logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

25/10/2007

BESSY : LECON DE MARCHE AU PIED

BESSY photographiée durant un exercice de marche au pied sans laisse, avec sa maîtresse...medium_14_sept._2007_1_.jpg

Il faut d'abord capter son attention par la promesse d'une récompense...
medium_14_sept._2007_3_.jpg
Début de l'exercice...
medium_14_sept._2007_6_.jpg
C'est une bonne chienne très obéissante... (hum... quand elle n'est pas distraite par un congénère...)
medium_14_sept._2007_5_.jpg
La récompense tant attendue... !

***

12/10/2007

C'EST PRESQUE CA...

Je reviens sur le projet de loi sur les "chiens dangereux", en complément de ma note du 2 octobre.

Le projet de loi adopté hier par le Conseil des ministres renforce les obligations des propriétaires de chiens dangereux des catégories 1 et 2 [ voir ma note du 2 octobre "Mais que fait Bessy (2) ? " comportant la définition de ces deux catégories ] . Les détenteurs de ce type de chien devront passer une sorte de "permis pour chien" incluant la connaissance des règles de sécurité et la vérification de leur autorité sur leur animal.

Pour les autres races de chien, il n'est prévu une formation pour le maître qu'en cas de morsure faite par son animal. Pourtant, les évènements tragiques de ces derniers temps, mettant en scène des chiens agressifs, montrent que ne sont pas seulement concernées des races telles que le staff ou autre rottweiler...

medium_PROJET_DE_LOI_CHIENS_DANGEREUX.jpg
[ Nord-Eclair du ven. 12 octobre 2007 ]


Il faudrait pourtant partir du principe que tout chien, même de petite taille, peut s'avérer dangereux si le maître ne respecte pas un minimum de règles de sécurité ou s'il en a fait une bête sauvage.

Par ailleurs, l'interdiction de posséder des chiens de la première catégorie (staffordshire terrier, american staff, mastiff, tosa) même nés de croisements, met un point final à ce qui existait déjà avec la loi de 1999, et préconise l'euthanasie de tels chiens. Est-ce une solution ?...

Enfin, la création d'un acte de cession de chien, avec visite vétérinaire et bilan sanitaire obligatoires dès l'acquisition est quand-même une bonne chose.

Bref, une amélioration sur certains points, mais encore des aberrations sur d'autres points...

02/10/2007

MAIS QUE FAIT BESSY ?... ( n° 2 )

medium_14_sept._2007_9_.jpg


[ Suite de ma note du 14 septembre ]

BESSY continue de jouer à la "baballe" comme lorsqu'elle avait 4 mois ; elle est infatigable de ce point de vue là et lorsque son maître la lui lance, elle la rattrape comme une "pro"...

Mais BESSY attend avec circonspection les décisions de Madame le Ministre de l'Intérieur au sujet des chiens dangereux (enfin, dits dangereux... mais sont-ce vraiment les chiens qui le sont ?) et les chiens de défense.

Toute le problème réside dans ce que compte faire un propriétaire de chien de son animal. Une bête féroce, qui peut lui servir d'arme à l'occasion ou une bête docile, sociable et qui l'accompagnera avec fidélité, tout au long de sa courte vie ?

De plus, BESSY craint que l'amalgame ne soit fait pour tous les grands chiens et que tous soient catégorisés en chiens d'attaque (1ère catégorie) ou de défense (2ème catégorie), c'est à dire, potentiellement dangereux. [ Cf. en annexe, fichier joint : les catégories de chiens // Doc. SPA Lyon ].

Par contre, elle estime nécessaire de s'inquiéter sur les aptitudes du futur maître à posséder un chien de grande taille... Voire de petite taille aussi : combien de petits chiens sont de véritables roquets hargneux... la faute incombant toujours au maître ! Un chien ne naît pas dangereux (sauf très rare exception : une tare congénitale par exemple).

Faut-il aussi apprendre au maître qu'on ne laisse pas un chien, quelle que soit sa taille, sans surveillance plus d'une poignée de secondes et a fortiori en présence d'enfants ?

medium_TZARINE_AVEC_ROMAIN_Juin_1986.jpg

[ TZARINE et ROMAIN - 1986 ]

BESSY est d'accord pour qu'un minimum de leçons d'éducation soit imposé au futur possesseur d'un chien, à prendre chez un éducateur canin ou mieux, chez un comportementaliste (certains font les deux, d'ailleurs !).

Chez un tel spécialiste, le chien apprend, outre à bien marcher au pied de son maître :
- à obéir quasiment au doigt et à l'oeil aux principaux ordres permettant de le contrôler : assis ! couché ! debout! calme! silence!
- et - le plus important - le rappel.

Au contact de congénères, il se sociabilisera et saura, le cas échéant, accepter la dominance d'un autre chien.

medium_JELLY_AU_CRIEC_AVEC_UN_COPAIN..._GOLDEN_RETRIEVER.jpg

[ JELLY et son copain - 1997 - au Centre d'éducation canine ]

Mais la bonne éducation d'un chien (à ce propos, BESSY n'aime pas le mot "dressage") est un travail qui doit se prolonger à la maison. Et là, elle sait qu'on ne pourra pas mettre un gendarme derrière chaque maître pour s'assurer que le nécessaire est fait, jour après jour, pour que l'animal demeure d'un caractère équilibré...

medium_5_JUIN_2007_5_.JPG

[ BESSY ]

BESSY n'est pas faite pour porter une muselière en permanence, sitôt à l'extérieur de sa maison. Aussi, elle attend avec circonspection les décisions du 10 octobre. Que vont-ils nous "pondre" m'a-t-elle demandé ?!

ANNEXE : Catégories_de_chiens.doc
[ Fichier Word / Catégories de chiens ]

19/09/2007

LA RENCONTRE

medium_19_SEPTEMBRE_2007_9_.JPG


CELA faisait quelque temps que l'idée d'une rencontre entre BESSY, notre B.A. et CAMERON, la chienne de nos voisins, nous trottait dans la tête...

Les deux chiens ne se connaissaient qu'au travers du grillage de la clôture et semblaient s'apprécier (heu...) moyennement. Bessy, 13 mois, voulait prouver sa dominance à cette nouvelle venue, Cameron, 5 mois, et lui inculquer sans doute quelques notions de respect des "premiers arrivants"...!

Heureusement, cela se limitait à quelques aboiements pas trop agressifs, Cameron, magnifique mâtin de Naples, étant d'un caractère pacifique.

Le rendez-vous fut pris, pour ce matin, vers 11 heures, dans le chemin champêtre qui borde nos maisons, ceci afin que la rencontre se déroulât en "terrain neutre" et ainsi inhiber toute agressivité potentielle. Toutefois, nous avions doté Bessy de son "Halti", une sangle spéciale qui limite les mouvements de sa gueule...

medium_19_SEPTEMBRE_2007_4_.JPG



Peine perdue car le premier contact entre les deux chiens s'est très bien passé. C'est à peine si Bessy dressa les poils et jappa mais le tempérament doux et docile de Cameron fit le reste... Au bout de quelques minutes, les deux "bestioles" ne pouvaient plus se passer l'une de l'autre !!!

Je vous livre ici quelques photos de ce premier contact.

medium_19_SEPTEMBRE_2007_3_.JPG