner, lui qui l'avait déjà été par ses maîtres... et dont je ne connaissais pas le nom. Je ne l'avais, moi-même, pas baptisé et devais sûrement l'appeler "le chien" !

Peu de temps après, mes parents m'offraient mon véritable premier chien : une ravissante petite bâtarde aux couleurs et à la queue en panache d'un renard. Elle était très belle, mais aucune photo d'elle ne subsiste (y en a-t-il seulement une qui ait été prise de cette charmante chienne ?). Mais de toute façon, ça, c'est une autre histoire...

05/02/2008

JOSE MEIFFRET

Une bicyclette lancée à plus de 200 km/h, ça ne se voit pas tous les jours !

C’est pourtant l’exploit que réalisa le Français José MEIFFRET, en 1962 : 204,8 km/h… Il réalisa cette performance derrière une voiture. Depuis plusieurs années, il s’attaquait à ce record (depuis 1951 plus précisément) sur son vélo au plateau immense lui permettant d’utiliser un énorme braquet, tel que le montre cette photo prise en 1952, alors qu’il roule à 130 km/h derrière une moto :

medium_José_Meiffret.jpg

Si je me souviens de ce fait divers sportif, c’est parce qu’à l’époque (début des années soixante, si mes souvenirs sont exacts) un professeur de lycée nous en avait parlé, en classe, suite à la diffusion de l’information à la radio et à la télévision… et alors que le record de MEIFFRET se situait dans les 170 km/h.

Apparemment, José MEIFFRET abandonna le « training » moto pour pouvoir battre à nouveau son record et choisit de suivre une automobile, en 1962… Sa persévérance a payé puisque son record a tenu jusqu’en 1973, année où Allan ABBOTT, un Américain fit mieux (223,126 km/h) également derrière une voiture.

L’histoire de ce record remonte à l’année 1899 (oui, déjà !) quand l’Américain Charles MURPHY atteignit les 101,7 km/h sur un plancher placé entre les rails d’un chemin de fer et… derrière un train !

A savoir aussi que le vélodrome de Montlhéry permit à plusieurs autres Français de se mesurer, derrière moto, à ce défi : Jean BRUNIER (112 km/h en 1924, A. BLANC-GARIN (128 km/h en 1933), entre autres…

Ce record a souvent été l’apanage de Français ; citons aussi :

Georges PAILLARD (1937 – 137,4 km/h)

Albert MARQUET (1937 quelques mois après PAILLARD, à Los Angelès et derrière une voiture : 139,9 km/h)

Alfred LETOURNEUR (1938 à Montlhéry, derrière moto, 147,05 km/h)

Le record actuel remonte au 3 octobre 1995, jour où l’Américain Fred ROMPELBERG atteint 238,831 km/h à Bonneville (Etats-Unis), derrière une voiture.

Notez enfin que pour illustrer cette note, il a fallu que je cherche une image représentant notre valeureux Français et n’en ai trouvé qu’une seule… sur un site internet allemand !

12:00 Publié dans Sport, Vieux "Machins" | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | Pin it!

26/01/2008

ORLY 1963

Tiré de mes "archives", de vieilles photographies en noir et blanc, datant de 1963...

Ces photos ont été prises à l'aéroport d'Orly, qui était encore, à l'époque, tout neuf et qui attirait la curiosité de beaucoup de monde. C'est dans le cadre d'un voyage de fin d'année scolaire, offert par le collège où j'étais écolier, que, pour une journée, nous avions pris le bus et, qu'après un "arrêt-pipi" à Péronne, nous fûmes emmenés vers Orly.

C'était justement à cette période que la chanson de Gilbert Bécaud "Un dimanche à Orly" était dans toutes les têtes... Je n'étais encore qu'un adolescent et, dans mon esprit, un aéroport c'était quelque chose de grandiose et de mystérieux... Je ne fus pas déçu !

Je pris à cette occasion plusieurs photos, plus ou moins réussies, mais que j'ai toujours conservées précieusement !

Après avoir déjeuné dans un restaurant collectif "Léo Lagrange" à Paris, je me souviens que l'après-midi nous avons pu, aussi, voir la Tour Eiffel, mais sans y monter, faute de temps...

Voici ces quelques images, dont vous voudrez bien pardonner la piètre qualité...

medium_Copie_3_de_ORLY_1963.jpg
Déjà, en 1963, les parkings étaient bien remplis !
medium_Copie_4_de_ORLY_1963.jpg
Un avion s'apprête à décoller...
C'était magique de voir ces "gros oiseaux" qu'étaient les Boeing 707 et autres Caravelles !
medium_Copie_2_de_ORLY_1963.jpg
Il y avait foule sur la terrasse panoramique, en ce dimanche de juin 1963 !
medium_ORLY_1963.jpg
Je me souviens que notre guide nous avait dit que certains vieux avions étaient à vendre (pas celui sur cette photo !) dont un pour 3 millions de Francs (seulement... si l'on peut dire...)
medium_Copie_de_ORLY_1963.jpg
Atterrissage d'un long courrier.
*****

13:30 Publié dans Vieux "Machins" | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | | Pin it!

20/01/2008

SALON DE L'AUTO et ECOLOGIE

Voici trois extraits du "Numéro Spécial Salon" de l'AUTO-JOURNAL, de trois années différentes : Salon 1973, Salon 1989 et Salon 2008. La façon de décrire un modèle de voiture n'a guère changé, d'une époque à l'autre, sauf sur un point : la prise en compte de la notion d'écologie, mais de manière différente, comme nous allons le voir...

medium_SALON_DE_L_AUTO.2.jpg

Pour le salon 1973, les caractéristiques techniques qui sont publiées dans le magazine ne tiennent compte d'aucun élément ayant rapport à l'environnement (si l'on excepte l'indication des pneumatiques utilisés, sachant que ces derniers influent quand-même sur la consommation. Mais qui faisait le rapprochement, hormis les pilotes de rallye, peut-être ?). A ce propos, on remarquera que la consommation de la voiture n'est même pas mentionnée !

medium_SALON_DE_L_AUTO2.jpg

Autres temps, autres "moeurs"... et réchauffement de la planéte oblige, pour le salon 1989, apparaît la notion de Cx, c'est à dire le coefficient de pénétration dans l'air de la voiture... Plus le chiffre est bas, plus la voiture est "aérodynamique" et consommera donc moins de carburant. Par ailleurs, les chiffres de consommation du véhicule sont (quand-même) apparus depuis plusieurs années dans la description des voitures... C'est ainsi que l'on voyait l'écologie dès la fin des années 80, en s'attardant sur ce fameux Cx ! [Antépénultième ligne du tableau ].

medium_SALON_DE_L_AUTO3.jpg

Salon 2008 : la mention du Cx a disparu !... Il faut dire que nos voitures modernes sont toutes suffisamment aérodynamiques et que, de ce fait, cette notion n'a plus guère d'importance ! Par contre, sous la pression des nouvelles directives européennes en matière d'émission de dioxyde de carbone, les constructeurs visent à abaisser la pollution des véhicules produits et, du coup, l'AUTO-JOURNAL mentionne, dans sa description technique, la quantité de CO2 émise par chaque automobile [dernière ligne du tableau : rejets de CO2 en grammes par kilomètre parcouru]...

Dans quelques années, quel autre détail (en matière d'écologie) retiendra notre attention au sujet de nos chères "titines"... ?

*****

12:15 Publié dans Vieux "Machins" | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | | Pin it!

04/01/2008

REFORMES SCOLAIRES

Retrouvé dans le magazine "Sélection du Reader's Digest" de juin 1969, un article traitant de réformes scolaires par la reproduction d'images d'Epinal datant de... 1850.

L'auteur de cet article commentait ainsi ces images : 

"Plus ça change, plus c'est la même chose" serait une excellente légende pour cette série de gravures (...) Elle montre que les étudiants contestataires d'aujourd'hui n'ont rien inventé et que leurs devanciers de 1850, probablement influencés par la révolution de 1848, aspiraient à des réformes dont on parle encore de nos jours "

Pour nos écoliers du XXIème siècle, certaines de ces "réformes" ont bien eu lieu, d'autres ne verront jamais le jour ou, en tout cas, il faut l'espérer !... Quant à l'autorisation de fumer à l'école... cela serait, depuis peu, bien remis en cause, par le dernier décret anti-tabac !

medium_Ecole.jpg
medium_Ecole_1_.jpg
medium_Ecole_2_.jpg
medium_Ecole_3_.jpg
medium_Ecole_4_.jpg
medium_Ecole_5_.2.jpg
medium_Ecole_6_.2.jpg
medium_Ecole_7_.jpg
medium_Ecole_8_.jpg
medium_Ecole_9_.jpg
medium_Ecole_10_.jpg
medium_Ecole_11_.jpg

12:00 Publié dans Vieux "Machins" | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | Pin it!

05/12/2007

PIEDALU

 

medium_medium_pa68b_1_.2_1_.4.gifQui se souvient de Ded RYSEL ?

Ou alors, si je vous dis : PIEDALU ?

Non ? Toujours pas d'étincelle mnémonique ?

C'était dans les années cinquante, lorsque mes parents m'emmenaient au cinéma de mon village, tenu par Monsieur le Curé, S.V.P., et que l'on y projetait les films de Jean LOUBIGNAC de la série des PIEDALU : Piédalu à Paris, Piédalu député, Piédalu fait des miracles etc... L'acteur du rôle-titre, Ded RYSEL, faisait rire les enfants et sourire les adultes dans ses aventures burlesques, qui, si on les diffusait de nos jours, prendraient un sacré "coup de vieux" !

 

Il faut dire que c'était encore "tout beau, tout nouveau" le cinéma, c'était encore la lanterne magique et on lui pardonnait d'être parfois médiocre... Et la télévision, à la maison, nous ne la connaîtrons qu'en 1960...

medium_piedalu_a_paris_1_.jpg
Piédalu à Paris (1951)
Tous ces films étaient (bien sûr) en noir et blanc. Il n'y avait que les affiches à être en couleurs !

 

 
 
medium_piedalu_depute_1_.jpg
 Piédalu député (1954)
Malgré mon (très) jeune âge, je me souviens avoir eu mes premiers fous rires devant une oeuvre cinématographique, même si je ne comprenais pas tout. Un peu plus tard, c'est sûr, j'appréciais beaucoup plus Laurel et Hardy, puis Fernandel et enfin Bourvil... Mais le personnage de Piédalu m'est resté en mémoire comme un début d'apprentissage de l'humour et du rire, même s'il s'agissait, dans ses films, de la "bonne grosse blague" (genre "potache" ou "comique troupier") 
 Allez, si cela dit quelque chose à quelqu'un, qu'il me fasse un signe... en commentaire. Merci d'avance !
 
 
 

15:00 Publié dans Cinéma, Vieux "Machins" | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | | Pin it!